Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 120ème journée
Stade Geoffroy-Guichard - Arbitre A. Ustaritz
Temps ensoleillé
  1. 47′ Blas
  2. 22′ Abeid
Journaliste : Baron Jérémie

, publié le 12 janvier

Ce dimanche, dans un Chaudron à huis clos, Saint-Etienne a été dominé par Nantes (0-2) et enchaîne une quatrième défaite de suite en Ligue 1.

Le debrief
Comme un symbole, il aura fallu attendre que Geoffroy-Guichard soit absolument vide - suite à une sanction de la LFP - pour voir le FC Nantes venir s'imposer dans le Forez, mettant fin à une grosse période de disette : c'est simple, la dernière fois que des Nantais l'avaient emporté sur la pelouse de l'ASSE, c'était la bande des Landreau, Carrière, Da Rocha et Moldovan de 2001 qui allait être championne en fin de saison.

Les Canaris de 2019-2020 ne feront pas aussi bien, mais ils ont en tout cas tout bien fait ce dimanche pour obtenir les trois points. Il faut dire qu'affronter l'AS Saint-Étienne actuel n'a rien de terrifiant : c'est la quatrième fois de suite en championnat que les Verts ne prennent aucun point. Cette fois, un but de Mehdi Abeid en première période et un autre de Ludovic Blas après l'entracte ont suffi pour mettre les Stéphanois aux tapis, alors que Nantes maîtrisait les débats, avec un collectif bien huilé malgré les absences et des individualités qui se sont montrées inspirées : la recrue belge Renaud Emond, entrée en fin de partie, attendra elle encore un peu avant de réellement montrer ce qu'elle vaut.

Encore privé de plusieurs cadres (M'Vila, Bouanga, Saliba) et en cruel manque de confiance, Saint-Étienne a fait peine à voir cet après-midi (un seul tir cadré en 90 minutes) et si la zone rouge est encore loin derrière, il serait temps de se remettre à l'endroit : alors que Claude Puel avait réussi à insuffler un souffle nouveau à son groupe lors de son arrivée, c'est bel et bien terminé et le technicien français semble désormais démuni. Pour Nantes, le top 5 est toujours d'actualité et un résultat de Dijon contre le LOSC leur permettrait même d'entrevoir plus haut.
L'instant T :
Bien avant l'ouverture du score de Blas, Arnaud Nordin a eu la balle d'ouverture du score dès la huitième minute suite à un centre de Boudebouz venu de la gauche. La reprise instantanée du jeune Stéphanois partait bien, mais Lafont a eu le réflexe qu'il fallait afin de maintenir sa cage inviolée. Et Sainté n'a plus jamais réussi à accrocher le cadre.
Les buts
23eme minute (0-1)
Les Canaris construisent et Appiah est lancé à droite. Le latéral centre directement, Simon est trop court et Honorat dégage mal. Abeid contrôle avant de tenter sa chance du gauche, cadre et ne laisse aucune chance à Ruffier.

48eme minute (0-2)
Suite à un premier centre très dangereux, Nantes revient à la charge avec Simon qui pénètre dans la surface d'un superbe contrôle orienté et centre en retrait pour son coéquipier, lequel ne se pose pas de question et trouve d'une frappe croisée le petit filet d'un Ruffier impuissant.
Les tops et les flops
Ludovic BLAS (7)
Auteur d'une très bonne première période. L'ancien Guingampais a confirmé dès le début de deuxième en faisant le break d'une reprise sans contrôle. Après des débuts compliqués, il semble pleinement acclimaté à sa nouvelle équipe et se montre de plus en plus à l'aise dans son rôle de milieu droit assez libre.
Mehdi ABEID (7)
On a retrouvé le Mehdi Abeid élégant et efficace que l'on connaît. L'ancien Dijonnais, auteur d'un match plein, a lancé les siens d'une belle frappe de son mauvais pied, le gauche.
Harold MOUKOUDI (4)
Pas toujours rassurant derrière (il est notamment pris par Simon sur le deuxième but), le défenseur a symbolisé la déroute de son équipe.
La feuille de match
SAINT-ÉTIENNE - NANTES : 0-2
Stade Geoffroy-Guichard, Saint-Étienne (0 spectateur)
Temps froid - Pelouse excellente
Arbitre : A. Ustaritz (4)

Buts : Abeid (23eme) et Blas (48eme) pour Nantes

Avertissements : Khazri (52eme) et Palencia (69eme) pour Saint-Étienne - Louza (71eme) pour Nantes

Expulsion : Aucune


Saint-Étienne
Ruffier (5) - Palencia (4), Moukoudi (4), L. Perrin (cap) (5), Trauco (5) - Cabaye (5), M. Camara (4) - Honorat (5) puis Rivera (66eme), Boudebouz (6) puis Abi (46eme 5), Nordin (5) puis Edmilson (82eme) - Khazri (5).

N'ont pas participé : J. Moulin (g), Kolodziejczak, Debuchy, Aholou.
Entraîneur : C. Puel


Nantes
Lafont (6) - Appiah (5), Wagué (4) puis Basila (46eme, 6), Girotto (6), C. Traoré (5) - A. Touré (cap) (6), Abeid (7) - Blas (7) puis Moutoussamy (80eme), Louza (6), K. Bamba (6) - M. Simon (6).

N'ont pas participé : Petrić (g), Benavente, Krhin, Ndilu.
Entraîneur : C. Gourcuff

Vos réactions doivent respecter nos CGU.