L1 - Monaco : L'ASM débute une nouvelle saison

L1 - Monaco : L'ASM débute une nouvelle saison©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le samedi 02 décembre 2017 à 08h40

Après son élimination de toutes compétitions européennes et la fin presque actée de la course pour le titre, c'est un nouveau départ que s'apprête à prendre l'AS Monaco face à Angers, samedi (20h00). Avec peut-être quelques bouleversements à la clé.


En trois rencontres, tout a basculé pour Monaco
Une claque face à Leipzig en Ligue des Champions (1-4), une défaite très inquiétante dans la manière face à Paris (1-2) puis une autre rageante à Nantes (0-1). Sur la scène européenne comme nationale, Monaco a marqué un sacré coup d'arrêt en une bonne semaine. La dernière victoire monégasque remonte maintenant à une démonstration face à Guingamp (6-0), il y a presque un mois jour pour jour, et les certitudes des hommes de Leonardo Jardim, déjà effritées depuis le début de saison, en ont naturellement pris un coup, à l'image d'une charnière Glik - Jemerson qui n'est plus que l'ombre d'elle-même. De la même manière, les ambitions ont forcément été revues à la baisse. Car après avoir conquis un titre de champion de France et atteint un dernier carré de C1, nul doute que le club de la Principauté espérait, au moins inconsciemment, lutter le plus longtemps possible pour s'approcher du dernier exercice en termes de résultats. Désormais, l'enjeu se situe presque exclusivement autour de la deuxième place de Ligue 1, directement qualificative pour la prochaine ccoupe aux grandes oreilles.
Marseille, Lyon, Monaco : La course à la deuxième place est lancée
Et ça tombe bien, cette course pour le fauteuil de dauphin semble plus que jamais lancée. Avec un trio plus concerné que les autres, composé de l'ASM, l'OL et l'OM. Lyon et Marseille se sont installés chacun à leur tour sur la deuxième marche du podium à l'issue des deux dernières journées de Ligue 1. Lyonnais et Marseillais présentent, si l'on met de côté le faux-pas des Rhodaniens contre Lille (1-2), de très bonnes dynamiques. Jardim et ses hommes ne peuvent donc pas se permettre de continuer à perdre des points, surtout quand on sait que l'Olympico (OL-OM le 17 décembre) approche à grands pas et que des cartouches vont être grillées par l'une des formations, si ce n'est les deux en cas de match nul. Evidemment, personne ne crachera sur la troisième place. Mais cette dernière apporte beaucoup moins de certitudes et amène l'équipe concernée à vivre un Mercato estival dans une position inconfortable. Une chose est sûre, pour Monaco comme pour les deux Olympiques, terminer au pied du podium serait un échec cuisant étant donné les ambitions de chacun.
Face à Angers, Monaco a l'occasion de repartir de l'avant
Dans ce contexte, repartir de l'avant face à Angers effacerait au moins durant un temps une partie des questions qui se posent sur le Rocher. Les hommes de Stéphane Moulin ne sont pas en grande confiance, et recherchent une troisième victoire en Ligue 1 (la dernière remonte au 14 octobre à Caen, 2-0), après avoir essuyé deux revers consécutifs à Troyes (3-0) et contre Rennes (0-1). Jeudi, en conférence de presse, Jardim n'a pas manqué de le souligner : « Angers n'est pas sur une bonne dynamique, non plus. Il faut respecter cet adversaire comme tous les autres. Ils sont très agressifs avec beaucoup d'intensité. Il faudra essayer de joueur mieux et gagner le match ». « C'est une mauvaise situation pour nous. Nous en sommes conscients. On doit être en fort ensemble, toute l'équipe est unie pour aller de l'avant et faire oublier cette situation », a, de son côté, ajouté Keita Baldé, qui symbolise bien les difficultés qu'ont une bonne partie des Monégasques à monter en puissance cette saison.
Du mouvement à prévoir dans l'effectif ?
Et ce constat concerne particulièrement certaines recrues, dont Stevan Jovetic, presque inexistant, que certaines rumeurs annoncent déjà sur le départ. Ajoutez à cela des envies d'ailleurs qui pourraient concerner quelques joueurs en manque de temps de jeu, et l'effectif monégasque pourrait bien être quelque peu remanié à la trêve. Cette possibilité est d'autant plus probable que le nombre de matchs du club de la Principauté va être moins important que prévu, faute de rencontres en milieu de semaine. D'ici là, Leonardo Jardim aura peut-être choisi pour de bon un système de jeu. Il ne restera plus qu'à attendre l'explosion de certains éléments comme Baldé, et le retour d'absents comme Lemar...

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.