Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Coupe de FranceQuarts de finale
Stade des Lumières - Arbitre Buquet Ruddy
Temps clair (10°C)
  1. 83′ Depay
  2. 49′ M. Cornet
  3. 25′ Denayer
  1. 77′ C. Ninga
Journaliste : Marion Guillaume

Julien Pereira, publié le 27 février

Lyon s'est logiquement imposé face à Caen (3-1), ce mercredi, en quart de finale de Coupe de France. Les Lyonnais retrouvent les demi-finales d'une coupe nationale pour la première fois depuis cinq ans, celles de cette compétition pour la première fois depuis sept ans.

Le debrief
Lyon a parfois été si décevant et déçu devant des adversaires supposés être à sa portée qu'il se contentera, assurément, de ce succès acquis face à Caen (3-1), ce mercredi soir, en quart de finale de la Coupe de France. L'OL n'a toujours pas été transcendant, comme il l'a parfois été lors des grands rendez-vous, en Europe ou en Ligue 1, mais il a eu le mérite de garder son sérieux, jusqu'au bout. Et ce même s'il a laissé une place au doute, après avoir encaissé un but dans le dernier quart d'heure alors qu'il avait fait le break en début de deuxième période.

C'était le minimum que Bruno Genesio et Jean-Michel Aulas, agacés par l'attitude de leurs joueurs à Monaco le week-end dernier, pouvaient attendre de leur équipe. Surtout que le onze lyonnais était assez proche de ce qu'il est habituellement, malgré l'absence de Nabil Fekir, alors que Fabien Mercadal, lui, avait choisi de reposer quelques-uns de ses cadres. C'est ainsi que Maxwell Cornet, joker de luxe, a peut-être changé son statut en posant d'énormes problèmes à la défense normande, poussant même le coach du Stade Malherbe à revoir son schéma tactique. L'ailier ivoirien a ponctué sa performance d'un but, avant l'heure de jeu, alors que Jason Denayer avait ouvert le score lors du premier acte, profitant du bon travail de Memphis.

L'autre satisfaction lyonnaise concerne justement le Néerlandais, aussi capable de faire d'énormes différences dans une défense caennaise naïve, et de mettre fin à une disette de but qui durait depuis près de 1500 minutes et un doublé à Guingamp, le 10 novembre dernier. Finalement, seule la démobilisation de la défense rhodanienne, sur le coup franc qui a amené la réduction du score de Ninga, a fait office de bémol, au bout d'une soirée où l'OL aura de toute façon assuré l'essentiel, à savoir atteindre les demi-finales d'une coupe nationale pour la première fois depuis cinq ans.
Le film du match
4eme minute
La première occasion est pour Lyon ! Collé à la ligne de touche, Memphis reçoit le ballon à gauche et réussit à faire la différence devant Guilbert, sur son contrôle. Le Néerlandais provoque, pénètre dans la surface avant de tenter sa chance. Son tir est trop écrasé, et non cadré.

16eme minute
Lyon repousse mal un coup de pied arrêté caennais. A la retombée, Khaoui frappe à 20 mètres mais Lopes se détend bien pour détourner en corner.

20eme minute
Encore une tentative de Khaoui, plus lointaine cette fois-ci. Lopes capte le ballon.

22eme minute
Cornet fait la différence côté droit avant d'adresser un bon centre pour Memphis, dont la reprise de la tête est complètement manquée. Le Néerlandais a peut-être été bousculé par Baysse alors qu'il était en pleine extension.

26eme minute (1-0)
L'ouverture du score de l'OL ! A la suite d'un corner, Memphis reçoit le ballon côté gauche. L'international oranje a tout le temps pour ajuster son centre et servir Denayer, qui profite de la mauvaise sortie de Zelazny pour marquer.

45+1eme minute
A gauche, Memphis s'oriente vers l'axe et enroule une bonne frappe du droit. Le ballon passe à un bon mètre du poteau gauche de Zelazny.

50eme minute (2-0)
L'OL double la mise ! L'équipe de Bruno Genesio récupère le ballon dans son camp et Tousart adresse une superbe passe, plein axe, pour lancer Cornet. Au sprint, l'ailier des Gones règle Guilbert avant d'ajuster Zelazny d'un subtil ballon piqué. C'est parfait, et cela permet à Lyon de faire le break.

73eme minute
Bon centre de Tete pour Dembélé mais sa demi-volée, pas suffisamment ajustée, est repoussée par Zelazny.

75eme minute
Un centre de Depay atterrit sur la tête de Diop dont la reprise de la tête est repoussée par Zelazny sur sa ligne.

77eme minute (2-1)
But de Caen ! Superbe coup-franc de Fajr, à plus de 25 mètres. Le ballon s'écrase sur la barre mais Ninga est à la retombée pour pousser le ballon au fond des filets.

83eme minute (3-1)
L'OL plie le match ! Sur un coup-franc légèrement excentré côté gauche, Memphis tente sa chance. Le ballon est dévié par Guilbert, Zelazny est battu.
Tops et flops

TOP 3


C'est ce qui s'appelle saisir sa chance. Alors que Bertrand Traoré lui a souvent été préféré ces dernières semaines, Maxwell CORNET a réussi un match plein. Très remuant en première période, où il a souvent mis la défense caennaise au supplice, l'ailier lyonnais s'est offert un joli but en seconde, d'un joli ballon piqué au bout d'un énorme sprint.

Et si c'était lui, le meilleur joueur de la deuxième partie de saison lyonnaise ? Régulier dans ses performances défensives, Jason DENAYER sait aussi être précieux offensivement. Le défenseur belge a ouvert le score et enlevé une belle épine du pied au reste de son équipe, qui a globalement manqué d'idées.

Memphis DEPAY a tout retrouvé : sa confiance dans les dribbles, son aisance dans le dernier geste, et surtout le chemin du but. De nouveau volontaire, le Néerlandais a mis fin à une disette qui durait depuis le 10 novembre dernier et s'est peut-être relancé au moment où l'OL a le plus besoin de lui.


FLOP 3

Adama MBENGUE n'est jamais rentré dans son match. En retard lors de chacune de ses interventions, le latéral caennais a été averti très tôt et a flirté avec l'exclusion jusqu'à sa sortie, très précoce, en première période. La vivacité de Cornet lui a posé beaucoup de problèmes.

Comme son coéquipier du couloir gauche, Frédéric GUILBERT n'a pas su museler son vis-à-vis, à savoir Memphis. Trop souvent débordé devant l'aisance technique du Néerlandais, le latéral lui a laissé beaucoup d'espaces. Il a surtout subi, en premier spectateur, l'énorme sprint de Cornet.

Des interventions à retardement, des difficultés au duel aérien, et une faute grossière en position de dernier défenseur à la fin du match : Alexander DJIKU n'a pu compensé les espaces laissés par ses compagnons de charnière. Il a été poussé à la faute. Et l'a commise.
Monsieur l'arbitre au rapport
Dans un match assez hâché, M.Buquet n'a malgré tout pas abusé des avertissements. Plutôt pédagogue avec Mbengue, il a logiquement exclu Djiku, fautif en position de dernier défenseur, en fin de match.
La feuille de match
COUPE DE FRANCE (Quarts) / LYON - CAEN : 3-1
Groupama Stadium 
Temps clair - Pelouse correcte
Arbitre : M.Buquet (7)

Buts : Denayer (26eme), Cornet (50eme) et Depay (83eme) pour Lyon - Ninga (77eme) pour Caen

Avertissements : Dembélé (72eme) et Marcelo (76eme) pour Lyon - Mbengue (12eme), Gradit (40eme), Tchokounté (69eme) et Fajr (82eme) pour Caen

Expulsion : Djiku (81eme) pour Caen


Lyon
Lopes (5) - Tete (5), Marcelo cap) (5), Denayer (7), F.Mendy (5) - Ndombele (5) puis Caqueret (90eme), Tousart (6), Diop (6) - Cornet (7) puis B.Traoré (65eme), Dembélé (5) puis Terrier (79eme), Depay (7)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), Solet, Dubois, Aouar
Entraîneur : B.Genesio


Caen
Zelazny (4) - Guilbert (3), Gradit (5), Baysse (4), Djiku (3), Mbengue (Non noté) puis Fajr (39eme) (5) - Khaoui (6), Oniangué (cap) (4) puis Tchokounté (65eme), Deminguet (4) - Beauvue (4), Bammou (4) puis Ninga (53eme)

N'ont pas participé : B.Samba (g), Zahary, Joseph, Sankoh
Entraîneur : F.Mercadal

Vos réactions doivent respecter nos CGU.