L1 - Monaco : En pleine perte de vitesse, l'ASM a relancé le suspense

L1 - Monaco : En pleine perte de vitesse, l'ASM a relancé le suspense©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le dimanche 22 avril 2018 à 10h53

Deuxième du championnat, l'AS Monaco marque le pas depuis quelques semaines. Logiquement battus à Guingamp samedi (3-1), les Monégasques sont plus que jamais sous la menace de Lyon et de Marseille, revenus à un point ce week-end.

L'affaire semblait entendue. Du moins, c'était tout comme. Il y a deux semaines, l'AS Monaco comptait sept points d'avance sur Lyon et Marseille, ses poursuivants dans la course à la deuxième place. Défaits par le PSG en finale de la Coupe de la Ligue un peu plus tôt (3-0), les hommes de Leonardo Jardim disposaient donc toujours d'une marge de manœuvre conséquente vis-à-vis de leurs concurrents. Mais cette avance a fondu comme neige au soleil en l'espace de deux journées de championnat. Les Rouge et Blanc ont d'abord complètement sombré au Parc des Princes contre des Parisiens déchaînés et bien décidés à récupérer leur couronne (7-1).Jardim : « Cette attitude d'être un peu relax n'est pas bonne »Plus préoccupant : les joueurs de la Principauté ont de nouveau chuté ce samedi. Nettement dominés par Guingamp, Kamil Glik et ses coéquipiers ont concédé un second revers de rang (3-1) qui aurait pu être encore plus lourd sans les nombreuses parades réalisées par Seydou Sy. Leonardo Jardim, lui, n'a guère apprécié l'attitude de ses joueurs sur la pelouse du Roudourou. « J'espérais une réaction, a avoué l'entraîneur portugais en conférence de presse. J'ai défendu l'équipe au Parc. Mais, aujourd'hui, je ne peux pas dire la même chose. Il a manqué cet engagement, cette attitude de bataille, de duel. (...) Pour jouer à Monaco, une équipe qui veut rester à la deuxième place, il y a besoin de changer d'attitude, de donner plus. Il ne suffit pas de dire "je suis joueur de Monaco", il faut le montrer sur le terrain qu'on a faim. Faim de jouer bien, faim de travailler sur nos limites et faim de gagner. Cette attitude d'être un peu relax n'est pas bonne, parce que nous avons qu'un seul objectif, le plus important de la saison, garder cette deuxième place. »Une victoire en cinq matchsSi ces deux défaites sont évidemment inquiétantes, tant au niveau des résultats que du contenu, la dynamique entretenue par l'ASM depuis un mois ne l'est pas moins. Sur ses cinq derniers matchs disputés (toutes compétitions confondues), le club du Rocher n'en a gagné qu'un seul, contre Nantes (2-1). Pendant que les Monégasques piétinent, les deux Olympiques, eux, filent à toute allure. Les Lyonnais ont nettement battu Dijon vendredi (2-5), signant un sixième succès de rang en L1, tandis que les Marseillais se sont baladés face à Lille samedi (5-1). Lancés à pleine vitesse dans ce sprint final, l'OL et l'OM sont donc revenus à un petit point de Monaco. Un point qui reste malgré tout très précieux puisqu'il permet aux Asémistes d'être toujours maîtres de leur destin. Le vent pourrait en revanche complètement tourner en cas de nouvelle contre-performance, samedi prochain lors de la réception d'Amiens (20h00).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU