L1 - Metz : Pas d'injustice pour Philippe Hinschberger

L1 - Metz : Pas d'injustice pour Philippe Hinschberger©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le samedi 02 décembre 2017 à 10h50

Remercié le 22 octobre dernier, Philippe Hinschberger revient sur son aventure sur le banc de Metz. Dans un entretien pour 19h30 PM sur Canal+ Sport, le désormais ex-coach des Grenats fait le bilan.

Son départ de Metz
On fait du football de haut niveau, il n'y a pas d'injustice. L'entraîneur est payé, surveillé et aussi viré sur ses résultats. Notre début de saison a été très compliqué. L'équipe est moins bonne que l'année dernière, parce que l'on a perdu nos forces vives devant avec Erding qui a mis six buts sur les cinq premiers matchs et que dire de Cheick Diabaté qui a mis huit buts en treize matchs. Sans oublier l'éclosion d'Ismaïla Sarr en deuxième partie de saison...
Un manque d'attractivité
On a voulu à un moment donné mettre des moyens quand on a vendu Sarr. C'est une leçon que le président (ndlr : Bernard Serin) peut retirer de ce Mercato : on a beau avoir de l'argent, le FC Metz n'est pas un club qui peut attirer quelqu'un qui vaut cinq, six, sept ou huit millions d'euros avec le salaire qui va en face. (...) On a aussi fait des erreurs et moi le premier. J'aurai dû être plus ferme pour des joueurs qui sont partis. Je n'aurai peut-être pas dû les laisser partir et insister auprès du président.
Hantz comme successeur
Je n'en sais rien. Ce n'est pas mon problème. (...) Ce que je vois, c'est qu'il n'y a rien de nouveau sous le soleil. L'équipe est globalement moins bonne que l'année dernière. Il faut appeler un chat un chat. Pour gagner les matchs, il faut du talent.
Quelle suite ?
Je ne suis pas usé, je ne suis pas sorti du FC Metz usé. (...) Il faut surfer sur ses bons résultats aussi. Je suis monté avec Metz. Moi, le staff, les joueurs et les dirigeants. Tous ensemble.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - L1 - Metz : Pas d'injustice pour Philippe Hinschberger
  • pas toujours la chance de trouver un Ribéry.A force de recruter en D3,on a une équipe de D3.3Chaque année 3 et en 3ans on en a 9 de D3.Pas assez de moyen ,c'est tout

  • Certes il faut des joueurs de talents mais aussi des entraineurs de renom et de talent aussi !!!!!!!!!

    Oui c'est exact et ce que Metz n'a plus depuis longtemps