Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 14ème journée
Stade des Costières - Arbitre T. Léonard
28°C
Terminé
  1. 92′ Denkey
  2. 32′ Valls
  3. 1′ Ferhat
Journaliste : Vincent Dégremont

, publié le 31 août

Brest s'est incliné pour la première fois depuis le début de la saison contre de séduisants Nîmois (0-3), samedi soir lors de la 4eme journée de Ligue 1.

Le debrief
Saigné par le Mercato et les départs d'Alioui, Bouanga, Ferri, Maouassa, Savanier ou encore Thioub, le Nîmes Olympique avait commencé sa saison en résistant 20 minutes au PSG avant de boire la tasse au Parc des Princes. Il y avait eu du caractère mais une nouvelle défaite le samedi suivant aux Costières contre Nice. Avec davantage de maîtrise et de réalisme, les Crocos étaient allés chercher le nul à Monaco pour inscrire leur premier point en championnat au bout de trois journées. Il importait donc à Bernard Blaquart et ses protégés de confirmer à domicile, et pourquoi pas en décrochant leur premier succès. Les Brestois n'ont résisté à l'impatience des locaux qu'une minute. Le temps pour Ferhat de remonter 40 mètres puis de trouver l'ouverture entre les jambes de Larsonneur. La suite fut du même acabit, avec un premier à sens unique, durant lequel les locaux ont surclassé leurs adversaires, se créant une kyrielle d'occasions. Préférant faire le dos rond à la reprise, les Nîmois ont récompensé le clapping de leurs supporteurs d'un but fantastique juste avant le coup de sifflet final. La cerise sur le gâteau !

Belle surprise du mois d'août, le promu brestois n'avait pas encore mordu la poussière. Un nul à Francis-Le-Blé pour commencer contre Toulouse, un nouveau partage des points à Saint-Etienne, et une victoire pour enchaîner face au Stade de Reims. Les Finistériens sont tombés de haut, peinant à exister face à de flamboyants gardois, qui les ont surclassés dans tous les compartiments. Concédant 21 frappes, les protégés d'Olivier Dall'Oglio auraient même pu repartir avec une valise plus lourde, si les attaquants crocos n'avaient pas croqué et si Larsonneur n'avait pas été dans un bon soir. C'est dire !


L'instant T :
On joue la 79eme minute. Nîmes se laisse dominer depuis le début du deuxième acte, mais Brest peine à se créer des situations. Fomba bouscule Belkebla pour casser un contre. Sur le coup-franc envoyé dans la boîte par Autret, la défense gardoise joue le hors-jeu, mais s'aligne mal. Monté, Castelletto reprend de l'intérieur du droit à bout portant, mais dévisse ! Avec un peu plus de lucidité et de précision, le suspense aurait été (re)lancé.
Les buts
2eme minute (1-0)
But de Nîmes ! Duljevic lance Ferhat au niveau de la ligne médiane. L'ailier accélère, remonte la moitié du terrain brestoise, résiste à Perraud, fait mine de centrer... et croise astucieusement entre les jambes de Larsonneur !

33eme minute (2-0)
But de Nîmes ! Sur un ballon dégagé en catastrophe par les visiteurs, Martinez prend le meilleur sur Charbonnier et remet de la tête pour Philippoteaux. L'ailier glisse aux 20 mètres à Valls, qui, légèrement sur la droite, se retourne pour décocher une frappe splendide nettoyant la lucarne opposée

90+3eme minute (3-0)
But de Nîmes ! Sur un long dégagement de Bernardoni, S.Sarr remet de la tête dans la surface, où Denkey - à peine entré - enchaîne d'un retourné acrobatique aérien qui lobe Larsonneur. Sublime !

Les tops et les flops
Zinedine FERHAT (7)
Douchant les Brestois dès l'entame au bout d'une longue course conclue par une réalisation tout en finesse, le transfuge du Havre a illuminé le jeu des Gardois sur l'aile droite. Mettant au supplice Lasne, Chardonnet et Perraud sur ses contrôles orientés et reprises d'appui, il a créé pléthore d'occasions. Le doublé n'était pas loin sur un génial coup-franc direct de plus de 35 mètres à la 73e, puis après un une-deux brillant avec Ripart aux portes du temps additionnel.
Haris DULJEVIC (6)
Ce n'est pas un hasard si c'est le Bosnien qui a lancé Ferhat sur l'ouverture du score. Très technique, mobile, disponible, le joueur arrivé cet été de Dresde a été la plaque tournante des offensives nîmoises, et devrait faire un bien fou à l'animation des Crocos cette saison.
Gaëtan CHARBONNIER (3)
Surnommé « le marchand de charbon » par les supporters rémois qui lui reprochaient sa lourdeur du temps où il évoluait dans le club champenois, l'avant-centre aux 25 buts en Ligue 2 a traîné sa peine toute la soirée. Muselé par la charnière Martinez-Briançon, l'attaquant a tout de même eu une fulgurance à la 68e, en mettant Cardona sur orbite d'une passe aérienne en première intention. Las, son partenaire a raté la cible alors qu'il était seul face à Bernardoni.
La feuille de match
NÎMES - BREST : 3-0
Stade Des Costières, Nîmes (12 488 spectateurs)
Temps chaud - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Léonard (6)

Buts : Ferhat (2eme), Valls (33eme) et Denkey (93eme) pour Nîmes

Avertissements : Fomba (79eme) et Denkey (94eme) pour Nîmes, Perraud (14eme), Chardonnet (15eme), Court (27eme) et Castelletto (71eme) pour Brest

Expulsion : Aucune


Nîmes
Bernardoni (5) - Alakouch (6), Briançon (cap) (5), P.Martinez (5), Miguel (5) - Ferhat (7), Deaux (5) puis S.Sarr (84eme), Valls (6), Philippoteaux (5) puis Denkey (92eme) - Ripart (5), Duljevic (6) puis Fomba (55eme)

N'ont pas participé : Dias (g), Landre, Pacquiez, Stojanovski
Entraîneur : B.Blaquart


Brest
Larsonneur (5) - Faussurier (cap) (4), Chardonnet (4), Castelletto (4), Perraud (4) - Battocchio (3) puis Cardona (4), I.Diallo (4), Lasne (4) - Court (4) puis Autret (74eme), Charbonnier (3), Grandsir (3) puis Belkebla (46eme - 3)

N'ont pas participé : Léon (g), Belaud, Baal, N'Goma
Entraîneur : O.Dall'Oglio

Vos réactions doivent respecter nos CGU.