Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 117ème journée
Stade de la Meinau
  1. 74′ Mothiba
  2. 47′ Ajorque
  3. 26′ Thomasson
  4. 6′ Koné
  1. 49′ Saïd
  2. 3′ Isimat-Mirin
Journaliste : Guidicelli Franck

, publié le 7 décembre

Strasbourg a remporté un spectaculaire match de la peur samedi, devant Toulouse (4-2, 17eme journée de Ligue 1).

Le debrief
Après avoir pris une bonne gifle à Brest (5-0), Strasbourg retrouvait ses supporteurs pour remettre les choses au point. Avec pour adversaire une équipe de Toulouse très mal en point au classement qui reste sur six défaites consécutives. Les Alsaciens savent que leur maintien passera par de bons résultats à la maison et l'occasion était belle de mettre Toulouse à 9 points en cas de victoire.

Le match est parti très vite avec à la surprise générale du public, l'ouverture du score de Toulouse sur la première action. Pour autant, les Toulousains n'ont pas eu le temps de savourer car Strasbourg a égalisé à peine trois minutes plus tard. Un match parfaitement lancé avec beaucoup de rythme et deux équipes qui cherchent à jouer vite vers l'avant. Mais à ce petit jeu, ce sont les Strasbourgeois qui parviennent à prendre l'avantage en multipliant le jeu en profondeur face à une défense toulousaine pas au point. Les deux équipes rejoignent donc les vestiaires sur un score logiquement en faveur des Alsaciens.

Scénario identique mais inversé au retour des vestiaires avec le troisième but des Strasbourgeois qui font le break et pensent se diriger vers une fin de match tranquille. Mais deux minutes après, Toulouse revient au score par Saïd et se remet à y croire. Les locaux décident alors de passer en bloc bas pour laisser un peu le ballon aux joueurs de Kombouaré. Incapables d'en profiter, les Toulousains vont au contraire se faire punir par Mothiba profitant une nouvelle fois des trous d'air existant dans la défense de Toulouse.

Ce quatrième but a mis un gros coup au moral des Violets et le plein de confiance chez les Alsaciens qui ont pu gérer tranquillement le dernier quart d'heure. Avec cette victoire, Strasbourg se maintient à distance de la zone rouge et surtout se remet en ordre de marche après la déroute brestoise. Pour Toulouse, c'est une septième défaite de suite et pour ne rien arranger, une place de lanterne rouge. Antoine Kombouaré n'a pas encore trouvé la recette et il y a beaucoup de travail notamment dans la solidité défensive.
L'instant T : 
Suite à une belle frappe de Sanogo détournée par Sels, Said est seul au second poteau pour ajuster sa tête mais au dernier moment, Caci surgit pour sauver sur sa ligne et mettre en corner. A cinq minutes de la fin, cet éventuel but aurait pu relancer le match.
Les buts
4eme minute (0-1)
Sur un corner de Dossevi, le ballon traîne dans la surface et Isimat-Mirin en profite pour marquer d'une frappe à bout portant qui ne laisse aucune chance à Sels.

7eme minute (1-1)
Sur un coup-franc de Liénard, Koné reprend de la tête au point de penalty. C'est piqué et Reynet s'incline !!!

27eme minute (2-1)
Lancé par Simakan sur le côté droit, Mothiba accélère puis centre en retrait pour Thomasson qui est seul pour placer sa frappe du gauche au ras du poteau. 2-1 pour Strasbourg !!

48eme minute (3-1)
Centre de Caci de la gauche pour la tête d'Ajorque seul au premier poteau qui ne laisse aucune chance à Reynet.

50eme minute (3-2)
Sur un centre de Sylla, Said est le plus prompt pour marquer de près

76eme minute (4-2)
Sur son premier ballon, Fofana adresse un bon centre pour Ajorque qui devance Rogel pour reprendre à bout portant, Reynet détourne mais Mothiba jaillit pour pousser la balle au fond.
Les tops et les flops
Ludovic AJORQUE (8)
Buteur mais surtout au service du collectif pendant tout le match. Ses déplacements ont libéré de nombreux espaces pour ses coéquipiers. Il a toujours cherché à jouer vers l'avant et a comme toujours été bien présent dans les duels.
Adrien THOMASSON (7)
Lui aussi a été buteur mais c'est surtout sa justesse technique qui a fait la différence tout au long du match. Il a joué juste et toujours avec beaucoup de simplicité.
Efthymios KOULOURIS (3)
Même s'il n'est pas le seul coupable, il a été transparent alors qu'il avait été préféré à Sanogo au coup d'envoi. Le Grec n'a pas su en profiter. Des déplacements pas toujours judicieux et trop peu de présence devant le but.
La feuille de match
STRASBOURG - TOULOUSE : 4-2
Stade de la Meinau, Strasbourg (25 000 spectateurs)
Temps frais - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Hamel (7)

Buts : L.Koné (7eme), Thomasson (27eme), Ajorque (48eme) et Mothiba (76eme) pour Strasbourg - Isimat-Mirin (4eme) et Saïd (50eme) pour Toulouse

Avertissements : Leya Iseka (77eme) pour Toulouse

Expulsion : Aucune


Strasbourg
Sels (6) - Lala (6), Simakan (6), L.Koné (cap) (6), Caci (6) - Djiku (7) - I.Sissoko (5) puis Y.Fofana (74eme), Thomasson(7) puis Zohi (92eme), Liénard(6) - Ajorque (8), Mothiba (6) puis Corgnet (85eme)

N'ont pas participé : Bi.Kamara (g), Carole, Mitrovic, Lebeau, Da Costa
Entraîneur : T.Laurey



Toulouse
Reynet (6) - Amian (5), Isimat-Mirin (5), Rogel (4), I.Sylla (4) - Vainqueur (4) puis K.Koné (87eme), Sangaré (4) - Dossevi (5), Gradel (cap) (5) puis Sanogo (73eme), Saïd (5) - Koulouris (3) puis Leya Iseka (73eme)

N'ont pas participé : Goicoechea(g), M.Diarra, Sanna, Boisgard
Entraîneur : A.Kombouaré

Vos réactions doivent respecter nos CGU.