Football - Ligue 1 Paris Saint-Germain/Club Bruges après-match

Ajaccio
Angers
Auxerre
Brest
Clermont
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
Strasbourg
Toulouse
Troyes
Ligue des ChampionsGroupe A
Parc des Princes - Arbitre Jesús Manzano
pluie7°C
  1. 76′ L. Messi
  2. 37′ L. Messi
  3. 6′ K. Mbappé
  4. 1′ K. Mbappé
  1. 67′ Rits
Journaliste : Vincent Dégremont

, publié le 7 décembre

Un doublé de Kylian Mbappé, un autre de Lionel Messi : le Paris Saint-Germain a conclu sa phase de groupes de Ligue des champions par un large succès devant Bruges (4-1), mardi soir au Parc.



Déchargé de la pression d'un dernier match couperet, le Paris Saint-Germain avait l'occasion idéale de parfaire ses automatismes pour la réception de Bruges, ce mercredi, dans un match qui comptait pour du beurre. Il s'agissait alors de calmer cette pluie de critiques qui s'abat sur le club de la capitale depuis quelques semaines. Et pour cela, la bande à Pochettino devrait allier le résultat à la manière, rendre une copie collective enfin aboutie, dans le jeu et l'attitude. Le contrat est plutôt rempli pour cette ultime sortie européenne de l'année 2021.

Mbappé s'est (presque) occupé de tout

Il faut dire que les Parisiens ont eu le mérite de se rendre le match facile. Et une fois de plus, Kylian Mbappé n'y était pas étranger. Déjà décisif sur le fil à Lens avec son offrande pour Georginio Wijnaldum, le champion du monde a cette fois-ci retrouvé son costume de buteur en permettant à Paris de rapidement faire le break en deux temps, trois mouvements.

C'est lui, au bout de quelques secondes, qui a fait exploser une première fois l'enceinte du Parc en concluant d'un plat du pied bien maîtrisé une action qu'il avait lui-même initiée sur le côté gauche avec Nuno Mendes (1-0, 1e). C'est lui, encore, qui a doublé la mise sur une sublime volée en pivot, suite à une offrande de Di Maria (2-0, 7e). Dans cette configuration confortable, le PSG pouvait voir venir...



Et comme pour faire entrer la fête dans une autre dimension, Leo Messi est venu ajouter sa pierre à l'édifice. Après plusieurs situations de 3-0, l'Argentin, servi par un Mbappé inarrêtable, a déclenché sa "spéciale" à l'entrée de la surface - une frappe rasante du gauche venue caresser le petit filet opposé (3-0, 37e). Concentrés et relâchés, les Parisiens récitaient leurs gammes. Enfin.

Paris a levé le pied

Au retour des vestiaires, les joueurs du club de la capitale ont un peu levé le pied. Avec moins de fluidité affichée dans le jeu, les Parisiens n'ont pas réussi à conserver le même tempo. Malgré cela, les situations ont continué à pleuvoir, à mesure que les lignes s'étiraient et que la fatigue gagnait du terrain, sous une pluie battante. Di Maria, par deux fois (63e, 65e), a manqué l'occasion de creuser l'écart.

Une attitude un peu plus suffisante qui s'est aussi reflétée à l'autre bout du pré, la formation belge exploitant une perte de balle évitable pour réduire le score par Rits (3-1, 68e). De quoi piquer les Parisiens, qui ont remis le bleu de chauffe dans le dernier quart d'heure. Sur une nouvelle accélération, Messi a obtenu un penalty qu'il s'est chargé de transformer sans sourciller, s'offrant ainsi son deuxième doublé avec Paris dans la compétition (4-1, 76e). Ultime fulgurance d'une soirée sans histoire. La suite s'écrira au printemps. Comme tous les ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.