L1 - Monaco : L'ASM a beaucoup perdu devant, mais...

L1 - Monaco : L'ASM a beaucoup perdu devant, mais...©Media365
A lire aussi

Lucile Alard, publié le samedi 09 septembre 2017 à 08h32

L'AS Monaco a perdu trois de ses meilleurs éléments offensifs lors de ce Mercato d'été. C'est énorme. Mais les Monégasques ont aussi recruté des profils intéressants qui, sans atteindre les sommets de la saison dernière, devraient pouvoir faire mal sur les pelouses de Ligue 1.

Si l'on jette un coup d'œil sur la colonne des départs en attaque du côté de Monaco, un constat s'impose : le champion de France a perdu gros. Très gros. Kylian Mbappé, Valère Germain et Bernardo Silva partis, ce sont trois de ses six meilleurs buteurs de la saison passée à qui le club a dit adieu. A eux trois, ils ont totalisé 54 buts en 2016-2017 toutes compétitions confondues et largement contribué à la belle campagne monégasque. Difficile pour une équipe de se relever d'une pareille saignée devant mais l'ASM, qui affronte Nice samedi (17h00) dans le cadre de la 5e journée, a des raisons de ne pas s'affoler. Délesté de certains de ses meilleurs éléments, le club a réinvesti à bon escient une partie de la manne obtenue par les ventes. Et s'il faudra se montrer un peu patient, il a, sur le papier, de quoi tenir le choc pour la saison qui arrive. Voici pourquoi.
Parce que deux de ses hommes forts devant sont restés
C'est l'histoire du verre à moitié vide ou à moitié plein. Dans le cas de l'attaque monégasque, il y a deux manières de voir les choses. Sur son quatuor offensif type de la seconde partie de la saison dernière (Lemar - Falcao - Mbappé -  Silva), il a perdu deux hommes et réussi à en conserver deux. Cela aurait pu être pire étant donné la logique du champion de France qui est de ne pas refuser un départ si l'offre est importante. Thomas Lemar a ainsi été tout proche de quitter le club de la Principauté à la fin de la période du Mercato. Cela aurait aussi pu être mieux puisque Kylian Mbappé voulait, apparemment, rester au mois de juin et s'offrir une année de progression avec l'ASM. Les tergiversations de Monaco l'ont précipité dans les bras du PSG.

Les deux hommes qui restent ont aussi des arguments à faire valoir. Radamel Falcao reste, après tout, le meilleur buteur de l'exercice précédent (30 buts toutes compétitions confondues). A 30 ans, son potentiel n'a rien à voir avec celui - démesuré - de Mbappé. Mais le Colombien, auteur de sept buts en Ligue 1 depuis le début de la saison, a montré qu'une année supplémentaire ne lui avait pas fait perdre son sens aigu du but. L'an passé, il était sur le podium des meilleurs buteurs du championnat (3eme avec 21 buts). Thomas Lemar, dont la qualité n'est plus à prouver, est moins décisif mais c'est aussi son poste qui veut cela. En dehors des avant-centres purs, il était l'an passé un des joueurs les plus efficaces (9 buts) derrière Florian Thauvin (15), Lucas Moura (12) et Ryad Boudebouz (11).
Parce que le recrutement a été juste pour compenser les départs
Impossible de le nier, Monaco a laissé filer deux joueurs au talent énorme avec Kylian Mbappé et Bernardo Silva. Difficile de dire, pour le moment si un successeur avec autant de qualités se trouve dans l'effectif actuel. Peut-être pas d'ailleurs. Valère Germain, lui, était également précieux et avait parfaitement rempli son rôle l'an passé. Mais aux deux postes où Monaco s'est déplumé (avant-centre et ailier droit), il a trouvé des remplaçants au profil intéressant. A droite, trois hommes seront en concurrence pour le poste : Rachid Ghezzal, Ronny Lopes (retour de prêt) et Jordi Mboula. Le dernier, qui ne fait pas partie des joueurs retenus dans la liste de la C1, semble moins incarner le présent que l'avenir du club. L'ancien Lillois a décroché quatre titularisations et s'en est plutôt bien tiré. Le premier a le talent pour faire mal. Pour accompagner Falcao devant l'ASM a signé trois recrues : Stevan Jovetic, Adama Diakhaby et surtout Keita Baldé. Baldé, dans son profil de dribbleur-buteur, a les qualités requises pour accompagner le Colombien. Son prix (30 millions d'euros, le transfert le plus cher de l'été pour Monaco) monte que le club croit beaucoup en lui. Adama Diakhaby, en débloquant son compteur lors de la 4eme journée en plus de ses deux passes décisives depuis le début de la saison, s'est mis en confiance sous ses nouvelles couleurs. Jovetic devrait pouvoir se distinguer, même si ses stats de la saison passée ne sont pas des plus rassurantes (6 buts toutes compétitions confondues).
Parce que Jardim aura de multiples options
Une fois trouvé, Leonardo Jardim n'avait quasiment plus varié de son 4-4-2 la saison passée avec quatre joueurs à vocation offensive. Il a pour le moment choisi de poursuivre sur ce schéma tactique. A voir si cela fonctionne avec les hommes que les Monégasques ont recrutés. Mais si la mayonnaise a plus de mal à prendre que la saison passée, l'entraîneur portugais aura, avec les profils dont il dispose, de quoi tester d'autres systèmes. Il faudra peut-être montrer un peu de patience. « Il faut donner du temps à cet effectif et à ces joueurs, » a d'ailleurs récemment prévenu Jardim en conférence de presse.  Il aura le choix du système mais aussi le choix des hommes. Devant, l'effectif est particulièrement armé avec dix joueurs à vocation offensive (en plus de tous ceux déjà cités dans cet article, il faut ajouter Garbiel Boschilia et Guido Carrillo). Certains sont particulièrement polyvalents. La talentueux Keita Baldé a ainsi occupé tous les postes de l'attaque l'an passé avec le Lazio. De quoi multiplier les combinaisons jusqu'à trouver la plus affolante devant le but. Pour le moment, Jardim en a choisi une avec Lemar, Falcao, Diakhaby et Lopes mais les dernières recrues n'avaient pas encore été intégrées. Les premiers matchs du championnat ont, de toute façon, rassuré : avec quatre victoires en quatre rencontres, Monaco a montré qu'il avait tourné la page.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.