Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 14ème journée
Stade de la Meinau - Arbitre W. Delajod
  1. 84′ Thomasson
  2. 39′ Lala
  1. 40′ Slimani
  2. 11′ Slimani
Journaliste : SECRET Bryan

, publié le 1 septembre

Strasbourg est revenu deux fois au score, la dernière en fin de match, pour obtenir le nul contre Monaco dimanche à la Meinau (2-2), malgré un doublé d'Islam Slimani. Le Racing et l'ASM restent ainsi en quête de leur première victoire de la saison en L1.

Le debrief
Strasbourg et Monaco trouveront à coup sûr des raisons de se contenter du nul sur lequel ils sont séparés dimanche à la Meinau (2-2). Menés deux fois au score pour son 10eme match déjà de la saison et trois jours après une élimination en barrages de la Ligue Europa qui a laissé des traces, les Alsaciens ont fait preuve d'un sacré caractère pour arracher l'égalisation en fin de match. Les Monégasques n'ont eux pas suffisamment montré en seconde période pour prétendre mériter mieux, même si la balle de break ratée par Islam Slimani peu avant le but d'Adrien Thomasson leur laissera des regrets. Mais il sera difficile pour eux d'en vouloir à l'international algérien, auteur d'un doublé et qui compte désormais trois réalisations en deux matchs de L1. Insuffisant toutefois pour offrir à l'ASM sa première victoire de la saison en championnat et le club de la Principauté reste ainsi relégable (19eme). C'est guère mieux pour Strasbourg, aussi en quête de son premier succès et juste au-dessus de la ligne de flottaison (17eme).

Les hommes de Thierry Laurey, probablement à bout de forces au bout du marathon entamé fin juillet, sont passés à côté de leur première période. Et c'est sans être géniaux, si même forcer, que l'ASM s'est retrouvée en tête à la mi-temps. Les joueurs du Rocher pouvaient même s'estimer malheureux, ayant concédé un penalty évitable sur l'une des seuls incursions du RCSA dans leur surface et vendangé des opportunités de marquer davantage. Mais ils ont arrêté de jouer au retour des vestiaires, ne contrôlant plus du tout le ballon, et ont subi les assauts de Strasbourgeois enfin justes dans la construction, après un festival de passes ratées sur la première heure. Les Alsaciens poussaient certes en ordre désordonné. Mais ils ont fini par être récompensés, sur une action à l'image de cette domination brouillonne. Une issue finalement logique pour les deux équipes. Même si chacune aura des raisons de s'en désoler.
L'instant T :
Deux minutes avant l'égalisation de Strasbourg, Monaco a obtenu une énorme occasion de faire le break. Servi par Wissam Ben Yedder, Islam Slimani a combiné à merveille avec Fodé Ballo-Touré, qui lui a remis le ballon d'une talonnade. L'Algérien a frappé en force et ça s'est écrasé sur la barre, avant que ça lui revienne dessus. Son retourné a alors été repoussé par Sels, revenu sur sa ligne. Une séquence incroyable que l'ASM ruminera à coup sûr.
Les buts
11eme minute (0-1)
Avec de la réussite, le ballon arrive sur G.Martins, qui se joue de Djiku pour centrer du gauche vers les six mètres. Slimani y résiste à Lala et devance la sortie de Sels. Il efface le gardien belge d'un contrôle acrobatique heureux et pousse le ballon dans le but vide.

39eme minute (1-1)
Lancé sur la droite, Mothiba centre au cordeau dans la surface monégasque. Glik est trop court pour repousser et Maripan fait trébucher Ajorque, qui était devant lui. L'arbitre accorde un penalty, transformé avec beaucoup de sérénité par Lala, qui prend à contre-pied Lecomte.

40eme minute (1-2)
Sur le coup d'envoi, Carole joue en retrait vers S.Mitrovic. Mais le capitaine de Strasbiyrg manque son contrôle sur cette passe vicieuse et laisse filer Slimani seul face au but. L'attaquant algérien dribble tranquillement Sels et termine le travail sans trembler.

84eme minute (2-2)
La défense de Monaco peine à se dégager après un premier coup-franc frappé par Liénard. Le milieu de Strasbourg est justement à la tombée d'un ballon pour le renvoyer de la tête dans la surface. Thomasson est tout seul pour reprendre du plat du pied droit et tromper Lecomte d'une frappe croisée.
Les tops et les flops
Islam SLIMANI (8)
Islam Slimani réussit décidément des débuts tonitruants en L1. Déjà buteur contre Nîmes la semaine passée, l'international algérien a cette fois inscrit un doublé où il a exprimé toutes ses qualités dans la finition. Et encore, il a frôlé le triplé d'une double occasion incroyable. Sa puissance et son impact physique ont posé de sérieux problèmes à la défense strasbourgeoise, tout en pesant dans le jeu.
Ludovic AJORQUE (4)
Focalisé comme tout Strasbourg sur les tours préliminaires de Ligue Europa, Ludovic Ajorque peine à briller en L1. Il a encore rendu une copie trop neutre pour un avant-centre de son niveau, manquant de justesse technique et ne jouant même pas son rôle de pivot. Autant en difficulté que Lebo Mothiba, sorti à la mi-temps par Thierry Laurey.
Stefan MITROVIC (3)
Stefan Mitrovic vit un été compliqué. Loin de son niveau de la saison dernière, le capitaine de Strasbourg a vécu une soirée difficile. En retard dans toutes interventions et emprunté physiquement, il est absent sur le premier but avant de commettre une énorme bourde technique sur le deuxième. Hors-sujet, tout simplement.
La feuille de match
STRASBOURG - MONACO : 2-2
La Meinau (25 000 spectateurs environ)
Temps chaud - Pelouse bonne
Arbitre : M.Delajod (4)

Buts : Lala (39eme sp) et Thomasson (83eme) pour Strasbourg - Slimani (11eme et 40eme) pour Monaco

Avertissements : Simakan (13eme), Thomasson (67eme), S.Mitrovic (69eme) et N.Da Costa (95eme) pour Strasbourg - A.Silva (31eme), Maripan (37eme) et G.Martins (82eme) pour Monaco

Expulsion : Aucune


Strasbourg
Sels (6) - Simakan (5), S.Mitrovic (cap) (3), Djiku (4) - Liénard (5) - Lala (5), I.Sissoko (5), Thomasson (6) puis Bellegarde (84eme), Carole (5) - Mothiba (4) puis Zohi (46eme / non noté) puis N.Da Costa (65eme), Ajorque (4)

N'ont pas participé : Bi.Kamara (g), L.Koné, Corgnet, Lebeau
Entraîneur : T.Laurey


Monaco
Lecomte (5) - Maripan (4), Glik (cap) (4), B.Badiashile (5) - A.Silva (6) puis Boschilia (64eme) - G.Martins (5) puis Onyekuru (89eme), Golovin (5), G.Dias (5), Ballo-Touré (6) - Slimani (8), Ben Yedder (5) puis K.Baldé (84eme)

N'ont pas participé : Benaglio (g), Zagre, Naldo, Nguinda
Entraîneur : L.Jardim

Vos réactions doivent respecter nos CGU.