L1 - Monaco : A Angers, l'ASM s'attend à souffrir comme souvent face aux équipes physiques

L1 - Monaco : A Angers, l'ASM s'attend à souffrir comme souvent face aux équipes physiques©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 08 avril 2017 à 07h20

Si Monaco écrase tout sur son passage en Ligue 1 cette saison, le club de la Principauté a parfois du mal contre les équipes qui pratiquent un jeu physique. Et c'est justement les craintes exprimées par Leonardo Jardim avant le déplacement à Angers ce samedi (17h00, 32eme journée de Ligue 1).



Ce n'est parce que vous écrasez tout sur votre passage qu'aucun adversaire n'a la clé pour vous arrêter. Pour contrecarrer les plans de Monaco cette saison, il faut soit pratiquer un football séduisant et rapide, comme Manchester City, Nice et le PSG ont su le faire. Mais une autre formule existe pour mettre en difficulté l'édifice monégasque : le jeu physique, voire très physique. Affronter des équipes qui mettent beaucoup d'engagement et qui n'hésitent pas à mettre des coups tout en pratiquant un jeu direct, l'ASM n'aime pas trop. Cette saison déjà, les joueurs de Leonardo Jardim ont par exemple chuté à Toulouse (3-1, 9eme journée) et concédé un nul à Bastia (1-1, 26eme journée). Et parfois, bien qu'ils s'en soient sortis, les Monégasques sont passés près de la correctionnelle. On se souvient de succès étriqué contre Caen (2-1, 19eme journée) ou à Montpellier plus récemment (1-2, 24eme journée), sans oublier le quart de finale de Coupe de la Ligue remporté aux tirs au but à Sochaux en janvier.
Physique, duels, intensité sont les maîtres mots du côté de Monaco
En septembre, une autre équipe avait posé des difficultés à Monaco. A Louis-II. Il s'agissait... d'Angers. Mené au score, le leader du championnat avait dû attendre le dernier quart d'heure pour l'emporter à l'arraché (2-1). Alors forcément, au moment de retrouver le SCO, une semaine après une correction en finale de la Coupe de la Ligue, la méfiance est de mise dans les rangs sudistes. « Angers est une équipe très forte, physique, qui a surpris beaucoup de monde. Pas moi, car j'avais suivi leur parcours en Ligue 2. Ils sont très physiques. Il faudra jouer à fond, faire attention à leurs qualités. Il va y avoir beaucoup de duels, d'intensité. Il faudra répondre présent », prévient Leonardo Jardim, dont le message a visiblement été bien entendu par son équipe, à l'instar de Jemerson, présent en conférence de presser : « Angers joue un jeu très direct avec des joueurs très physiques. Il faudra être très fort. C'est l'une des équipes les plus difficiles au niveau physique. À nous d'être très concentrés et faire notre travail pour remporter ce match. Mais on n'a pas peur ».
Le retour de Fabinho va faire du bien
Angers sera d'ailleurs privé de plusieurs éléments importants pour la réception de Monaco, trois jours après que les deux équipes aient validé leur billet pour le dernier carré de la Coupe de France. Grégory Bourillon ou encore Pablo Martinez ne seront pas aptes pour cette rencontre. Au contraire de Fabinho côté monégasque. Suspendu en Coupe de la Ligue, le milieu de terrain brésilien effectuera son retour contre le club angevin. Et son profil plus athlétique que Joao Moutinho ne sera pas de trop face à ce type d'adversité. « Fabinho fait une très grosse saison, reconnaît son entraîneur. C'est l'un des meilleurs milieux européens, je suis étonné qu'il n'ait pas été retenu en sélection. C'est une question de temps. Il a une maturité au-dessus de son âge. » Une maturité dont aura bien besoin Monaco dans ce sprint final vers le titre de champion de France. Car au moindre faux-pas, le PSG guette.
 
1 commentaire - L1 - Monaco : A Angers, l'ASM s'attend à souffrir comme souvent face aux équipes physiques
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]