Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 12ème journée
Stadium Municipal - Arbitre R. Buquet
32°CTemps chaud
  1. 54′ Makengo
Journaliste : Raphaël Brosse

Raphaël Brosse, publié le 17 août

Laborieux en première période mais bien plus incisif après la pause, Toulouse est parvenu à battre Dijon sur la plus petite des marges ce samedi (1-0). Les Violets gagnent pour la première fois en 2019-20, tandis que les Rouges enchaînent une deuxième défaite en autant de journées.

Le debrief
Dire que Toulouse s'en sort bien est un brin provocateur. Mais ce n'est pas forcément très exagéré. Pendant 45 minutes (voire un peu plus), les Violets ont en effet balbutié devant leur public. Totalement inoffensifs et même bousculés par une équipe de Dijon fermement décidée à jouer les coups à fond, les hommes d'Alain Casanova ont néanmoins eu le mérite de ne pas encaisser de but, malgré la jeunesse de la charnière Kelvin Amian-Bafodé Diakité. Et suite à l'ouverture du score de Jean-Victor Makengo (54eme), tout est allé beaucoup mieux pour Max-Alain Gradel et ses coéquipiers, qui ont pris confiance, se sont procuré d'autres opportunités et auraient pu creuser l'écart au tableau d'affichage. S'ils n'ont pas réussi à se mettre à l'abri, les Haut-Garonnais sont parvenus à conserver leur avantage et à décrocher le succès, leur premier de la saison (1-0). Ils seront donc toujours invaincus au moment de se rendre au Parc des Princes, dimanche prochain (21h00).

Toujours bloqué en bas de classement (0 point après deux journées), Dijon peut nourrir de sérieux regrets. Sérieux défensivement et capables de vite se projeter vers l'avant, les Bourguignons ont été plus dangereux que leurs hôtes en première période, et même à l'entame du second acte. Les partenaires de Benjamin Jeannot ont toutefois manqué de précision à la finition (18 tirs, 5 cadrés). Et quand leurs tentatives prenaient le chemin des filets, les Dijonnais butaient sur un Baptiste Reynet des grands soirs. Les joueurs de Stéphane Jobard ont accusé le coup après le but toulousain et n'ont pas été en mesure d'égaliser, malgré l'entrée intéressante de Jules Keita. Ainsi, tout n'est pas à jeter dans les rangs du DFCO, qui n'a en outre pas encore terminé son Mercato. Les Rouges seraient cependant inspirés de vite débloquer leur compteur, sous peine de vivre un exercice des plus pénibles...
L'instant T :
Dire que Dijon aurait pu prendre les devants sur sa toute première incursion dans le camp toulousain... Alerté par Mama Baldé, Julio Tavares a armé une reprise à hauteur du point de penalty. C'était cadré, mais Baptiste Reynet a sauvé son équipe en réalisant une belle parade. Une occasion à l'image de cette rencontre : frustrante pour les Bourguignons, qui n'ont pas manqué d'opportunités.
Le but
54eme minute (1-0)
Toulouse ouvre le score ! Après un bon travail sur le côté droit de la surface, Efthymios Koulouris sert parfaitement Jean-Victor Makengo. Libre de tout marquage, le joueur prêté par Nice ajuste Alex Runarsson du gauche !
Les tops et les flops
Baptiste REYNET (8)
L'an passé, Baptiste Reynet avait été expulsé après seulement cinq minutes de jeu à l'occasion de ses retrouvailles avec le DFCO. Cette fois, le gardien des Violets a livré une très belle copie, ponctuée de plusieurs parades décisives et récompensée par un clean-sheet.
Jean-Victor MAKENGO (7)
Il ne réussit certes pas tout ce qu'il entreprend, mais Jean-Victor Makengo donne l'impression de se sentir de plus en plus à l'aise au sein de sa nouvelle équipe. Arrivé à Toulouse cet été, l'ancien Caennais a fait preuve d'une grande activité dans l'entrejeu, cherchant notamment à combiner avec ses partenaires à l'approche de la surface adverse. C'est surtout lui qui a inscrit l'unique but du match (54eme) d'une reprise imparable. Remplacé par Quentin Boisgard (77eme).
Julio TAVARES (4)
Après sa très grosse occasion non convertie en tout début de match, Julio Tavares a continué à se montrer menaçant lors du premier acte. Mais le Cap-Verdien a ensuite inéluctablement piqué du nez au cours de la seconde période et n'a plus vraiment pesé dans les débats.
La feuille de match
TOULOUSE - DIJON : 1-0
Stadium municipal (10 583 spectateurs)
Temps chaud - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Buquet (4)

But : Makengo (54eme) pour Toulouse

Avertissements : Vainqueur (29eme), Moreira (59eme) pour Toulouse


Toulouse
Reynet (8) - Moreira (5), Amian (6), B.Diakité (5), I.Sylla (6) - Sangaré (5), Makengo (7) puis Boisgard (77eme), Vainqueur (5) puis K.Sidibé (80eme) - Dossevi (6) puis Saïd (86eme), Koulouris (6), Gradel (cap) (6)

N'ont pas participé : Goicoechea (g), M.Gonçalves, Leya Iseka, Y.Sanogo
Entraîneur : A.Casanova


Dijon
Runarsson (5) - Alphonse (5), Ecuélé Manga (5), S.Coulibaly (5), Chafik (5) - Ndong (4), Lautoa (5) puis Br.Soumaré (81eme), R.Amalfitano (4) puis J.Keita (68eme) - M.Baldé (6) puis Sammaritano (57eme), Tavares (cap) (4), Jeannot (5)

N'ont pas participé : Ntumba (g), Aguerd, Loiodice, Balmont
Entraîneur : S.Jobard

Vos réactions doivent respecter nos CGU.