Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 120ème journée
Stade des Costières - Arbitre Olivier THUAL
Terminé
  1. 93′ Benrahou
  2. 14′ Ripart
Journaliste : Baron Jérémie

, publié le 11 janvier

Incapable de gagner depuis plus de trois mois, Nîmes a retrouvé le chemin de la victoire samedi face à Reims (2-0).

Le debrief
Il aura donc fallu attendre la réception du Stade de Reims, auteure d'une première partie de saison solide (7eme) et co-meilleure défense du championnat (seulement 10 buts encaissés avant ce match), pour voir les Crocos reprendre goût à la victoire, trois mois et demi après la dernière, déjà aux Costières contre Toulouse (1-0, 6eme journée). 14 matchs plus tard, les hommes de Bernard Blaquart, qui avaient terminé 2019 dans les larmes et la zone rouge (19eme place), se sont donnés les moyens de pouvoir de nouveau chanter.



Au vu de la première période pleine de hargne et d'envie qu'ont réalisée les Gardois, le but de Renaud Ripart au quart d'heure de jeu, bien que peu esthétique, n'a rien eu d'illogique. Les Champenois n'avaient plus perdu depuis 6 rencontres. Définitivement privés de Rémi Oudin (parti à Bordeaux) et peut-être pas forcément remis de leur qualification en Coupe de la ligue qu'ils sont allés chercher aux tirs au but contre Strasbourg, ils ont été pris à la gorge et ont très peu pu s'exprimer, malgré une doublette Boulaye Dia/Hyun-jun Suk devant.

Emmenés par leur recrue Yassine Benrahou et profitant de l'exclusion du capitaine adverse Alaixys Romao avant l'heure de jeu, les locaux n'ont que très peu baissé la garde, au cours d'une partie assez pauvre en occasions mais pas en fautes (43 au total et 6 cartons jaune). Et après avoir tenu tout le match, le même Benrahou s'est chargé de fermer la boutique sur coup-franc, dans le temps additionnel. Une victoire qui n'a souffert d'aucune contestation, comme une équipe qui savait ce qu'elle faisait. Les résolutions du Nîmes Olympique pour la nouvelle année sont prometteuses. Reste à les respecter sur la durée.
L'instant T :
À quelques minutes de la demi-heure de jeu, Boulaye Dia a échappé à la vigilance de la paire Briançon-Martinez, obnubilée par la menace que représente Suk sur les dégagements rémois. Mais après avoir fait trembler les filets, l'attaquant qui avait fait tomber le PSG a vu le drapeau se lever. S'il avait eu le réflexe pour rester à la limite du hors-jeu, le match n'aurait certainement pas été le même.
Les buts
15eme minute (1-0)
Sur un corner botté par Benrahou, Ripart place une tête au premier poteau mais Disasi est sur la trajectoire. Martinez s'arrache face au défenseur rémois, parvient à pousser le ballon et Ripart conclut à bout portant.

93eme minute (2-0)
Benrahou obtient un coup-franc à 21,5 mètres de la cage sur une faute de Chavalerin. De son pied gauche et avec un peu de réussite (le ballon est légèrement dévié par le mur), le joueur prêté par Bordeaux fait le break en enroulant.
Les tops et les flops
Yassine BENRAHOU (8)
En mal de temps de jeu chez les Girondins, le gaucher a des choses à prouver et sa première avec les Crocos (chez qui il est prêté) est pleine de promesses : délicieux techniquement, il a gagné de nombreux duels, constamment porté le danger sur coups de pied arrêté (notamment sur le premier but), régalé les Costières et a conclu sa belle prestation par un but sur coup-franc. Ça ressemble à une soirée parfaite.
Renaud RIPART (6)
Toujours là quand il s'agit d'aller au charbon, le toreador était là pour ouvrir le score. Par son abattage dans le camp adverse comme dans le sien, l'attaquant a insufflé à ses coéquipiers l'état d'esprit à suivre.
Alaixys ROMAO (4)
Peu à son aise au milieu, le capitaine du Stade de Reims a pris deux cartons jaunes évitables et a laissé ses partenaires couler. C'est le deuxième match de rang que les Rémois terminent à 10 contre 11.
La feuille de match
NÎMES - REIMS : 2-0
Stade des Costières, Nîmes (12 000 spectateurs)
Temps froid - Pelouse en bon état
Arbitre : O. Thual (6)

Buts : Ripart (15eme) et Benrahou (90eme+3) pour Nîmes

Avertissements : Martinez (78eme) pour Nîmes - Romao (35eme et 57eme), Suk (46eme), Doumbia (55eme) et Kamara (63eme) pour Reims

Expulsion : Romao (57eme) pour Reims


Nîmes
Bernardoni (5) - Alakouch (5) puis Paquiez (71eme), Briançon (cap) (6), P. Martinez (6), F. Miguel (5) - T. Valls (5), Deaux (5) - Ferhat (6), Benrahou (8), Philippoteaux (5) puis Denkey (84eme), Ripart (6).

N'ont pas participé : L. Dias (g), Landre, Fomba, Valério, Stojanovski.
Entraîneur : B.Blaquart


Reims
Rajković (5) - Foket (5), Disasi (5), Abdelhamid (5), Konan (4) - M. Doumbia (5) puis Munetsi (60eme), Romao (cap) (4), Chavalerin (5), H. Kamara (4) puis Donis (79eme) - B. Dia (5), H. Suk (6) puis Kutesa (60eme).

N'ont pas participé : N. Lemaître (g), S. Sissoko, Sakava Sangola, Nkada
Entraîneur : D.Guion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.