Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 14ème journée
Stade des Lumières - Arbitre A. Gautier
  1. 31′ Depay
  1. 66′ Briand
Journaliste : Moulin Thomas

Geoffrey Steines, publié le 31 août

Battu par Montpellier dans la semaine, Lyon n'a pas été capable de réagir devant Bordeaux (1-1). Et, l'OL a encore fini en infériorité numérique.

Le debrief
Les deux premières journées de L1 avaient fait naître les espoirs les plus fous à Lyon. Il n'a pas fallu bien longtemps pour que l'OL retombe dans ses travers de la saison dernière. Accroché à domicile par Bordeaux samedi (1-1), après avoir encore terminé à 10 suite à l'expulsion cette fois de Thiago Mendes, comme à Montpellier mardi (1-0), il a bouclé une semaine compliquée avant la première trêve internationale de la saison. Les Gones restent provisoirement 3emes, mais pourraient bien être éjectés du podium d'ici la fin du week-end. Les Girondins enchaînent eux un troisième match consécutif sans défaite après leur défaite initiale à Angers (3-1). Une série encourageante pour les hommes de Paulo Sousa, en nets progrès et passés en seconde période plus près de ramener une victoire du Groupama Stadium que de rentrer bredouille.


Aouar et Depay, éclairs dans le grisaille

Pour ce match de la revanche, après le premier accroc à la Mosson, où les Lyonnais avaient donné le sentiment de retomber dans leurs travers de l'ère Bruno Genesio, tant dans le jeu que dans l'attitude, Sylvinho avait fait des choix forts. Il avait notamment envoyé Lucas Tousart et Moussa Dembélé, pourtant irréprochables sur les deux succès convaincants à Monaco (0-3) et contre Angers, sur le banc. Jeff Reine-Adelaïde et Maxwel Cornet en profitaient pour honorer leur première titularisation. Aucun d'eux n'a réellement pesé sur les événements, à l'image d'un OL qui a ronronné dans l'ensemble. Y compris en première période, où seul un éclair d'Houssem Aouar et un contre conclu par Memphis Depay pour ouvrir le score ont donné au public de bonnes raisons de vibrer. Les Lyonnais avaient toutefois le mérite, après un premier quart d'heure sans vie, de bien travailler par séquences pour récupérer des ballons haut, meilleure façon pour eux de se montrer dangereux sur le but bordelais tant ils étaient en difficulté pour construire sur jeu placé.

Lyon a souffert même pour tenir le nul

Les partenaires de Jason Denayer contrôlaient aussi une équipe girondine venue avec des intentions, en ayant abandonné sa défense à trois pour aligner quatre joueurs à vocation offensive, mais qui manquait de percussion une fois franchie la ligne médiane. Les joueurs de Paulo Sousa n'ont toutefois jamais renoncé à leur plan de jeu et ont poursuivi sur leur lancée en seconde période, pour définitivement prendre l'ascendant. Il s'est encore accentué avec la sortie de Mendes, suivie rapidement de l'égalisation. En grande souffrance à tous les niveaux, les Lyonnais rendaient les ballons rapidement et se trouvaient acculés sur leur but. Sans céder une seconde fois, Bordeaux étant encore confronté à ses limites offensives du moment. Mais ce sont clairement les Girondins qui tireront le plus d'enseignements positifs de cette rencontre. Du côté de l'OL, les deux semaines à venir ne seront pas de trop pour se remettre la tête à l'endroit.
L'instant T : Thiago Mendes a immédiatement senti qu'il avait commis une erreur. A peine son tacle mal maîtrisé sur Samuel Kalu réalisé, il a imploré l'arbitre de ne pas lui distribuer de deuxième avertissement. Mais Anthony Gautier n'avait d'autre choix, après un premier déjà justifié pour une semelle sur Aurélien Tchouaméni. Déjà que les Lyonnais n'étaient pas bien entrés dans leur seconde période, ils ont plongé pour de bon. Sept minutes après l'expulsion de Mendes, Bordeaux a égalisé.


Les buts
31eme minute (1-0)
Terrier repique sur son pied droit pour lancer Depay dans le dos de la défense bordelaise. Parti à la limite du hors-jeu entre les deux centraux, l'attaquant lyonnais s'excentre sur sa conduite de balle. Mais sa frappe croisée du gauche n'est qu'effleurée par Costil et le ballon entre dans le but avec l'aide du poteau.

67eme minute (1-1)
Sur un centre de Benito dévié par Tete, A.Lopes s'emploie pour repousser sur De Préville, dont la demi-volée de près oblige le gardien de l'OL à un énorme arrêt réflexe. Mais Briand est tout heureux de voir le ballon lui revenir dessus pour conclure avec sang-froid à bout portant.
Les tops et les flops
Loris BENITO (7)
Récompensé de son excellent match en étant à l'origine de l'égalisation bordelaise, Loris Benito a confirmé qu'il avait tout pour être l'un des bons coups de l'été en L1. Il s'est montré aussi solide défensivement que sûr techniquement, n'hésitant jamais à se projeter vers l'avant. Le passage à quatre derrière ne l'a pas empêché de se régaler.
Anthony LOPES (6)
Sans son gardien, l'OL n'aurait même pas tenu le nul jusqu'au bout. Héroïque sur l'action du but girondin, Anthony Lopes a dégagé sa sérénité habituelle désormais et multiplié les arrêts avec beaucoup d'assurance, sans avoir à accomplir des exploits pour autant. Aussi parce que l'international portugais est toujours bien placé.
Maxwel CORNET (3)
Maxwel Cornet n'a pas franchement laissé une bonne impression pour ce qui pourrait être sa dernière apparition sous le maillot de l'OL. Convoité par Rennes, l'ailier lyonnais n'a absolument pas pesé dans son couloir. Il a perdu quasiment la moitié des ballons touchés (10 sur 21) et a affiché le pire taux de passes réussies de son équipe (67%). Un vrai calvaire qui s'est terminé par une bronca.
La feuille de match
LYON - BORDEAUX : 1-1
Groupama Stadium (50 000 spectateurs environ)

Temps chaud - Pelouse excellente

Arbitre : M.Gautier (6)

Buts : Depay (31eme) pour Lyon - Briand (67eme) pour Bordeaux

Avertissements : Reine-Adelaïde (13eme), T.Mendes (30eme et 62eme) et Andersen (74eme) pour Lyon - Hwang (15eme), Kalu (40eme) et Otavio (69eme) pour Bordeaux

Expulsion : T.Mendes (62eme) pour Lyon



Lyon

A.Lopes (6) - Tete (4), Andersen (4), J.Denayer (cap) (5), Dubois (6) - Reine-Adelaïde (5) puis Tousart (65eme), T.Mendes (4), Aouar (6) - Cornet (3) puis B.Traoré (78eme), Depay (6) puis J.Lucas (88eme), Terrier (6)

N'ont pas participé : Tatarusanu (g), Rafael, Marcelo, M.Dembélé
Entraîneur : Sylvinho



Bordeaux

Costil (cap) (4) - Kwateng (5), Mexer (5), Koscielny (6), Benito (7) - Tchouameni (5) puis Adli (73eme), Otavio (5) - Hwang (5), De Préville (6), Kalu (5) puis Benrahou - Briand (5) puis Maja (87eme)

N'ont pas participé : Poussin (g), Pablo, Jovanovic, Basic
Entraîneur : P.Sousa

Vos réactions doivent respecter nos CGU.