Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 18ème journée
Stade Geoffroy-Guichard - Arbitre J. Brisard
  1. 55′ Khazri
  2. 39′ Khazri

Geoffrey Steines, publié le 28 septembre

Ultra-efficace pendant 80 minutes, Saint-Etienne a laissé Monaco à ses doutes avec sa victoire de vendredi (2-0), qui le propulse provisoirement à la deuxième place du classement de L1. L'ASM n'a clairement pas démérité, mais sa mauvaise spirale était plus forte que ses bonnes intentions à Geoffroy-Guichard.

Le debrief
S'il était encore besoin de le rappeler, la dynamique revêt une grande importance dans un sport collectif. Parce que la plus grande différence entre Saint-Etienne et Monaco ce vendredi se situait là. Portés par une spirale positive, les Verts ont fait preuve d'une efficacité maximale, en marquant sur leurs deux premiers tirs cadrés, pour vaincre l'ASM en ouverture de la 8eme journée de L1 (2-0). Les Monégasques en sont eux à huit matchs consécutifs sans le moindre succès toutes compétitions et leur manque de confiance a encore transpiré à Geoffroy-Guichard. Ils restent ainsi virtuellement barragistes et pourraient même se retrouver relégable en cas de résultat de Nantes à Lyon samedi (20h00).

Pendant ce temps-là, les Verts pointent provisoirement à la 2eme place, à six points du PSG, grâce à une troisième victoire de rang en championnat. Mais les hommes de Jean-Louis Gasset n'ont pas tout bien fait, loin de là, en particulier défensivement. C'est même un miracle qu'ils aient réalisé un clean-sheet face à des Monégasques qui ont fait leur match pendant une bonne heure, tout en restant bien faiblards techniquement et peu inspirés offensivement. Malgré sept changements dans le onze de départ et un nouveau dispositif en 3-5-2, l'ASM a fait preuve de bonnes intentions et aurait probablement mérité d'être récompensée. Soit en ouvrant le score, soit en égalisant en début de seconde période, qu'elle avait pris par le bon bout malgré le premier des deux buts de Wahbi Khazri juste avant la pause.

Mais quand rien ne va... Radamel Falcao a croqué le feuille de match à deux reprises, au moins, Stéphane Ruffier a sorti le grand jeu quand il fallait et les joueurs de Leonardo Jardim ont été sanctionnés sur deux gros oublis défensifs. Les Verts, qui n'étaient pas dans un grand soir en dehors de la paire Selnaes-M'Vila au milieu, n'a pas eu à forcer son talent pour venir à bout du vice-champion de France en titre. C'est dire si l'ASM, qui a plongé mentalement et physiquement en fin de match, ce qui aurait pu alourdir à l'addition à maintes reprises, est loin de ses standards habituels. Et il y a un déplacement chez le Borussia Dortmund qui se présente mercredi en Ligue des Champions.
Le film du match
16eme minute
Servi sur la gauche, Barreca fixe G.Silva et prend sa chance dans un angle fermé. Son tir au premier poteau est repoussé en corner par un Ruffier vigilant et bien placé.

18eme minute
Saint-Etienne joue vite un corner sur la droite et prend de court la défense monégasque, inattentive sur cette action. Khazri s'infiltre dans la surface et centre fort devant le but vers Diony. A deux mètres de son propre but, D.Sidibé intervient juste devant l'attaquant stéphanois, sur lequel le ballon revient avant d'atterrir quasi miraculeusement sur Benaglio. Quelle énorme occasion pour l'ASSE !

27eme minute
Bon renversement de Selnaes pour trouver Cabella sur le côté gauche. L'ancien Marseillais repique dans l'axe et enroule du droit. Légèrement avancé, Benaglio est battu, mais il est sauvé par le sommet de sa barre.

30eme minute
L.Perrin se troue à la tombée d'une louche peu académique d'Ad.Traoré pour M.Sylla. L'attaquant de l'ASM résiste et part tout seul face à Ruffier, qu'il efface d'un dribble où il s'excentre trop. Sa frappe dans un angle fermé est finalement contrée par L.Perrin, auteur d'un excellent retour pour se rattraper de son erreur initiale.

35eme minute
Festival de D.Sidibé dans son couloir droit, où il élimine notamment M'Vila d'un superbe double contact. Il centre ensuite en retrait pour Falcao, seul à 12 mètres. Mais la frappe enroulée de l'attaquant colombien manque de conviction pour battre Ruffier, qui se détend bien sur sa droite pour repousser.

41eme minute (1-0)
Excentré sur la gauche, Selnaes déclenche une magnifique ouverture vers Khazri, oublié plein axe par Raggi et Glik. Le milieu stéphanois réalise ensuite l'enchaînement parfait, avec un contrôle suivi d'une frappe croisée qui ne laisse aucune chance à Benaglio.

49eme minute
Servi dos au but, M.Sylla se retourne bien et lance D.Sidibé, parti à l'extrême limite du hors-jeu, voire même en position illicite, non signalée par le trio arbitral. Le latéral des Bleus centre en première intention pour Falcao, seul aux six mètres. Mais le « Tigre » rate l'immanquable. Quelle occasion gâchée !

52eme minute
D.Sidibé lance subtilement M.Sylla dans le dos de la défense stéphanoise. L'attaquant de l'ASM centre en première intention et vise le retrait, pour Ad.Traoré, qui contrôle avant d'enrouler sur la gauche. Ruffier se couche à toute vitesse sur sa droite pour repousser. D.Sidibé a bien suivi, mais le gardien de l'ASSE jaillit à nouveau dans ses pieds. Double arrêt énorme.

53eme minute
Salibur hérite du ballon à 25 mètres plein axe et prend sa chance d'une frappe du gauche vicieuse. Le milieu offensif des Verts est tout proche de trouver la lucarne, mais le ballon fuit le cadre au tour dernier moment.

54eme minute (1-0)
Pelé perd le ballon dans son propre camp sous la pression de Cabella. M'Vila en profite pour servir immédiatement Khazri, qui se retourne à toute vitesse pour battre un Benaglio pas très bien placé d'une bonne frappe à ras de terre au premier poteau.

57eme minute
Encore un mouvement monégasque sur le côté droit, avec D.Sidibé à l'origine et un bon appel de M.Sylla dans le dos de la défense. L'attaquant de l'ASM devance la sortie de Ruffier et sert idéalement Falcao, qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide. Mais il trouve le poteau à bout portant. Un nouveau raté très inhabituel pour l'international colombien.

80eme minute
Parti de la gauche, Nordin repique sur son pied droit et n'est pas attaqué. Sa frappe laisse Benaglio sans réaction et frôle la lucarne opposée, léchée par le ballon.

81eme minute
Sur une sortie de but vite jouée par Benaglio, N'Doram se retrouve en difficulté aux abords de sa surface et perd le ballon sous la pression de Cabella, qui bute ensuite sur le gardien de Monaco. Le ballon revient ensuite sur Diony, qui manque de le pousser dans le but vide.

84eme minute
Tout juste entré en jeu, Monnet-Paquet met le feu dans son couloir gauche et centre à hauteur pour Cabella, libre de tout marquage derrière N'Doram. Mais sa reprise topée aux six mètres passe au-dessus, effleurant la barre au passage. Quelle balle de 3-0 !

86eme minute
Excentré sur la droite, Cabella sert idéalement Diony, qui enchaîne rapidement le contrôle et la frappe croisée. Bien placé au premier poteau, Benaglio repousse le danger du pied droit.

93eme minute
Encore une combinaison entre Diony et Cabella, qui part de la droite pour rentrer sur son pied gauche et tenter sa chance à bout portant. Benaglio intervient de nouveau du pied.
Tops et flops

TOP 3

La paire SELNAES - M'VILA a accompli un boulot monstrueux dans l'entrejeu. Le premier a rayonné par sa qualité de passe, mise en exergue par son service parfait sur l'ouverture du score, et le second a fait preuve d'une énorme activité à la récupération, avec aussi la passe décisive sur le but du break. La complémentarité du duo saute aux yeux et régule l'entrejeu chez les Verts.

En un match, KHAZRI a doublé son total de buts en L1 cette saison. Auteur de deux beaux enchaînements, le milieu offensif de Saint-Etienne a fait preuve d'une froide efficacité, marquant sur les premiers tirs cadrés de la soirée pour les Verts. Autrement peu influent dans le jeu, il est sorti sur blessure au milieu de la seconde période.

Sans un excellent RUFFIER, l'ASSE aurait été sanctionnée de ses errements défensifs. Mais le gardien stéphanois a sorti le grand jeu en deux occasions, avec notamment un double arrêt de grand classe quelques instants seulement avant le but du break pour son équipe. Sa boulette contre Caen est déjà loin.


FLOP 3

Bien évidemment, FALCAO s'est démené à la pointe de l'attaque et y a même réussi 100% de ses passes, ce qui n'est jamais simple pour un avant-centre. Mais l'attaquant colombien a raté deux occasions énormes en début de seconde période, qui auraient pu tout changer pour Monaco, sans oublier une autre à 0-0. Impardonnable pour un buteur de sa trempe.

AD.TRAORE n'y arrive décidément pas avec l'ASM. Son influence s'est révélée minimale au milieu et il n'a pas été assez tranchant sur une opportunité d'égaliser en seconde période. Malgré cette prestation peu convaincante, il a trouvé le moyen de pester au moment de son remplacement. Une attitude évitable dans une telle situation.

De retour dans la défense stéphanoise, L.PERRIN n'a pas franchement rassuré. Sur la lancée de son début de saison très compliqué, le capitaine des Verts était souvent en retard dans ses interventions et s'est retrouvé plusieurs fois au sol à force d'anticipations malheureuses. Heureusement que l'édifice autour de lui est bien plus solide pour masquer sa fébrilité du moment.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match sans-faute pour Jérôme Brisard, impeccable dans sa gestion du match et juste dans ses décisions, avec une attitude très sereine avec les joueurs. Il est passé quasiment inaperçu, ce qui est toujours bon signe pour un arbitre.
La feuille de match
L1 (8eme journée) / SAINT-ETIENNE - MONACO : 2-0
Geoffroy-Guichard (25 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse bonne
Arbitre : M.Brisard (5)

Buts : Khazri (40eme et 54eme) pour Saint-Etienne

Avertissements : N'Doram (13eme) pour Monaco

Expulsion : Aucune


Saint-Etienne
Ruffier (7) - G.Silva (6) puis Panos (66eme), L.Perrin (cap) (4), Subotic (5), Kolodziejczak (5) - Selnaes (7), M'Vila (7) - Salibur (5) puis Monnet-Paquet (83eme), Khazri (7) puis Nordin (68eme), Cabella (5) - Diony (4)

N'ont pas participé : J.Moulin (g), Saliba, Hamouma, Beric
Entraîneur : J.-L.Gasset


Monaco
Benaglio (5) - D.Sidibé (5), Raggi (4), Glik (4), N'Doram (4), Barreca (5) puis Chadli (68eme) - S.Diop (strong>4), Pelé (4), Ad.Traoré (4) puis Golovin (60eme) - Falcao (cap) (3), M.Sylla (6)

N'ont pas participé : S.Sy (g), Henrichs, Aholou, Grandsir, Mboula
Entraîneur : L.Jardim

Vos réactions doivent respecter nos CGU.