Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue des ChampionsGroupe G
Red Bull Arena - Arbitre Antonio Miguel Mateu Lahoz
  1. 65′ M. Terrier
  2. 11′ Depay

Rémi Farge, publié le 2 octobre

Alors que la crise couvait à Lyon, l'OL a su réagir avec un premier succès sur la scène européenne cette saison. Les hommes de Sylvinho sont allés s'imposer sur la pelouse du RB Leipzig (0-2).

Le debrief
On n'ira pas jusqu'à dire que l'Olympique Lyonnais est guéri. Mais à Leipzig, l'équipe de Sylvinho a pris un énorme bol d'air qui lui fait le plus grand bien après un horrible mois de septembre. Après sept matchs d'affilée sans succès, Lyon a retrouvé le chemin de la victoire en Allemagne en faisant preuve d'un grand sérieux, d'une rigueur de tous les instants, et d'une solidarité sans faille. Sur le plan du jeu, sur la dimension technique, tout n'a pas été parfait pour Memphis Depay et ses coéquipiers, mais l'état d'esprit affiché a largement suffi pour prendre le meilleur sur un adversaire décevant et étonnamment fébrile défensivement. Les trois Français Ibrahima Konaté, Nordi Mukiele et Dayot Upamecano ont fait n'importe quoi et ont grandement facilité la tâche de Lyonnais globalement dominés, mais solides défensivement et très efficaces offensivement.

Bien sûr, l'analyse de ce deuxième match de Ligue des Champions de l'OL aurait pu être très différente si Timo Werner avait été plus précis dans le dernier geste, mais dans l'ensemble, Lyon a affiché un visage collectif nettement plus séduisant que Leipzig. Fidèle à lui-même, Anthony Lopes a été impeccable dans son but. Devant lui, Marcelo s'est encore comporté en patron, tandis qu'au milieu, Lucas Tousart et Houssem Aouar étaient dans un bon soir. Quand tout fonctionne dans tous les lignes, il ne peut rien arriver à une équipe qui possède de telles individualités. Et pourtant, Sylvinho avait choisi de se passer de certaines d'entre elles en laissant Moussa Dembélé et Jeff Reine-Adelaïde sur le banc. Le résultat lui donne raison, et voilà l'OL en tête de son groupe, à égalité avec le Zenit qui a battu Benfica ce mercredi soir. Mais dès dimanche, il faudra reproduire le même genre de performance lors du derby à Saint-Etienne. Sinon, tout ça n'aura pas servi à grand-chose.
L'instant T :
Une des différences majeures entre ce match de l'OL et les précédents, c'est aussi la réussite retrouvée pour le club rhodanien. Principal exemple, l'énorme occasion manquée par Timo Werner en tout début de rencontre. Servi sur un centre puissant venu de la droite, l'attaquant allemand s'est jeté au deuxième poteau mais a à peine trop croisé sa reprise. Sans ça, le match aurait pu être très différent...
Les buts
11eme minute (0-1)
But de l'OL ! Pressing efficace d'Aouar qui prend le ballon à Konaté, puis bénéficie d'un contre favorable dans son duel avec Upamecano. Le milieu lyonnais laisse le cuir à Depay dans la surface adverse, et le Néerlandais ouvre le score en gagnant son face-à-face devant Gulacsi.

65eme minute (0-2)
But de l'OL ! Terrier donne de l'air à son équipe Après Upamecano et Konaté sur le premier but, c'est cette fois Mukiele qui fait n'importe quoi dans sa surface. Terrier en profite pour lui chiper le ballon, puis dribble Gulacsi et conclut avec un tir croisé au ras du poteau.
Les tops et les flops
Memphis DEPAY (7)
Memphis Depay a ouvert le score pour Lyon ce mercredi soir en profitant d'un gros raté de Konaté et Upamecano. Mais l'attaquant néerlandais ne s'est pas contenté de faire trembler les filets. Tous les ballons que l'ancien joueur de Manchester United a touchés ont été utiles à son équipe. Un vrai patron.
MARCELO (7)
Il était l'un des joueurs les plus critiqués il y a quelques mois. Marcelo est désormais l'un des seuls éléments lyonnais à enchaîner les bons matchs. Contre Leipzig, le Brésilien a encore été très extrêmement solide en charnière. Dans les duels, mais pas que, à l'image de ce sauvetage précieux sur une tête de Poulsen.
Timo WERNER (2)
Excellent contre Benfica, Timo Werner a cette fois tout raté. L'attaquant de Leipzig, dans un soir sans, a été assez catastrophique contre l'OL. En plus de quelques choix de passes hasardeux, l'international allemand a surtout raté deux énormes occasions face à Lopes.
La feuille de match
LEIPZIG - LYON : 0-2
Red Bull Arena (42 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Lahoz (6)

Buts : Depay (11eme) et Terrier (65eme) pour l'OL

Avertissements : Haidara (43eme), W.Orban (55eme) pour Leipzig


Leipzig
Gulacsi (4) - Klostermann (4), I.Konaté (non noté) puis Mukiele (23eme, 3), Upamecano (3) puis Nkunku (66eme), W.Orban (cap) (4), Halstenberg (5) - Laimer (5), Haidara (4) puis Forsberg (58eme), Sabitzer (5) - Werner (2), Y.Poulsen (5)

N'ont pas participé : Mvogo (g), Saracchi, Matheus Cunha, Demme
Entraîneur : J.Nagelsmann


Lyon
A.Lopes (6) - Dubois (5), Marcelo (7), J.Andersen (6), Marçal (4), Y.Koné (5) - Tousart (6), Thiago Mendes (5), Aouar (7) puis Jean Lucas (87eme) - Depay (7) puis M.Dembélé (79eme), Terrier (7) puis B.Traoré (69eme)

N'ont pas participé : Tatarusanu (g), Tete, Rafael, Reine-Adelaïde
Entraîneur : Sylvinho

Vos réactions doivent respecter nos CGU.