L1 - Monaco : L'ASM ne veut plus voir les résultats du PSG pour éviter un surplus de pression

L1 - Monaco : L'ASM ne veut plus voir les résultats du PSG pour éviter un surplus de pression©Media365

Rémi Farge, publié le dimanche 23 avril 2017 à 09h01

Pour éviter de se mettre une pression supplémentaire après la victoire du PSG contre Montpellier samedi (2-0), Monaco a décidé de ne pas regarder les résultats du club de la Capitale.



L'heure du sprint final est venue. Celle où tous les détails comptent. Plus que d'habitude encore. Celle où l'expérience peut prendre le pas sur l'insouciance. Celle où Monaco peut tomber d'un piédestal où le club de la Principauté s'est installé depuis plusieurs mois. L'enjeu est énorme et la pression véhiculée avec l'est tout autant. Alors forcément, avec la victoire du PSG contre Montpellier samedi après-midi (2-0), il y a de quoi trembler pour les hommes de Leonardo Jardim. A moins de ne plus regarder le classement jusqu'à la fin de la saison. Avec deux matchs en moins à jouer (ce dimanche contre Lyon et le mois prochain contre Saint-Etienne), l'ASM a encore très largement son destin entre ses mains.

 
Bakayoko : « Paris va sûrement gagner tous ses matchs »
 

Sans compter ce goal-average favorable, qui offre un autre matelas à Monaco. Six matchs à jouer, cinq à gagner pour s'assurer un titre de champion de France. La problématique est simple. « Il faut encore gagner cinq matchs. Il ne faut pas penser à Paris, qui va sûrement gagner tous ses matchs, estime Tiémoué Bakayoko, présent en conférence de presse cette semaine. On ne s'inquiète pas du regard des autres équipes. On va continuer à faire ce que l'on sait faire. » Leonardo Jardim partage l'analyse de son joueur : « Paris, avec son calendrier, peut mettre toutes ses forces dans la Ligue 1. Je pense qu'ils ne perdront pas de points d'ici la fin », lance le Portugais. Une fin de saison sans lâcher un seul point, les Parisiens en avaient été capables en 2014-15, quand l'OL tentait de les concurrencer dans les dernières semaines de compétition.

 
Jardim : « Nous avons un calendrier très chargé »
 

Mais le calendrier du club parisien n'est pas plus aisé que celui de Monaco. Dès dimanche prochain, les troupes d'Unai Emery iront à Nice, troisième de Ligue 1, avant d'affronter Bastia et Caen, qui pourraient jouer leur survie. Monaco, de son côté, se frottera à un seul club du bas de tableau, Nancy, et devra se défaire d'équipes à priori en roue libre (Toulouse, Lille, Saint-Etienne et Rennes). Mais ce calendrier abordable sera entrecoupé d'une demi-finale de Ligue des Champions. Un effort, un de plus, dans une saison qui a démarré en juillet. « Nous avons un calendrier très chargé », note Leonardo Jardim, qui ne veut pas entendre parler d'un avantage physique par rapport à l'OL ce dimanche : « Si nous aurons un avantage physique ? La fatigue se juge au nombre de matchs accumulés, pas le nombre de jours entre deux matchs. » Sur le papier, ce n'est qu'un ultime effort. Pas le plus dur, donc, mais le plus important. Et pour le mener à son terme et sans encombres, les Monégasques ont décidé d'oublier la concurrence parisienne.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - L1 - Monaco : L'ASM ne veut plus voir les résultats du PSG pour éviter un surplus de pression
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]