Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 14ème journée
Stade des Lumières - Arbitre F. Letexier
  1. 50′ Saint-Maximin

Arthur Merle, publié le 31 août

Nice s'est offert son premier succès sous l'ère Patrick Vieira en Ligue 1, en s'imposant sur la pelouse de Lyon vendredi soir (0-1), en ouverture de la quatrième journée de Ligue 1. Les Aiglons lancent enfin leur saison alors que l'OL enregistre, déjà, sa deuxième défaite en quatre matchs.

Le debrief
Lyon a déjà enregistré sa deuxième défaite de la saison. Nice a lancé la sienne, débloquant son compteur de victoires en Ligue 1 sous l'ère Patrick Vieira. Vendredi soir, au Groupama Stadium, ce sont deux dynamiques qui se sont inversées. A l'image du scénario de la rencontre, loin d'être monotone. Lyon a d'abord mis du rythme en passant par les côtés, en trouvant la profondeur, en variant son jeu. Bref, en montrant un visage que l'on attend de lui encore plus régulièrement du côté des supporters. De son côté, Nice a été véritablement étouffé pendant un gros quart d'heure, subissant des vagues successives d'attaques lyonnaises initiées notamment par un Nabil Fekir en jambes pour sa première titularisation de la saison. Mais le Gym a fait le dos rond avec caractère, trop soucieux de stopper le début de crise entrevu après la claque reçue à domicile contre Dijon (0-4) la semaine dernière.

Et le club azuréen a eu raison de le faire. Car Lyon, comme il l'a montré depuis la reprise, n'est pas un monstre de régularité au cœur d'une saison et encore moins d'une rencontre. Rapidement, Depay et ses coéquipiers ont baissé de rythme, alors que Nice a commencé à se procurer de situations de plus en plus intéressantes jusqu'à l'ouverture du score de Saint-Maximin en début de seconde période (50eme). La suite pourrait se résumer à une attaque-défense, comme en témoignent les statistiques de la rencontre (29 tirs à 8) ou encore ce chiffre bluffant : sur les dix dernières années, jamais un gardien niçois n'avait réussi plus d'arrêt en Ligue 1 que Benitez ce vendredi.

Mais la réalité est toute autre et l'OL ne doit pas sa défaite qu'à un manque de réalisme ou de réussite. D'abord, l'OGCN a pris le contrôle du jeu jusqu'à son ouverture du score, faisant les décalages et utilisant la largeur. Ensuite, Lyon n'a tout simplement plus été capable d'imiter son adversaire et, même si elle s'est créée une multitude d'occasions, la bande à Bruno Genesio est retombée dans certains de ses travers, s'en remettant trop souvent à des exploits individuels de Depay et Fekir. Vendredi, l'OL a manqué d'un finisseur, et peut-être d'un peu plus.
Le film du match
3eme minute
Après un très bon travail sur le côté gauche, Depay tente de servir Traoré au premier poteau. Le gaucher ne peut couper la trajectoire du ballon, qui revient sur Fekir, qui ne peut cadrer du gauche.

7eme minute
Sur une récupération haute du ballon, Mendy s'approche de la surface et tente une frappe des 20 mètres, bien repoussée par Benitez.

14eme minute
Bien trouvé par Terrier, Fekir se retrouve en bonne position sur le côté gauche de la surface. La capitaine lyonnais tente une passe en retrait qui, contrée, arrive dans les pieds de Tousart. L'international Espoirs tente un plat du pied à la limite des 16 mètres, qui termine sa course juste à côté du poteau droit.

45eme minute
Présent sur un corner repoussé, Boscagli enroule une frappe du gauche aux 25 mètres, qui passe juste au-dessus de la cage de Lopes.

47eme minute
Parfaitement lancé en profondeur par Balotelli, Saint-Maximin dévore Marcelo en vitesse et tente un ballon piqué devant Lopes, qui heurte la barre transervsale.

48eme minute
Servi en retrait par Mendy, Ndombele prend le temps de bien se positionner pour armer une lourde frappe du droit des 20 mètres. Cela passe proche de la lucarne gauche de Benitez.

50eme minute (0-1)
Sur un corner joué à deux, Saint-Maximin profite de l'inattention de la défense lyonnaise pour rentrer sur son pied droit et déclencher une frappe. Sa tentative est déviée de la tête par Marcelo et termine sous la barre de Lopes.

57eme minute
Quelle occasion pour l'OL ! Sur un centre de Mendy au second poteau, Fekir remet involontairement à Depay. A bout portant, le Néerlandais glisse et ne parvient pas à frapper, puis Traoré tergiverse trop. Le ballon revient sur le capitaine lyonnais, qui trouve le poteau sur une frappe du gauche, avant que Ndombele ne se déchire totalement.

72eme minute
Sur un ballon revenue en retrait, Fekir lâche une frappe soufdaine encore bien maîtrisée par Benitez.

86eme minute
Quelle double parade de Benitez ! Très bon sur sa ligne sur une tête à bout portant de Ndombele, le portier des Aiglons s'impose de nouveau quand Fekir reprend le ballon en frappant !
Tops et flops

TOP 3


Auteur d'une double-parade exceptionnelle en fin de rencontre, Walter BENITEZ a permis au Gym de garder l'avantage et de décrocher sa première victoire de la saison. Impérial jusqu'au bout, notamment sur une frappe de Fekir, le portier argentin a livré une performance très solide.

Intéressant en première période, Allan SAINT-MAXIMIN a véritablement bousculé la défense lyonnaise dans le second acte. D'abord malheureux en ayant touché la barre de Lopes, l'ancien Bastiais a été récompensé presque dans la foulée en ouvrant le score. Le virevoltant attaquant a fait vivre une sale soirée à Marcelo, souvent pris de vitesse.

Tranchant dans ses remontées de balle, plutôt costaud dans ses un contre un, Ferland MENDY a encore réussi un match plein sur la pelouse du Groupama Stadium. Le latéral lyonnais s'est encore montré très présent offensivement, en se procurant et en offrant des occasions.


FLOP 3

Dépassé à plusieurs reprises par Saint-Maximin, MARCELO a été attaqué sur son plus gros défaut vendredi : la vitesse. Mangé par l'ailier niçois juste avant l'ouverture du score, coupable malheureux sur le but, le Brésilien n'a pas vécu sa meilleure soirée sous le maillot rhodanien. Son association avec Denayer ne paraît pas extrêmement complémentaire pour le moment.

Buteur et inspiré contre Strasbourg, Martin TERRIER a été beaucoup moins en vue vendredi, pour sa deuxième titularisation consécutive. Intéressant dans le premier quart d'heure à l'image de son équipe, l'ancien joueur du Racing s'est ensuite progressivement effacé, se montrant parfois beaucoup trop tendre dans les duels.

Lui aussi dans le coup la semaine dernière, Bertrand TRAORE a affiché un visage moins convaincant contre Nice. De plus en plus brouillon au fur et à mesure que l'horloge tournait, le Burkinabé s'est montré moins lucide et parfois trop individualiste dans ses choix en seconde période.
Monsieur l'arbitre au rapport
François Letexier a sorti le carton rapidement pour Tameze, sur une faute inexistante en première période. Pour le reste, l'arbitre de la rencontre a rendu une copie très correcte dans un match qui l'a été aussi.
La feuille de match
L1 (4eme journée) / LYON - NICE : 0-1
Groupama Stadium (53 438 spectateurs)
Temps agréable - Pelouse excellente
Arbitre : F.Letexier (5)

But : Saint-Maximin (50eme) pour Nice

Avertissements : Tameze (40eme) et Balotelli (42eme) pour Nice

Expulsion : Aucune


Lyon
Lopes (5) - Rafael (5), Marcelo (4), Denayer (5), F.Mendy (6) - Tousart (5) puis Diop (79eme), Ndombele (5) - B.Traoré (4) puis Aouar (84eme), Fekir (cap) (6), Terrier (4) puis Cornet (68eme) - Depay (5)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), Ferri, Morel, Tete
Entraîneur : B.Genesio


Nice
Benitez (8) - Jallet (6), Hérelle (5), Dante (cap) (6), Sarr (5), Boscagli (7) - Lees-Melou (5), Tameze (6), Cyprien (6) - Saint-Maximin (7) puis Coly (85eme), Balotelli (5) puis Maolida (76eme)

N'ont pas participé : Clementia (g), Walter, Makengo, Srarfi, Burner
Entraîneur : P.Vieira

Vos réactions doivent respecter nos CGU.