Football - Ligue 1 Nice/Strasbourg après-match

Angers
Bordeaux
Brest
Clermont
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
St Étienne
Strasbourg
Troyes
Ligue 117ème journée
Allianz Riviera - Arbitre J. Pignard
  1. 84′ Thomasson
  2. 81′ Diallo
  3. 21′ Ajorque
Journaliste : Issner Guillaume

, publié le 5 décembre

Strasbourg signe une deuxième victoire de suite et un sixième match sans défaite en Ligue 1 à l'occasion de son déplacement à Nice (0-3). Les Aiglons retombent au quatrième rang du classement.



Strasbourg ne descend pas de son petit nuage ! La formation alsacienne a signé ce dimanche après-midi un succès clinquant (0-3) à Nice à l'occasion de la 17eme journée de Ligue 1, pour remonter à la sixième place et porter à six matchs sa série d'invincibilité. Le RCSA est très bien rentré dans sa rencontre, symbole d'une équipe en forme. Il a muselé des Niçois plombés par leurs difficultés à organiser le jeu au milieu de terrain, leur offrant ainsi une pléthore d'occasions. Les locaux s'en sont remis à Walter Benitez, auteur d'une parade autoritaire devant Ibrahima Sissoko (19eme), puis à la maladresse de Habib Diallo (19eme) pour rester dans le coup mais Strasbourg a logiquement ouvert la marque après 21 minutes. Ce même Sissoko a cassé la ligne défensive niçoise via une passe laser. Le meilleur buteur alsacien, Ludovic Ajorque, n'en a pas demandé tant quatre jours après son doublé face à Bordeaux pour ajuster Walter Benitez d'une frappe croisée et ainsi inscrire une neuvième réalisation en championnat cette saison.

Strasbourg a mis Nice KO



L'écart aurait pu être plus conséquent à la mi-temps si Jérémie Pignard n'avait pas annulé le penalty qu'il a accordé trois minutes avant à Habib Diallo (38eme). Une décision synonyme de sursis pour Nice, qui a poussé pour revenir au score avec notamment Amine Gouiri, rentré à vingt minutes de la fin du match, mais Strasbourg s'est définitivement mis à l'abri dans le dernier quart d'heure. La deuxième réalisation inscrite d'une subtile talonnade par Habib Diallo (82eme), sa huitième de la saison, a mis fin aux espoirs niçois, envolés pour de bon quand Adrien Thomasson (84eme) a, dans la foulée, piqué son ballon au-dessus Walter Benitez, après un travail précieux du second buteur du jour. Strasbourg s'impose en patron sur la Côte d'Azur, où Nice voulait confirmer son nul (0-0) acquis à Paris. C'est raté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.