Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 112ème journée
Stade Geoffroy-Guichard - Arbitre J. Brisard
  1. 59′ Bouanga
Journaliste : DIVIO Axel

, publié le 3 novembre

Dans une ambiance rendue particulière par l'absences deux deux kops, Saint-Etienne a dominé Monaco dimanche soir (1-0) et revient à deux longueurs de la deuxième place de Ligue 1.

Le debrief
Il y a un mois, Claude Puel débarquait à Saint-Etienne à la tête d'une équipe menacée par la zone rouge. En ce début de mois de novembre, les Verts sont revenus à hauteur du 5eme, Lille, et ne comptent même plus que deux points de retard sur le dauphin du PSG, Angers. En football tout va très vite, et l'ASSE expérimente le poncif à merveille depuis le début de l'automne. Contre Monaco dimanche soir, le club forézien a signé un quatrième succès sur les cinq dernières journées de Ligue 1. Un succès qui s'est dessiné en deuxième période, tant la première a été laborieuse pour ne pas dire insipide. Dans un Chaudron vidé de ses Ultras et tristement silencieux, Saint-Etienne a eu toutes les peines du monde à exister offensivement pendant 45 minutes. Sans Khazri et Abi, blessés, ni Beric, remplaçant, c'est Romain Hamouma qui a eu pour mission de mener l'attaque des Verts, en vain. C'est même Monaco qui s'est créé les meilleures occasions malgré l'absence d'Islam Slimani.

Mais sans son compère, Wissam Ben Yedder a souvent été seul pour apporter le danger sur le but de Stéphane Ruffier et l'ensemble a manqué de fluidité pour que la partie s'emballe. C'est un changement tactique de Claude Puel qui a modifié le visage de ce choc de la 12eme journée de Ligue 1. A la mi-temps, l'ancien coach de l'OL a revu le positionnement de ses joueurs offensifs et a fait reculer très légèrement Ryad Boudebouz pour avoir plus de présence au milieu. Les Verts ont pris le dessus dans l'entrejeu et l'ASM n'a presque plus attaqué. Et c'est finalement assez logiquement que Saint-Etienne a ouvert le score par Denis Bouanga, après un gros travail de Romain Hamouma. A défaut d'audace, comme souvent depuis le début de leur série, les Verts ont été sauvés par leur solidité défensive et par une inspiration décisive, de leur entraîneur cette fois-ci. De retour dans le haut du classement, l'ASSE peut de nouveau tout envisager dans ce championnat. Ce qui n'est pas (encore) le cas de Monaco, toujours menacé par la zone rouge.
L'instant T :
A vingt minutes du coup de sifflet final, Fofana a accroché Augustin à l'entrée de la surface en position de dernier défenseur. M.Brisard lui a adressé un carton rouge préjudiciable à ce moment de la partie. Mais le VAR a sauvé le jeune défenseur de Saint-Etienne, puisque l'attaquant monégasque a été signalé en position de hors-jeu pour une poignée de centimètres au départ de l'action. La faute et le carton ont logiquement été annulés.
Le but
59eme minute (1-0)
But de Saint-Etienne ! A l'entrée de la surface, côté gauche, Hamouma prend le dessus sur Jemerson puis frappe en angle fermé. Lecomte repousse mais le ballon revient dans l'axe sur Bouanga qui n'a plus qu'à marquer dans le but vide.
Les tops et les flops
Denis BOUANGA (7)
Déjà contre Amiens dimanche dernier, il avait été le Stéphanois le plus en vue. Denis Bouanga a remis ça face à Monaco. En première période, l'ancien Lorientais a été le seul joueur offensif dangereux mais a manqué d'efficacité dans le dernier geste. En deuxième, il a été récompensé de ses efforts avec un but et a même provoqué l'expulsion d'Aguilar dans le temps additionnel.
Stéphane RUFFIER (6)
Ce n'est pas le match sur lequel il a été le plus sollicité, mais Stéphane Ruffier a été impeccable à chaque fois qu'un adversaire l'a obligé à sortir le grand jeu. A chaque fois à 0-0. D'entrée sur un tir d'Henrichs, ou en milieu de première période sur un centre contré de Gelson Martins qui prenait la direction du cadre. Précieux.
Keita BALDE (3)
En l'absence de Slimani, Keita Baldé a été préféré à Augustin pour animer l'attaque monégasque avec Ben Yedder. Mais si l'international français a encore été intéressant par séquences, le Sénégalais n'a lui pas existé ce dimanche soir. Hormis une tête au-dessus, il n'a rien apporté et a été remplacé à l'heure de jeu.
La feuille de match
SAINT-ETIENNE - MONACO : 1-0
Stade Geoffroy-Guichard (15 000 spectateurs environ)
Temps pluvieux - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Brisard (6)

But : Hamouma (59eme) pour Saint-Etienne

Avertissements : Aholou (32eme) pour Saint-Etienne - A.Silva (79eme) et Ben Yedder (94eme) pour Monaco

Expulsion : Aguilar (91eme) pour Monaco

Saint-Etienne
Ruffier (cap) (6) - W.Fofana (5), Saliba (6), Kolodziejczak (5) - Debuchy (5) puis Trauco (76eme), Cabaye (non noté) puis Aholou (31eme, 6), Youssouf (6), G.Silva (4) - Boudebouz (5), Hamouma (6) puis Nordin (81eme), Bouanga (7)

N'ont pas participé : Moulin (g), Moukoudi, Honorat, Beric
Entraîneur : C.Puel

Monaco
Lecomte (6) - Jemerson (4), Glik (cap) (5), B.Badiashile (5) puis Ballo-Touré (78eme) - G.Martins (4) puis Aguilar (69eme), Henrichs (5), A.Silva (4), G.Dias (4) - Golovin (5) - Ben Yedder (5), K.Baldé (3) puis Augustin (65eme)

N'ont pas participé : Subasic (g), Zagre, Maripan, Boschilia
Entraîneur : L.Jardim

Vos réactions doivent respecter nos CGU.