Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 112ème journée
Stade Auguste-Delaune II - Arbitre H. Ben El Hadj
Terminé
  1. 26′ Cafaro

Robert LANGER, publié le 3 novembre

Grâce à une réalisation de Mathieu Cafaro, Reims s'est imposé sur le plus petit des scores contre Monaco, samedi soir. Alors que le club de la Principauté reste englué dans les profondeurs du classement, les Champenois enchaînent un deuxième succès de rang en championnat.

Le debrief
En déplacement sur la pelouse de Reims, Monaco continue de s'enfoncer. Avec une seule frappe cadrée ce samedi soir, le club de la Principauté a livré une nouvelle prestation des plus inquiétantes. Malgré l'expulsion (injustifiée) d'Alaixys Romao en début de seconde période, les protégés de Thierry Henry ont été dans l'incapacité de répondre à l'ouverture du score de Mathieu Cafaro (24eme). Alors que les individualités monégasques ont rivalisé de médiocrité, les locaux ont su faire preuve de sérieux pour glaner un deuxième succès de rang en championnat.

Il s'agit du huitième clean sheet du SDR en championnat, mais on retiendra surtout les limites du jeu monégasque. Avec les entrées de Falcao et Pelé (qui a rapidement écopé de deux cartons jaunes...) à la pause, le successeur de Leonardo Jardim a essayé de rectifier le tir, mais cela n'a pas provoqué une réaction digne de ce nom. Incapable de gagner le moindre match depuis le 11 août, l'ASM pourrait se retrouver lanterne rouge en cas de résultat positif de Guingamp, qui a rendez-vous dimanche sur la pelouse de Nantes. Alors que les cadres monégasques ont été pris à partie par certains de leurs supporters, la situation apparaît vraiment inquiétante. Aujourd'hui, c'était nettement insuffisant et cela devient malheureusement une habitude...
Le film du match
19eme minute
Trouvé dans la surface monégasque, Chavarria remise pour Oudin qui déclenche une frappe du pied gauche. Cela termine au-dessus du but de Benaglio.

24eme minute (1-0)
Idéalement servi par Oudin, Cafaro part sur le côté gauche, pénètre dans la surface monégasque et arme une frappe enroulée du pied droit qui ne laisse aucune chance à Benaglio. Couvert par Aït Bennasser (et oublié par Henrichs...), l'ancien Toulousain a parfaitement joué le coup en partant à la limite du hors-jeu.

37eme minute
Aux abords de la surface rémoise, Henrichs s'arrache côté droit et centre fort en direction de M.Sylla. A la lutte avec Engels, l'attaquant coupe au premier poteau, mais sa frappe du pied droit ne trouve pas le cadre du but d'E.Mendy. Cela frôle de quelques centimètres son poteau gauche.

37eme minute
Carton rouge pour Romao ! L'ancien joueur de Marseille est expulsé pour une intervention non maitrisée mais involontaire sur Chadli. Il s'agit d'une décision particulièrement sévère de la part de M.Ben El Hadj.

76eme minute
Sur le côté droit, Grandsir déclenche un centre en direction de Falcao. Le Colombien effleure le ballon de la jambe droite, mais E.Mendy se détend parfaitement sur sa gauche.

90eme minute
Contre-attaque pour Reims. M.Doumbia transmet à B.Dia qui accélère et s'offre un duel face à Benaglio. Alors que le Rémois opte pour une frappe croisée du pied gauche, le gardien monégasque est à la parade. Cette tentative a manqué de puissance.
Tops et flops

TOP 3

Face à une équipe monégasque qui manque cruellement de confiance, la charnière composée d'ENGELS et ABDELHAMID a confirmé sa bonne forme du moment. Les deux hommes ont parfaitement tenu Moussa Sylla et Radamel Falcao. Indissociable.

Compte tenu de la faiblesse du jeu monégasque, E.MENDY n'a pas eu grand-chose à faire, mais le gardien rémois a répondu présent quand il le fallait (43eme, 76eme). Si Reims dispose de la 3eme meilleure défense de l'élite (à égalité avec Lille), c'est aussi grâce à lui.

Aligné à la pointe de l'attaque rémoise, CHAVARRIA n'a pas ménagé sa peine face au duo Glik - Jemerson. L'ancien Lensois n'est pas le joueur le plus costaud mais son activité a posé de vrais problèmes aux défenseurs monégasques. Précieux dans son jeu de remise. Ce samedi soir, sa générosité compense amplement son manque de justesse.


FLOP 3

Après une entame de match des plus compliquées (17 ballons touchés), M.SYLLA a cédé sa place dès la mi-temps. Hormis une occasion à la 37eme minute de jeu, l'attaquant monégasque a surtout couru dans le vide. Le numéro 34 n'a pas été aidé ses coéquipiers, mais Thierry Henry a logiquement choisi de le remplacer par Radamel Falcao.

A l'image de Youri Tielemans, GOLOVIN a été beaucoup trop neutre ce samedi soir. L'ancien joueur du CSKA Moscou a clairement du ballon, mais il va falloir faire preuve de davantage d'envie, d'impact pour espérer avoir une quelconque utilisé à une équipe monégasque qui joue aujourd'hui pour sauver sa place parmi l'élite. Là, c'était nettement insuffisant, et on attend clairement plus d'un élément qui a tout de même coûté trente millions d'euros l'été dernier...

Les semaines se suivent et TIELEMANS reste plus que jamais une énigme. Recruté l'an passé pour 26,2 M€, l'ancien joueur d'Anderlecht a livré une énième prestation indigente au sein de l'entrejeu monégasque. Remplacé à la pause par Pelé, le Diable Rouge a touché de nombreux ballons en première période (42), mais c'était beaucoup trop neutre pour espérer avoir un impact sur la rencontre. L'excuse de la jeunesse n'est pas éternelle...
Monsieur l'arbitre au rapport
Une soirée sans pour M.Ben El Hadj qui a enchaîné les mauvaises décisions en seconde période. On retiendra surtout le carton rouge injustifié d'Alayxis Romao, mais il faut « saluer » l'ensemble de son œuvre.
La feuille de match
L1 (J12) / REIMS - MONACO : 1-0
Stade Raymond-Kopa (16 005 spectateurs)
Temps frais - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Ben El Hadj (3)

But : Cafaro (24eme) pour Reims

Avertissements : Pelé (58eme et 71eme) et Grandsir (88eme) pour Monaco

Expulsions : Romao (49eme) pour Reims - Pelé (71eme) pour Monaco


Reims
E.Mendy (6) - Foket (5), Engels (6), Abdelhamid (6), Konan (5) - Romao (5), Chavalerin (6) - Cafaro (6) puis M.Doumbia (85eme), M.Martin (cap) (5) puis Fontaine (55eme), Oudin (5) puis B.Dia (66eme) - Chavarria (6)

N'ont pas participé : J.Carrasso (g), Dingomé, Suk, Ojo
Entraîneur : D.Guion


Monaco
Benaglio (5) - Henrichs (4), Glik (cap) (4), Jemerson (4), Alm.Touré (4), Chadli (4) - Golovin (3), Aït Bennasser (4), Tielemans (3) puis Pelé (46eme - non noté) - S.Diop (4) puis Grandsir (61eme) - M.Sylla (3) puis Falcao (46eme - 4)

N'ont pas participé : Badiashile (g), Barreca, Panzo, Ad.Traoré
Entraîneur : T.Henry

Vos réactions doivent respecter nos CGU.