Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 14ème journée
Stade Auguste-Delaune II - Arbitre E. Wattellier
Terminé
  1. 90′ Nkada
  2. 73′ Doumbia

Arthur Merle, publié le 1 septembre

Pour son deuxième déplacement de la saison, Lille a concédé sa deuxième défaite en quatre journées dimanche après-midi, sur la pelouse de Reims (2-0). A dix pendant près d'une mi-temps suite à l'exclusion de Yusuf Yazici, les Dogues n'ont jamais existé ou presque.

Le debrief
Le LOSC n'aime décidément pas voyager en ce début de saison. Déjà battu à Amiens, la formation nordiste a de nouveau chuté en déplacement dimanche, cette fois sur la pelouse d'un Reims très efficace (2-0). Alors que le podium leur tendait les bras, les hommes de Christophe Galtier restent finalement englués à la neuvième place du classement. Anecdotique à ce moment de la saison, certes. Mais ce résultat confirme que les Dogues ont encore du boulot, alors que six des onze titulaires du jour étaient des recrues estivales. La formation champenoise, de son côté, s'offre un deuxième succès et une sixième place, à égalité avec l'OL.

Après sa prestation convaincante face à Saint-Etienne (3-0) mercredi, Lille a totalement calé dimanche. Un problème de fraîcheur, peut-être. Mais José Fonte et ses coéquipiers vont devoir s'habituer à ce rythme s'ils veulent tenir le coup en Ligue des Champions. Une question d'intégration des recrues, aussi. A côté de la plaque en première période, Yusuf Yazici a plombé les siens en prenant deux jaunes évitables alors que Renato Sanches a connu une première plutôt neutre. Victor Osimhen, lui, n'a pas démérité dans l'effort mais a eu trop peu de ballons à négocier. Résultat, le LOSC n'a cadré que trois frappes, ne se créant que deux occasions franches dans le dernier quart d'heure, dont un penalty manqué par Jonathan Bamba (91eme) qui aurait pu enflammer la fin de rencontre.

Reims, de son côté, est loin d'avoir brillé et s'est surtout contenté de bien défendre. Mais les hommes de David Guion ont eu le mérite de se créer quelques situations, notamment grâce à un Moussa Doumbia très actif (6eme, 48eme). L'ailier rémois a d'ailleurs été récompensé de ses efforts en transformant un penalty qu'il avait obtenu pour une faute de José Fonte (1-0, 73eme). Pas forcément très heureux malgré son activité, Rémi Oudin a lui aussi fini par retrouver le sourire, d'un coup franc direct en angle fermé (2-0, 91eme). Suffisant face à ce Lille-là. Dans la continuité du dernier exercice, le 8eme de la saison dernière pourrait encore réserver quelques surprises.
L'instant T : Eric Wattellier a pris son temps et la rencontre a basculé
On aurait pu évoquer l'exclusion de Yazici, qui n'a évidemment pas aidé les siens. Mais même à onze contre onze, le LOSC a livré une prestation très pauvre. Et sa recrue n'y était pas. Le vrai tournant est arrivé à la 71eme minute, lorsque Doumbia a réclamé une faute de Fonte. L'action s'est poursuivie jusqu'à l'autre côté du terrain avant que le jeu ne soit arrêté. Monsieur Wattellier, privé de l'écran du VAR, a alors fait confiance à ses assistants pour prendre sa décision. Une bonne décision. Christophe Galtier, lui, ne s'y attendait visiblement pas et a regretté d'avoir fait sortir Jonathan Ikoné avant que l'arbitre ne désigne le point de penalty...
Les buts
73eme minute (1-0)
But pour Reims ! Doumbia transforme un penalty qu'il avait lui-même obtenu en frappant plein axe.

91eme minute (2-0)
Reims fait le break ! Sur un coup franc frappé vicieusement, Oudin trompe directement Maignan dans une position très excentrée, à droite !
Les tops et les flops
Moussa Doumbia (7)
Sur son côté gauche, l'ailier rémois est loin d'avoir tout réussi. Mais il a régulièrement mis Mike Maignan en danger, même sans avoir beaucoup de ballons à négocier. Il s'est fait justice lui-même avec sérénité à un quart d'heure du terme, lançant parfaitement les siens vers la victoire.
Rémi Oudin (7)
Comme son coéquipier de l'autre côté du terrain, Oudin n'a jamais lâché le morceau, jusqu'à faire le break avec un peu de réussite. Le numéro 18 a toutefois connu un peu plus de déchet, manquant de spontanéité en première période et tentant parfois de forcer la décision sans réussite. Son implication défensive, elle, a été totale.
Yusuf Yazici (2)
Titulaire aux commandes du jeu, Yazici a complètement manqué sa première période, n'étant jamais influent dans le jeu et ne réglant jamais la mire sur coups de pied arrêtés. Mais la recrue lilloise a surtout pénalisé les siens en se faisant bêtement exclure au début du deuxième acte, pour un deuxième carton jaune.
La feuille de match
REIMS - LILLE : 2-0
Stade Auguste-Delaune, Reims (14 477 spectateurs)
Temps agréable - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Wattellier (7)

Buts : Doumbia (73eme, sp), Oudin (91eme) pour Reims

Avertissements : Romao (37eme), Chavalerin (87eme) pour Reims - Yazici (40eme, 53eme) pour Lille

Expulsion : Yazici (53eme) pour Lille


Reims
Rajkovic (7) - Foket (6), Abdelhamid (6), Disasi (7), Konan (5) - Chavalerin (6), Romao (cap) (6) - Oudin (7), Dingomé (5) puis Mbuku (65eme), Doumbia (7) puis Munetsi (85eme) - Dia (5) puis Nkada (79eme)

N'ont pas participé : Lemaître (g), Maresic, Kutesa, Suk
Entraîneur : D.Guion


Lille
Maignan (5) - Celik (5), J.Fonte (cap)(4), Djalo (6) puis Gabriel (59eme), Bradaric (6) - André (6) puis Soumaré (86eme), Sanches (5) - Ikoné (5) puis Araujo (74eme), Yazici (2), Bamba (5) - Osimhen (5)

N'ont pas participé : Jardim (g), Pied, Reinildo, Postolachi
Entraîneur : C.Galtier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.