L1 : Monaco fait toujours peur malgré ses difficultés

L1 : Monaco fait toujours peur malgré ses difficultés©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le dimanche 20 octobre 2019 à 07h20

Malgré sa 16eme place actuelle, Monaco fait peur à ses adversaires. Le Stade Rennais qui se déplace en Principauté, ce dimanche (17h), peut en témoigner.


Du côté de Monaco, on s'avance désormais avec prudence vers chaque nouvelle étape. Trop souvent, l'ASM s'est crue bien engagée sur le chemin de la guérison avant de prendre une gifle en pleine tête. A froid, au moment où elle s'y attendait le moins. Dernier exemple en date à Montpellier, juste avant la trêve internationale, avec une lourde défaite (3-1) juste après deux victoires consécutives en Ligue 1. Leonardo Jardim n'est d'ailleurs pas dupe. Cette semaine, avant la venue de Rennes au Stade Louis-II, l'entraîneur monégasque a parlé d'une équipe « pas au niveau » et de joueurs qui devaient faire leurs preuves « toutes les semaines, lors de tous les matchs ». Seulement 16eme du championnat avant cette 10eme journée, le club de la Principauté présente donc toutes les caractéristiques du malade.


Stéphan : « C'est du très lourd »
Et pourtant, le malade inspire encore la crainte à tous ses adversaires. Avant chaque match de Ligue 1, le discours est le même au moment d'affronter le champion de France 2017. Julien Stéphan, l'entraîneur rennais, a même appuyé particulièrement fort sur les qualités de son adversaire lors de son passage devant la presse vendredi. « Monaco, c'est 140 millions d'investissement cet été. Voilà, on a tout dit. Et dans ces 140 millions, je ne compte pas Slimani, Bakayoko et Augustin qui sont prêtés. Ils ont de très, très, très bons joueurs à tous les postes. C'est du très lourd », a insisté Stéphan.


Le duo Slimani - Ben Yedder inquiète
Ce qui fait particulièrement peur à Rennes comme à toutes les autres équipes de l'élite, c'est l'attaquant monégasque, la troisième du championnat derrière le PSG et Angers. « Ils ont une puissance offensive incroyable. Le danger peut venir de partout. Le duo Slimani - Ben Yedder fonctionne très bien. Ils ont ces deux snipers devant qui te punissent à la moindre opportunité », salue Julien Stéphan. Ce dernier a de bonnes raisons de ne pas être particulièrement serein avant d'aller sur le Rocher. Rennes reste sur huit matchs sans victoire, et cela pèse sur le moral des Bretons. « On a beaucoup travaillé, échangé et discuté, indique Stéphan. On est parfaitement lucides sur la situation, et il ne faut pas tout noircir. » Mais gagner devient urgent.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.