Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 18ème journée
Stade Auguste-Delaune II - Arbitre J. Pignard
Terminé
  1. 16′ Chavalerin
  1. 47′ Mama Baldé
  2. 18′ Tavares
Journaliste : Baron Jérémie

, publié le 28 septembre

Reims n'a pas pu résister à une équipe de Dijon qui a enfin signé son premier succès de la saison en championnat.

Le debrief

Passer en trois jours d'un succès au Parc des Princes à une remontée subie à domicile par le dernier de l'élite : le Stade de Reims est décidément une équipe surprenante et capable de tout. Les Champenois avaient pourtant mis les ingrédients qu'il fallait lors du début de partie, trouvant des circuits de passes séduisants et s'offrant plusieurs situations avant de logiquement trouver la faille au cœur de sa domination par Xavier Chavalerin (17eme). Dommage que cette ouverture du score ait provoqué chez le DFCO - qui prouve mine de rien qu'il a de la ressource - une réaction instantanée avec le duo Mama Baldé-Julio Tavares pour l'égalisation (19eme).

À partir de là, les certitudes des locaux se sont nuancées et les débats rééquilibrés, afin d'offrir au public d'Auguste-Delaune une belle partie de football. On a retrouvé le même duo dijonnais juste après la pause pour venir mettre un coup de froid dans l'enceinte rémoise et cette fois-ci, pour la première fois de la saison, les hommes de Stéphane Jobard sont parvenus à conserver leur avantage. Et ce malgré la pression des ouailles de David Guion, avec une fin de match tendue mais des Rémois trop brouillons face à la solidité de leurs homologues.

Alors que c'est déjà le retour sur terre pour Reims, il s'agit d'un mini bol d'air frais pour Dijon qui laisse ce samedi soir le bonnet d'âne du championnat à Saint-Étienne, en déplacement sur la pelouse de Nîmes demain. On sortira de ce week-end avec au moins un enseignement : plus aucune équipe n'est vierge en termes de victoire.

L'instant T :
Le score aurait pu être encore plus lourd en faveur de Dijon si à 1-2, Axel Disasi n'avait pas enlevé sur la ligne un ballon de Julio Tavares, qui avait piqué au-dessus de Predrag Rajkovic. Le tout suite à une remise de l'entrant Jhonder Cádiz (81eme).

Les buts

17eme minute (1-0)
Sur une passe de Konan, Oudin dévie magnifiquement dans la profondeur pour Chavalerin. En première intention, et assez loin de la cage dans une position excentrée, ce dernier pique son ballon face à un A.Gomis un peu trop avancé.

19eme minute (1-1)
Chafik lance M.Baldé qui déborde et trouve Tavares dans les six mètres, à ras de terre.

48eme minute (1-2)
Alerté dans l'axe, Tavares temporise et décale l'explosif Baldé. Ce dernier résiste à Disasi avant d'ajuster Rajkovic.

Les tops et les flops

Mama BALDÉ (7)
L'ailier droit de 23 ans, arrivé cette saison en Côte d'Or, a fait très mal à la défense rémoise et s'est offert un but et une passe décisive.
Julio TAVARES (7)
Le match de Mama Baldé ne serait rien sans celui de patron qu'a réalisé le capitaine du DFCO. Lui aussi auteur d'une réalisation et d'un caviar, l'attaquant cap-verdien aurait même pu s'offrir un doublé sans le retour de Disasi à la 81eme minute.
Boulaye DIA (3)
Mis à part un bon décalage pour Oudin (24eme), on a trop peu vu l'attaquant rémois qui avait pourtant brillé trois jours plus tôt à Paris.

La feuille de match

REIMS - DIJON : 1-2
Auguste-Delaune, Reims (11 033 spectateurs)
Temps nuageux - Pelouse excellente
Arbitre : J. Pignard (5)

Buts : Chavalerin (17eme) pour Reims - Tavares (19eme) et M. Baldé (48eme) pour Dijon

Avertissements : Disasi (30eme) pour Reims - Lautoa (43eme) et Ndong (71eme) pour Dijon

Expulsion : Aucune

Reims
Rajković (4) - Foket (6), Disasi (4), Abdelhamid (6), Konan (6) - Romao (cap) (5), Chavalerin (6) - Cafaro (6) puis Donis (61eme), Oudin (4), M.Doumbia (6) puis Kutesa (78eme) - B. Dia (3) puis Nkada (73eme).

N'ont pas participé : Lemaître (g), H.Kamara, Munetsi, Mbuku
Entraîneur : D. Guion.

Dijon
A. Gomis (5) - Chafik (6) puis Alphonse (66eme), Ecuele-Manga (6), Aguerd (6), Mendyl (5) - Ndong (5), Lautoa (5) - M.Baldé (7) puis J. Cadiz (71eme), Br.Soumaré (6) puis M.Pereira (59eme), Mavididi (5) - J.Tavares (cap) (7)

N'ont pas participé : Runarsson (g), Muzinga, S.Coulibaly, R.Amalfitano
Entraîneur : S.Jobard

Vos réactions doivent respecter nos CGU.