Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 117ème journée
Stade des Costières
  1. 78′ Andersen
  2. 71′ Aouar
  3. 64′ Depay
  4. 15′ Depay

, publié le 6 décembre

Les Lyonnais n'ont pas eu de mal à s'imposer 4-0 à Nîmes, vendredi soir (17eme journée de Ligue 1), face à des Crocos vite réduits à neuf.

Le debrief
Il n'y a pas eu match, ce vendredi au Stade des Costières. Contre une formation de Nîmes en plein doute, mais aussi réduite à dix puis à neuf, l'OL a facilement déroulé et obtenu le succès convoité après le faux-pas face au LOSC. Après une première période moyenne, les Rhodaniens ont accéléré et ont fini par laminer leurs hôtes du jour. Un succès qui les fait remonter à la 5e place au classement et qui booste le moral avant la réception de Leipzig en Ligue des Champions.

La rencontre ne pouvait pas plus mal commencer pour les Crocos, avec un rouge pris au bout de quelques minutes par Théo Valls. Un excès d'engagement qui fut lourd de conséquence puisque la rencontre est devenue à sens unique même si Anthony Briançon n'était pas loin d'ouvrir le score (11e). Dans ce contexte, les locaux ont eu le mérite de ne pas s'effondrer trop vite, avec seulement un but de retard au moment de rejoindre les vestiaires. Et un but concédé sur un pénalty qui plus est. Toutefois, juste avant la pause, un autre de leurs joueurs s'est fait expulser, en l'occurrence Gaëtan Paquiez. À 9 à 11 il y avait de quoi redouter une lourde correction pour la formation de Bertrand Blaquart.

Nîmes ne pouvait cependant pas tenir ainsi pendant tout le match. La deuxième période a ainsi été beaucoup plus compliquée pour les Crocos, assiégés dans leur camp et incapables d'esquisser la moindre réaction. Après le deuxième but encaissé, c'est devenu un vrai naufrage et Lyon ne s'est pas privé pour enfoncer le clou. En verve, Depay a été le principal bourreau des Nîmois, tout comme le Bordelais Maja l'a été en milieu de semaine. Le tarif complet sur ses deux parties est d'ailleurs très lourd pour Ferhat et ses coéquipiers. Et la dernière place au classement, qu'ils occupent après la rencontre du soir, a de quoi miner leur moral encore plus.
L'instant T :
Cinq minutes ne s'étaient pas encore écoulées dans ce match lorsque Nîmes s'est retrouvé en infériorité numérique. La faute à Théo Valls. Le milieu gardois s'est rendu auteur d'une grosse semelle sur Maxence Caqueret. L'arbitre de la rencontre, Mr Thual, n'a pas trop hésité et lui a adressé le carton rouge. Une décision que les Nîmois ont longtemps protesté mais l'homme en noir est reste inflexible. Frustré par la tournure des événements, les locaux ont eu du mal à maitriser leurs nerfs et se sont même retrouvés à neuf juste avant la pause. Un scénario catastrophique et que le NO avait déjà connu la saison dernière face à Nice.
Les buts
16eme minute (0-1)
But de Depay ! Pour sa 100e en Ligue 1, le capitaine lyonnais a choisi de se faire plaisir. Après une faute de Pablo Martinez sur Bertrand Traoré, il s'est vu offrir un pénalty. Pour le transformer, il a choisi de tenter une Panenka. C'était risqué, mais bien lui en a pris puisque le cuir a fini au fond des filets.

65eme minute (0-2)
Depay récidive ! À la suite d'un ballon récupéré par Tété à la surface, le Néerlandais a contrôlé puis armé une frappe du droit à mi-hauteur. Le geste, parfaitement exécuté, ne pouvait que faire mouche. Sur sa ligne, Bernardoni n'a d'ailleurs pas bronché devant ce coup de canon. Avec cette 9e réalisation de la saison, l'ancien Mancunien démontre qu'il a parfaitement digéré sa blessure du mois de novembre.

71eme minute (0-3)
But d'Aouar ! À la suite d'une longue transversale de Depay, l'international espoir tricolore s'infiltre dans la surface et s'ouvre l'angle du tir. Sa frappe du plat du pied droit touche le pied d'un défenseur avant de tromper Bernardoni. Même s'il n'était pas exceptionnel, ce but récompense le numéro 8 des Gones pour sa débauche d'énergie.

80eme minute (0-4)
Andersen aggrave la marque ! Concentré sur les tâches défensives en 1e période, le Danois s'est offert plus de liberté en deuxième quand le match était plié. Il est monté sur plusieurs offensives et cela fut payant. À dix minutes de la fin, il a tenté sa chance de 20 mètres avec un tir croisé et à ras de terre. Bernardoni s'est détendu de tout son long mais n'a pas pu capter.
Les tops et les flops
Memphis DEPAY (8)
Contre Lille, mardi dernier, le Néerlandais n'a pas été très en vue. Cette fois, il a rectifié le tir. Lors de cette sortie en terre, il a été très inspiré en étant impliqué sur chacun des buts de son équipe. En marquant sur pénalty, puis dans le jeu avant d'offrir un caviar à Aouar, le capitaine des Gones a rassuré tout le monde concernant son état de forme. En prévision du duel contre Leipzig en Ligue des Champions, Rudi Garcia l'a sorti à un quart d'heure de la fin. On comprend parfaitement le souci du technicien rhodanien de préserver son monsieur plus.
Maxence CAQUERET (6)
Pour sa deuxième titularisation en Ligue 1, le jeune milieu lyonnais s'en est plutôt bien sorti. Aligné au côté de Thiago Mendes dans l'entrejeu, il a produit une prestation intéressante jusqu'à sa sortie à 20 minutes de la fin. Après avoir provoqué l'expulsion précoce des Nîmois, il a été très actif, même s'il a surtout joué simple et sans prendre trop de risque. À mesure de grappiller du temps de jeu, il gagne en confiance et cela se voit.
Betrand TRAORÉ (4)
De retour dans le onze après avoir manqué les deux derniers matches de son équipe, le Burkinabé avait l'occasion de se mettre en évidence. Malgré un scénario de match favorable, l'ex-joueur de l'Ajax n'a pas réussi à se montrer décisif. Il a eu trois belles occasions à exploiter aux avant-postes et il les a toutes manquées (45e, 53e et 57e). Même en reculant d'un cran ensuite, il n'a pas été convaincant. Un faible rendement qui risque de le renvoyer sur le banc dès le prochain match.
La feuille de match
NÎMES - LYON : 0-4
Stade des Costières, Nîmes (15 000 spectateurs)
Temps clair - Pelouse excellente
Arbitre : M.Thual (4)

Buts : Depay (16eme, 65eme), Aouar (71eme), Andersen (80eme)

Avertissements : Paquiez (38eme); Caqueret (17eme), Be. Traoré (50eme).

Expulsion : Vallas (5ème), Paquiez (40eme).


Nîmes
Bernardoni (5) - Paquiez (2), Briançon (cap) (5), Martinez (3), Miguel (3) puis L. Valls (80eme) - Ferhat (5) puis Valerio (87eme), Fomba (cap) (5), T. Valls (non noté), Philippoteaux (4) - Ripart (3), Buades (3) puis Saint-Luce (72eme).

N'ont pas participé : Dias (g), Ben Amar, Denkey, Duljevic.
Entraîneur : B. Blaquart


Lyon
Lopes (5) - Tété (6), Andersen (6), Denayer (6), Rafael (5) puis Bard (6)- Thiago Mendes (5), Caqueret (6) puis Tousart (69eme) - Be. Traoré (4), Depay (cap) (8) puis Reine-Adélaïde (76eme), Aouar (6) - Mou. Dembélé (5).

N'ont pas participé : Racciopi (g), Marcelo, Jean Lucas, Terrier.
Entraîneur : Rudi Garcia

Vos réactions doivent respecter nos CGU.