Football - Ligue 1 Olympique Lyonnais/Brest après-match

Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lens
Lille
Lorient
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Ligue 115ème journée
Stade des Lumières - Arbitre J. Brisard
  1. 81′ M. Cornet
  2. 69′ Depay
  1. 92′ Faivre
  2. 40′ Philippoteaux
Journaliste : Benlahoucine Faraj

, publié le 16 décembre

Lyon n'a pas capitalisé sur son succès du Parc, rejoint mercredi par Brest sur un penalty dans le temps additionnel (2-2, quinzième journée de Ligue 1).


Trois jours après sa victoire prestigieuse au Parc des Princes (0-1), Lyon avait l'opportunité d'enchaîner ce mercredi à domicile face à Brest dans le cadre de la 15e journée de Ligue 1. L'opportunité également d'enregistrer une 6e victoire d'affilée. Or, la réussite a fui les protégés de Rudi Garcia. Incapables de concrétiser leurs occasions, ceux-ci ont joué de malchance lorsque les visiteurs ont ouvert le score après que le gardien de but Lopes a propulsé malgré lui, une frappe sur son poteau du bien nommé Philippoteaux, au fond de ses propres filets (0-1, 40e). Et voilà comment le Stade Brestois a mené sans avoir cadré la moindre tentative.

Au retour des vestiaires, Lyon a repris le contrôle des opérations mais avec plus de poigne et de précision. Remplaçant ce mercredi, Depay a obtenu un penalty qu'il s'est chargé de transformer lui-même (1-1, 69e). Quelques minutes plus tard, le Brestois Lasne est expulsé pour un tacle dangereux (74e). Brest en a pâti et a davantage reculé. C'est ainsi que l'inévitable s'est produit. A la réception d'une talonnade de génie d'Aouar, Cornet a mystifié un Larsonneur impuissant alors que le portier breton avait été impérial jusque-là, repoussant pas moins de dix occasions lyonnaises franches (2-1, 81e).

Alors que l'on se dirigeait vers un succès, la malchance a repointé le bout de son nez au Groupama Stadium. Tout d'abord lorsque Lopes, non content d'avoir concédé un but contre son camp, a offert un penalty à Brest. Tiré par Chardonnet, ce coup de pied de réparation est stoppé par Lopes ! Cependant, M. Brisard ordonne que ce penalty soit retiré car le gardien de but rhodanien n'avait pas ses deux pieds sur sa ligne au moment où s'est élancé le tireur. Faivre s'est alors présenté à la place de son défenseur pour transformer la sentence (2-2, 90e+3). Ce match nul empêche Lyon, 3e, de se hisser sur le fauteuil de leader en compagnie de Lille et interrompt également la série de cinq succès consécutifs du club. Quant aux Bretons, ce partage des points leur octroie la 10e place.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.