Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue EuropaGroupe E
Stade de la Route de Lorient - Arbitre S. Jovanović
  1. 87′ Gnagnon
  2. 30′ Gnagnon
Journaliste : Bertolotto Lucas

, publié le 12 décembre

Rennes quitte la Ligue Europa avec les honneurs, grâce à une victoire convaincante face à la Lazio (2-0, sixième et dernière journée du groupe E).

Le debrief
Rennes a sauvé l'honneur. Incapable de décrocher le moindre succès en Ligue Europa lors des cinq premières journées, le SRFC s'est offert une victoire convaincante, ce jeudi soir, face à la Lazio (2-0). Les hommes de Julien Stéphan, éliminés avant même le début de la rencontre, ont globalement dominé la rencontre devant des Romains qui auraient pris la porte même en cas de succès, puisque Cluj s'est imposé face au Celtic.

Même pour un match sans enjeu, les Bretons ont su trouver la motivation pour prendre le dessus sur l'actuel troisième de Serie A, qui venait tout de même de se payer la Juventus (3-1) en championnat. Les titularisations de plusieurs joueurs peu utilisés cette saison (Tait, Boey, Gboho, Da Cunha, Siebatcheu...) ont peut-être aidé. A l'exception de l'ancien attaquant de Reims et du latéral gauche Souleyman Doumbia, tous se sont mis au niveau d'une vraie rencontre européenne, avec de l'intensité, de l'impact au duel et de l'envie.

Les locaux ont logiquement été récompensés, peu après la demi-heure de jeu, lorsque Gnagnon, en position d'avant-centre à la suite d'un corner, a réussi un joli tir en pivot pour marquer. Rarement inquiétés par une équipe romaine venue sans ses idées, les Rennais ont conservé la maîtrise, même s'ils ont failli tomber dans le jeu de la provocation, au retour des vestiaires, lorsque les joueurs de la Lazio ont tenté d'envenimer la rencontre. Mais ils ont laissé passer l'orage. Et enfoncé le clou, en fin de rencontre, au moment où Gagnon a surgi pour pousser le ballon au fond des filets, après une tentative de Tait repoussé par le gardien adverse. De quoi boucler une campagne européenne décevante sur une note positive.
L'instant T : 
Rennes a globalement maîtrisé la rencontre. Mais a été un peu secoué en début de deuxième période. Sa chance ? Peut-être l'ouverture du score de Cluj, dans l'autre rencontre du groupe, qui a visiblement convaincu Simone Inzaghi et ses hommes de jeter l'éponge. Moins de vingt minutes plus tard, le technicien italien a même sorti Immobile, son meilleur buteur.
Les buts
31eme minute (1-0)

But de Rennes ! A la suite d'un corner frappé par Grenier, Gnagnon est servi par Boey, dans la surface. Le défenseur rennais parvient à tirer en pivot pour tromper Proto !


87eme minute (2-0)
Le doublé pour Gnagnon ! Le défenseur central s'offre un doublé en étant à l'affût dans la surface adverse. Proto repousse un tir croisé de Tait et voit le Rennais arriver le premier sur le ballon dans ses six mètres pour le pousser au fond. Un véritable but de renard !


Les tops et les flops
Joris GNAGNON (8)
Il avait deux sacrés clients face à lui. L'un (Caicedo) est un monstre physique, l'autre (Immobile) est l'un des meilleurs buteurs d'Europe. Mais pas de quoi inquiéter Gnagnon. Impeccable au marquage, le défenseur rennais s'est même autorisé quelques percées offensives. Mieux, il a joué le renard des surfaces, peu après la demi-heure de jeu, pour réussir un joli tir en pivot qui a fait mouche. Avant de doubler la mise, en fin de match.
Sacha BOEY (7)
Deux titularisations, et deux prestations intéressantes : comme à Glasgow, Boey a démontré qu'il était un talent à part. Âgé de 19 ans, le jeune latéral n'a pas été impressionné par le troisième de Serie A. Fin techniquement et vif, il a joué très haut en restant vigilant.
Manuel LAZZARI (3)
Beaucoup de déchet, peu d'impact et une vraie timidité offensive : pas indiscutable comme piston droit depuis le début de saison, Lazzari n'a pas été beaucoup plus convaincant, ce jeudi soir. Sur son côté, l'Italien avait pourtant un coup à jouer, puisque face à lui Doumbia n'a pas toujours été dans le bon ton.
Denis VAVRO (3)
Simplement utilisé en Ligue Europa, Vavro n'a pas vraiment saisi sa chance pour grappiller du temps de jeu en Serie A. Auteur de plusieurs relances très approximatives, dont une qui aurait pu coûter très cher juste avant la pause, le Slovaque n'a pas été particulièrement efficace dans les domaines défensifs (50% de tacles réussis, 50% de duels aériens gagnés...)
La feuille de match
RENNES - LAZIO ROME : 2-0
Roazhon Park (25 000 spectateurs environ)
Temps couvert - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Jovanovic (SRB/6)

Buts : Gnagnon (31eme, 87eme) pour Rennes - Aucun pour la Lazio

Avertissements : Nyamsi (47eme), Salin (58eme) et Cataldi (89eme) pour Rennes - Luis Alberto (58eme) et Jony (84eme) pour la Lazio

Expulsion : Aucune


Rennes
Salin (4) - Boey (7), Gnagnon (8), Nyamsi (cap) (5), Doumbia (4) - Da Cunha (5) puis Del Castillo (77eme), Grenier (5), Léa-Siliki (4) puis Camavinga (74eme), Tait (6) - Siebatcheu (4) puis Niang (70eme), Gboho (6)

N'ont pas participé : E.Mendy (g), Morel, Da Silva, Guitane
Entraîneur : J.Stéphan


Lazio Rome
Proto (5) - Bastos (5), Vavro (3) puis Falbo (74eme), Acerbi (4) - Lazzari (3), Parolo (cap) (4), Cataldi (5), Luis Alberto (5) puis V.Berisha (59eme), Jony (5) - Caicedo (4), Immobile (4) puis Adekanye (68eme)

N'ont pas participé : Guerrieri (g), Luis Felipe, Correa, Lulic
Entraîneur : S.Inzaghi

Vos réactions doivent respecter nos CGU.