Metz : Les confidences de Hinschberger après son limogeage

Metz : Les confidences de Hinschberger après son limogeage©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 24 octobre 2017 à 18h45

Limogé, Philippe Hinschberger 'est posé auprès de nos confrères de Mirabelle TV pour évoquer son éviction.

« Ce matin je me suis levé comme quelqu'un qui était libéré de son travail malheureusement. Aujourd'hui j'ai perdu mon boulot », sourit Philippe Hinschberger, qui n'éprouve aucune rancœur à l'égard de son président Bernard Serin. « C'est dans la logique des choses. Trois semaines auparavant, il m'avait laissé un peu de temps pour amener des corrections, des solutions, trouver de quoi prendre des points et améliorer la situation comptable. Sachant qu'on avait perdu à Saint-Etienne, je me doutais bien qu'une autre issue qu'une victoire contre Dijon me serait fatale. »

Fidèle parmi les fidèles chez les Grenats, Philippe Hinschberger souhaite évidemment le meilleur aux coéquipiers de Renaud Cohade, derniers de Ligue 1. Et livre les clés du redressement de Metz dans les mois à venir. « Il faut qu'on arrive à trouver l'efficacité. C'est bête mais c'est la vérité. Si on continue à prendre des buts comme le deuxième contre Dijon, ce n'est pas possible. Sur l'aspect offensif, on doit être capables de marquer plus, et pour cela il faut se créer davantage d'occasions », lâche l'ancien coach messin.

Son avenir s'écrira loin de Metz dans un premier temps. « Je vais quitter Metz parce que je ne me vois pas rester ici. J'habite pas loin du stade et je vois un bout du projecteur depuis ma cuisine, donc ça fait un peu mal », confie-t-il, avant d'assurer qu'il rebondira. « C'est mon métier, ce n'est pas la première fois que je quitte un club en cours de saison. Avec la décompression de l'annonce, je ne suis pas en état de reprendre aujourd'hui. J'ai besoin de récupérer psychologiquement et physiquement. Mais je resterai très attentif à tout ce qui peut se passer en France et à l'étranger. » Avec, aussi, un œil sur les résultats de Metz, dont le prochain entraîneur sera bientôt nommé. Plusieurs noms sont évoqués comme ceux de Luc Holtz ou Frédéric Hantz.

 
3 commentaires - Metz : Les confidences de Hinschberger après son limogeage
  • Philippe Hinschberger a tout donné pour Metz, comme joueur d'abord, et la malchance cette année a contrecarrée

    ses qualités d'entraineur

    Merci Philippe et bonne chance

    vous êtes un type bien

  • Je ne pense pas qu'il y ait beaucoup d'anciens pros sur ce genre de forum,alors convenons que le meilleur d'entre nous sera toujours plus mauvais que n'importe quel entraîneur de L1 ou L2.Alors quand Verdunois traite PH de loser..et lui "éternel branleur"?
    PH est un mec bien, je ne suis pas supporter de METZ,mais c'est un club que j'aime bien,et PH aurait sûrement donné sa chemise pour son club ...Bonne chance à lui, il n'aura pas toujours un troupeau de chèvres à coacher....

    Des chèvres à Metz et des bourricot à Verdun, ça fait une belle ménagerie en Lorraine

  • Éternel loser.................

    J'espère que vous avez un bon niveau footballistique pour traiter P.H. de loser.
    Il a pas fait de bons choix de coaching, mais les joueurs n'ont rien fait pour l'aider sur le terrain.
    Et pour info, P.H. lorsqu'il était joueur à Metz était bon !!!

    Un collégien ne peut pas connaître ce qu'il a apporté au FC Metz

    verdunois ou verdunez

    Que les choses soient très claires, Hinschberger est un petit entraineur de niveau national, pas plus, étant très proche de ce club je peux même affirmer que le président Serin a demandé à un assureur sponsor au début septembre ce qu'il en couterait pour se séparer de lui affirmant qu'il n'avait véritablement pas le niveau, trop cher mais il a dû finalement s'y résoudre 2 mois après, peut-être bien trop tard..............quand à son niveau lorsqu'il évoluait comme joueur, c'était un joueur moyen et pas un très bon joueur.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]