L1 - Metz : La compagne de Julian Palmieri se livre dans Le Vestiaire

L1 - Metz : La compagne de Julian Palmieri se livre dans Le Vestiaire©Media365
A lire aussi

Victor Menant, publié le vendredi 09 mars 2018 à 16h22

Arrivée cette saison à Metz, le défenseur Julian Palmieri connaît une saison compliquée à l'image de son club. Invitée dans l'emission Le Vestiaire sur SFR Sport, Audrey Palmieri, sa compagne, est revenue sur les conditions de leur arrivée à Metz.

Le défenseur du FC Metz Julian Palmieri, expulsé le week-end dernier pour un vilain tacle, vit une saison délicate du côté de la Lorraine. Après une expérience peu convaincante du côté de Lille, le Corse a eu du mal à s'adapter à sa nouvelle vie, comme le raconte Audrey, sa compagne dans l'émission Le Vestiaire sur SFR Sport. Elle pointe du doigt l'accueil peu chaleureux des dirigeants grenats « A Metz, on a dû se débrouiller seuls, le club nous a un peu aidé, mais j'ai dû trouver un appartement toute seule par exemple, alors que l'on vivait à l'hôtel et qu'il fallait se dépêcher de partir ». L'intégration a également été compliquée pour les Palmieri : « Quand je vais au stade, je suis seule, je ne connais personne, il n'y a pas eu du tout d'intégration ». Depuis son arrivée, le latéral n'a disputé que 10 matchs de championnat.  

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
14 commentaires - L1 - Metz : La compagne de Julian Palmieri se livre dans Le Vestiaire
  • et un messin en Corse ? c'est différent ?

  • se débrouiller seul pour trouver un appart et se faire des amis est le lot quotidien de tous les salariés qui changent de boulot ou qui changent de région, alors pourquoi les fouteux auraient un régime à part

  • voila un joueur pour le qsg, lui au moins à des cojones, bon ok peut être un peu trop

    il pourrait leurs apprendre ce qu'est la grinta mais à l'entrainement ils risqueraient d'avoir des pleureuses

  • L'ex compagne d'Elias se livre dans "le quotidien des Minguettes". Elle rappelle les difficultés (doux euphémisme) vécues au près de son ex con cubin et notamment la propension de ce dernier à toujours vivre dans l'ombre de son ami Jean Mimi jusqu'à ètre toujours absent. Vous ajoutez, selon elle, mais comment en douter ?, sa mégalomanie, sa surconsommation d'alcool, ses éternelles obsessions pathologiques, ses paroles répétitives et vulgaires, son inculture flagrante.......Et chacun comprendra le choix de cette Dame de fuir ce personnage incongru. Sa solitude n'a manifestement rien arrangé !

    Elias47 ? LE dernier de cordée....Et pourtant, il s'accroche, en vain. Pauvre bougre !

  • Ma fille a fréquemment affaire aux footballeurs du FC Metz. Elle doit respecter des consignes strictes, les mêmes pour tous ses clients, notamment la présentation d'une pièce d'identité. Les footeux se sentent dispensés de cette contrainte et répondent "Vous (tu-sic) ne me reconnaissez pas, je joue au FC Metz?". Elle s'en amuse sans céder prétextant son manque de connaissance, avéré, du monde du foot!
    Grosse tête, cerveau proche du vide, sociabilité égale à zéro! Vive le foot!