Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 113ème journée
Stade des Costières - Arbitre B. Bastien
Terminé
  1. 62′ Atal

Geoffrey Steines, publié le 10 novembre

Réduit à neuf avant même la mi-temps après avoir écopé de deux cartons rouges logiques, Nîmes a logiquement craqué en seconde période contre Nice (0-1). Les Aiglons enchaînent un troisième succès de rang en L1 et grimpent à la 6eme place.

Le debrief
Nice n'en demandait pas tant. En pleine remontée au classement de L1, l'OGCN a enchaîné samedi un troisième succès de rang en championnat, à chaque fois sur le score de 1-0, en s'imposant à Nîmes (0-1). Les Crocos ont ainsi payé les deux cartons rouges logiques dont ils ont écopé en première période et qu'ils ont traînés comme des boulets pendant tout le second acte. Ils avaient pourtant réalisé une entame pleine d'entrain, sur la lancée de leur démonstration offensive à Dijon le week-end dernier (0-4). Largement dominateurs durant le premier quart d'heure, ils auraient ouvert le score si Umut Bozok avait transformé le penalty dont il a bénéficié dès la 6eme minute. Mais le meilleur buteur de L2 en titre a buté sur Walter Benitez et les faits de jeu ont ensuite contraint les Nîmois à évoluer à neuf pendant 45 minutes. La faute à deux gestes stupides de Faitout Maouassa et de Loïc Landre, tous deux renvoyés aux vestiaires prématurément par l'arbitre.

Jamais menaçants offensivement en première période, les Aiglons se sont retrouvés dans l'obligation de faire le jeu. Leurs attaquants n'étaient pas très inspirés, ils n'ont pas imposé une pression étouffante sur la défense gardoise et ont peiné pour se procurer des occasions franches. Mais ils ont fini par ouvrir le score à l'heure de jeu et se sont ensuite contentés avant tout de défendre leur avantage plutôt que de pousser pour se mettre à l'abri. Avec ces petits calculs, ils ont réussi à se faire peur jusqu'au bout et auraient pu être punis en fin de match par des Nîmois héroïques, de Paul Bernardoni à Denis Bouanga en passant par Anthony Briançon, tous allés au bout d'eux-mêmes pour maintenir leur équipe à flots. Insuffisant, même s'ils ont eu droit à une ovation méritée des Costières au coup de sifflet final. Un lot de consolation qui ne les fait pas avancer au classement, où ils occupent la 14eme place. De leur côté, les Niçois grimpent au 6eme rang. De quoi passer une belle trêve internationale.
Le film du match
1ere minute
Bouanga profite d'une mauvaise passe de D.Barbosa pour Atal et se met immédiatement en position de frappe du gauche. W.Benitez s'interpose en deux temps, après avoir manqué sa première prise de balle.

6eme minute
Penalty pour Nîmes. Devant Thioub au départ de l'action, M.Sarr se fait avoir par l'ailier nîmois dans un second temps et commet la faute en voulant se rattraper. Bozok se charge de la sentence, mais sa frappe sur la gauche est trop molle pour battre W.Benitez, parti du bon côté.

21eme minute
Parti de la gauche pour repiquer dans l'axe, Maouassa se laisse emporter dans son élan. Il sèche d'abord D.Barbosa, avant de réaliser une intervention dangereuse sur Cyprien. En toute logique, il écope d'un deuxième avertissement synonyme de carton rouge.

45eme minute+2
En plein débordement sur la droite, Atal est fauché à pleine vitesse par Landre, très en retard sur cette action et auteur d'un tacle particulièrement dangereux. L'ancien Parisien est ainsi logiquement expulsé.

55eme minute
Lancé sur la gauche, Maolida centre au cordeau vers Ganago, qui met la pression sur Lybohy. S'en suit un coup de billard qui profite à Balotelli, dont la frappe puissante est repoussée par Bernardoni d'un beau réflexe de la main gauche.

59eme minute
Après avoir combiné sur la droite avec Atal, Jallet se met en position de frappe. Son tir des 20 mètres est légèrement touché par Briançon et n'est pas loin de prendre à contre-pied Bernardoni, qui sort néanmoins la parade.

60eme minute (0-1)
Cyprien récupère haut un ballon mal repoussé par la défense de Nîmes et décale M.Sarr sur la gauche. Le centre du défenseur niçois est repris au second poteau par Atal, dont la demi-volée croisée en taclant trompe Bernardoni malgré le retour désespéré sur sa ligne de Briançon.

72eme minute
D'un superbe service dans le dos de la défense nîmoise, Cyprien trouve Atal sur la droite. Le Niçois se joue de Paquiez d'un crochet intérieur et enchaîne sur une frappe enroulée du gauche vers la lucarne opposée. Bernardoni se détend pour repousser de la main opposée.

82eme minute
Corner pour Nice sur la droite. Savanier le tire rentrant et Dante, avec beaucoup de monde devant lui, est tout proche de marquer contre son camp. Le ballon file finalement juste à côté du but de W.Benitez, scotché sur sa ligne.

93eme minute
Atal s'échappe tout seul sur le côté droit et se présente face à Bernardoni pour la balle de break. Sa frappe croisée est toutefois repoussée par le gardien de Nîmes, encore une fois décisif pour laisser son équipe dans le coup.
Tops et flops

TOP 3

Auteur de son premier but en L1, ATAL a ainsi couronné une prestation pleine. L'Algérien a multiplié les débordements dans son couloir et s'est éclaté en seconde période, une fois qu'il est monté d'un cran, avec aussi une complicité intéressante avec Jallet. Bien malgré lui, il a provoqué l'expulsion de Landre.

Les deux gardiens ont sorti chacun à leur tour le grand jeu. D'abord W.BENITEZ, décisif en stoppant le penalty de Bozok et sans qui Nice aurait payé son temps faible du premier quart d'heure. Ensuite BERNARDONI, qui a enchaîné les arrêts précieux en seconde période pour conserver le 0-0 puis maintenir son équipe dans le match jusqu'au bout.

Omniprésent d'un bout à l'autre de la rencontre, BRIANCON est allé au bout de lui-même et n'a rien lâché, en bon capitaine. Il s'est démultiplié dans sa surface pour repousser les offensives niçoises, en remportant notamment bon nombre de duels aériens et en excellant par son sens de l'anticipation. Sans lui, Nîmes aurait certainement pris bien plus le bouillon en seconde période.


FLOP 3

MAOUASSA a plombé son équipe avec son expulsion après seulement 20 minutes. Averti pour une faute d'antijeu évidente, il aurait dû mieux se contenir sur l'action qui lui a valu un deuxième carton jaune. D'autant plus dommageable qu'il avait réalisé une entame de match intéressante sur ses débordements offensifs.

Avec toute son expérience, LANDRE n'avait tout simplement pas le droit de se faire expulser à son tour juste avant la pause et de laisser son équipe à neuf. Son geste était en plus très menaçant pour l'intégrité physique d'Atal et pourrait lui valoir une bonne période de suspension. Lui aussi a ainsi gâché une entame plutôt satisfaisante, notamment dans son duel avec Balotelli.

BALOTELLI, justement, n'a toujours pas débloqué son compteur en L1, avec aucun but et aucune passe décisive à son actif. Surtout l'attaquant de Nice n'a pas montré une attitude très positive et a passé davantage de temps à chambrer le public des Costières qu'à jouer au football. Frustrant, encore une fois.
Monsieur l'arbitre au rapport
Dans un match très tendu, Benoît Bastien a pris ses responsabilités, en expulsant deux Nîmois avant même la mi-temps, après avoir accordé un penalty aux Crocos. A chaque fois, l'arbitre a pris la bonne décision et il a finalement bien négocié une rencontre qui aurait pu virer au calvaire pour lui. Costaud.
La feuille de match
L1 (38eme journée) / NÎMES - NICE : 0-1
Les Costières (10 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Bastien (7)

But : Atal (61eme) pour Nice

Avertissements : Maouassa (14eme et 21eme), Valls (92eme) et Savanier (94eme) pour Nîmes - D.Barbosa (17eme), Balotelli (29eme), Hérelle (57eme), Jallet (65eme) et Maolida (72eme) pour Nice

Expulsions : Maouassa (21eme) et Landre (45eme+2) pour Nîmes


Nîmes
Bernardoni (7) - Ripart (5), Briançon (cap) (6), Landre (3), Maouassa (non noté) - Thioub (4) puis Alioui (82eme), Savanier (6), Valls (5), Bouanga (5) - Bozok (3) puis Lybohy (45eme+5 / 5), Guillaume (4) puis Paquiez (46eme / 4)

N'ont pas participé : Valette (g), Miguel, Bobichon, Deprès
Entraîneur : B.Blaquart


Nice
W.Benitez (6) - Hérelle (4), Dante (cap) (5), M.Sarr (5) - Atal (7), D.Barbosa (3) puis Ganago (46eme / 4), Tameze (5), Cyprien (6), Jallet (5) - Balotelli (3) puis Makengo (75eme), Maolida (4)

N'ont pas participé : Cardinale (g), Burner, Boscagli, Walter, Sacko
Entraîneur : P.Vieira

Vos réactions doivent respecter nos CGU.