L1 - Monaco : Absence, Falcao, équilibre... A peine arrivé, Thierry Henry est déjà face à ses travaux

L1 - Monaco : Absence, Falcao, équilibre... A peine arrivé, Thierry Henry est déjà face à ses travaux©Panoramic, Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le samedi 20 octobre 2018 à 08h09

Présenté officiellement mercredi mais avec le groupe monégasque depuis lundi, Thierry Henry n'a eu qu'une semaine pour constater l'ampleur de sa tâche avant la rencontre contre Strasbourg (samedi soir à 20h00). Un match avant lequel tous les voyants sont loin d'être au vert.

En décidant de congédier Leonardo Jardim durant la trêve internationale, les dirigeants de l'AS Monaco ont fait le choix de l'électrochoc. Le message du Portugais ne passait plus auprès de certains joueurs et comme souvent le premier fusible au cœur de la crise est l'entraîneur. Jardim parti, les Monégasques ont fait le choix de Thierry Henry. Un nom plus qu'un pedigree comme coach mais peut-être la formule pour sortir de la zone rouge. En place depuis lundi, l'ancien Gunner attaque le début de sa nouvelle vie ce samedi à Strasbourg. Le début d'une tâche compliquée à la vue du début de saison catastrophique sur le Rocher.



Une infirmerie pleine
Pour sa première, Thierry Henry n'arrive pas dans les meilleures dispositions en Alsace. Parce que l'aventure commune avec son groupe a moins d'une semaine mais aussi parce que le club de la Principauté affiche complet niveau absence. Alors que Rony Lopes, Pietro Pellegri, Kevin N'Doram, Diego Benaglio et Danijel Subasic sont blessés, Jemerson et Andrea Raggi sont suspendus pour le déplacement strasbourgeois. Des éléments du onze titulaire ou la première rotation. Pas la meilleure des choses avant d'affronter un Racing n'ayant perdu qu'un seul de ses 5 derniers matchs (contre l'OM). En conférence de presse, le coach monégasque n'a d'ailleurs pas promis monts et merveilles pour samedi et les prochaines semaines. « On sait que cela ne sera pas facile mais on a encore demain (vendredi) pour travailler et la vidéo sera ma meilleure amie pendant un bon moment », a avoué Henry, conscient que la roue ne va pas tourner en un claquement de doigt.



Falcao doit redevenir El Tigre
La mue monégasque, Thierry Henry va très certainement la commencer en s'appuyant sur les joueurs expérimentés qui composent le groupe asémiste. Des leaders qui ne sont pas au niveau depuis le début de la saison et qui ont entraîné la chute de Monaco et de Leonardo Jardim, Falcao en tête. Le capitaine affiche des statistiques plus que correctes (4 buts en 8 matchs) mais ces dernières ne reflètent pas l'inefficacité du Colombien. Avec un peu plus de réalisme d'El Tigre, les Monégasques compteraient sûrement plus de points à l'heure de la 10eme journée. « Il reste le buteur et le capitaine charismatique de cette équipe, a précisé le désormais ex-adjoint de la Belgique en conférence de presse. Tout le monde sait ce que Falcao représente pour Monaco. » Le buteur monégasque s'est d'ailleurs réjoui de l'arrivée du champion du monde 98 et va pouvoir compter sur ses conseils pour retrouver la mire.



Tielemans, Golovin... Trouver le bon équilibre
Ce n'est un secret pour personne, Radamel Falcao a besoin d'être bien entouré pour briller. Durant les neuf premières journées, Leonardo Jardim n'a cessé de bricoler sur les côtés ou au milieu. Avec Lopes blessé et de nombreux départs (Lemar, Fabinho ou Moutinho), le chantier est forcément important. L'arrivée d'Henry sur le banc monégasque donne de l'espoir concernant une montée en puissance de Youri Tielemans. Si le Belge déçoit depuis son arrivée lors de l'été 2017, il rayonne avec les Diables Rouges. En trouvant le bon équilibre dans l'entrejeu avec notamment Aleksandr Golovin, Thierry Henry aura résolu une bonne partie des problèmes. Que ce soit offensivement et défensivement, l'arrière-garde ayant trop souvent coulé à cause du déséquilibre dans l'entrejeu. « Quand tu prends des buts, ce n'est pas directement la faute de la défense. Elle est là pour rattraper les erreurs, le but peut être consécutif à un groupe espacé. Il faut travailler pour trouver un équilibre. » Le temps, le nouvel homme fort de l'ASM n'en a pas mais un début de réponse est bel et bien attendu ce samedi à la Meinau.


A voir aussi :
>>>Toute l'actualité de la Ligue 1

Vos réactions doivent respecter nos CGU.