Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 15ème journée
Allianz Riviera - Arbitre J. Miguelgorry
Partiellement couvert (26°C)
Terminé
  1. 89′ Lees Melou
  2. 76′ Saint-Maximin
  1. 57′ Malang Sarr (csc)
Journaliste : Ruiz Joseph

David HERNANDEZ, publié le 14 septembre

Dominateur mais mené au score à l'heure de jeu, Nice a attendu les dix dernières minutes pour renverser le cours du match et s'offrir une deuxième victoire de suite contre Rennes (2-1).

Le debrief
Malgré les différents résultats de ce début de saison, la rencontre entre Nice et Renne laissait présager une soirée plaisante. Les supporters présents à l'Allianz Riviera n'ont pas été déçus avec deux équipes qui n'ont pas cherché à calculer. Privés de Balotelli blessé aux adducteurs et jugé hors de forme, les Aiglons ont appliqué les principes voulues par Patrick Vieira. De la verticalité, de la vitesse mais Lees-Melou a trouvé la barre sur une volée (15eme) tandis que Maolida est tombé sur un grand Koubek (3eme). Pas récompensés par leurs efforts, les Niçois ne sont pas passé loin de la correctionnelle mais Benitez est resté dans la lignée de sa prestation contre l'OL et a repoussé le penalty de Bourigeaud. Mais cette rencontre ne s'est pas seulement limitée à un duel de gardiens. Du talent, Saint-Maximin n'en manque pas et sans l'attaquant italien, l'ancien Bastiais a pris le jeu à son compte. Dribbles chaloupés, vitesse, il a mis les latéraux rennais au supplice et a logiquement égalisé à dix minutes du terme (80eme).

Car même s'ils ont été dominateurs, les Niçois se sont fait surprendre sur une frappe contrée de Del Castillo. L'ancien Lyonnais, à l'image de ses partenaires d'attaque, n'a pas pesé mais a eu un maximum de réussite. Il en faudra plus pourtant pour la suite. Les mises à niveau physiques de Ben Arfa et Mbaye Niang sont espérées et très rapidement. Pour Nice, si tout n'est pas parfait dans le jeu encore, les hommes de Vieira ont en tout cas une force de caractère. Comme face à Lyon il y a deux semaines, les Aiglons ne lâchent rien même dans les périodes difficiles et ont été enfin bénis des dieux du football avec une merveille de ballon enroulé de Lees-Melou (2-1, 89eme) qui vient offrir un peu plus d'oxygène aux siens. Deux victoires en deux matchs, la pente est ascendante sur la Côte d'Azur.
Le film du match
3eme minute
Quel arrêt de Koubek ! Le gardien rennais réalise une parade réflexe sur une frappe en pivot de Maolida. Le Tchèque se couche vite et a la main ferme .

5eme minute
La réponse rennaise ne se fait pas attendre. Sur un long coup-franc de Grenier, Dante remet involontairement dans l'axe. Léa-Siliki ne se pose pas de questions mais sa volée puissante fuit le cadre.

15eme minute
La barre pour Lees-Melou ! Le milieu de terrain est à la retombée d'un corner. Il contrôle de la poitrine et enchaîne avec une demi-volée à 23m qui vient s'écraser sur la barre de Koubek

15eme minute
Dans la continuité de l'action, Nice récupère le ballon et voit Saint-Maximim faire la différence sur le côté droit. Maolida coupe la trajectoire d'une tête plongeante mais ça passe juste au-dessus.

19eme minute
Penalty pour Rennes ! Hérelle se loupe complètement sur sa passe en retrait ce qui profite à Siebatcheu. L'attaquant pousse le ballon devant Tameze et s'écroule. L'arbitre montre le point de penalty mais Bourigeaud perd son duel face à Benitez qui a plongé du bon côté.

49eme minute
Saint-Maximim a de la colle sur les chaussures ce qui lui permet de crocheter Bourigeaud dans la surface mais André couvre bien. En chutant, le Niçois tacle mais ça passe au-dessus.

54eme minute
Saint-Maximim a du feu dans les jambes et rend fou la défense rennaise. Ses crochets sont efficaces mais son centre fort ne peut être repris correctement de la tête par Lees-Melou.

57eme minute (0-1)
Ouverture du score de Rennes ! Del Castillo s'oriente dans le sens du but grâce à son contrôle. Il hésite mais tente finalement du droit. Malang Sarr dévie involontairement du dos et prend Benitez à contrepied.

60eme minute
Clément Grenier se prend pour Juninho et prend sa chance sur un coup-franc à 35m. Le ballon est légèrement dévié par le mur et finit directement dans les bras de Benitez.

66eme minute
Décalé par Grenier, Lea-Siliki prend sa chance plutôt que de trouver Del Castillo sur sa gauche. La frappe passe largement à côté.

68eme minute
Encore les montants pour Nice ! Maolida fait un bon appel et devance la sortie de Koubek. Excentré, il tente de redresser mais le portier dévie du bout du pied et voit le ballon mourir sur son poteau.

80eme minute (1-1)
Sur un bon centre de Coly, Maolida loupe son contrôle qui se transforme en passe pour Saint-Maximim. Le n°7 niçois ne laisse aucune chance à Koubek qui est trop court sur la frappe puissante.

89eme minute (2-1)
Après avoir trouvé la barre en première période, Lees-Melou trouve les filets de Koubek. Sur une passe en retrait, l'ancien Dijonnais enroule parfaitement et voit son ballon finir dans la lucarne.
Tops et flops

TOP 3


Pas de clean-sheet ce soir pour le Stade Rennais et deux buts encaissés mais la défense centrale a livré une prestation solide à l'image de DA SILVA. L'ancien Caennais a joué les patrons et a joué les rocs face à Maolida. Un match propre.

Il a du feu dans les jambes et cette saison pourrait bien être celle de l'explosion pour SAINT-MAXIMIN. Sans Balotelli, l'ancien Bastiais a percuté, tenté, le tout avec très peu de déchets. Dans un soir comme celui-là, il est inarrêtable et son but est la cerise sur le gâteau.

On attendait Boscagli sur le côté gauche de la défense mais c'est finalement COLY qui a été titularisé. Le latéral a rendu une copie propre, limitant l'influence de Lea-Siliki puis de Bourigeaud. En jambes, son centre amène le but de l'égalisation.


FLOP 3


Soirée compliquée pour HERELLE. Le défenseur central est apparu en difficulté durant le premier acte. C'est sur une passe en retrait mal appuyée que Rennes et Siebatcheu ont obtenu un penalty. L'ancien Troyen a été souvent débordé et n'a pu défendre comme il faut, la faute à un jaune logique.

L'air niçois n'a pas réussi à BOURIGEAUD. L'ancien Lensois n'a pas pesé dans le jeu malgré une position axiale durant la première période. Son penalty loupé en première période lui a certainement trotté dans la tête ce qui explique sa prestation en dedans.

Il a bien sûr provoqué le penalty manqué par Bourgigeaud mais SIEBATCHEU a été sevré de ballons durant tout le temps qu'il a passé sur le terrain. Dans les duels, son point fort, il est tombé sur des clients avec Dante et Malang Sarr même si ces derniers n'ont pas été souverains. Il se dépense, ne rechigne pas à presser mais c'est trop peu encore.
Monsieur l'arbitre au rapport
Le VAR, Mr Miguelgorry l'a beaucoup utilisé vendredi soir. A chaque fois, l'assistance lui a été d'une grande aide pour valider le penalty pour Rennes et la simulation d'Atal dans la surface rennaise. Il a certainement oublié un penalty sur Saint-Maximin en début de match mais ça reste un match correct.
La feuille de match
L1 (5eme journée) / NICE - RENNES : 2-1
Allianz Riviera (58 000 spectateurs environ)
Temps partiellement couvert - Pelouse excellente
Arbitre : M.Miguel Gorry (6)

Buts : Saint-Maximin (80eme) puis Lees-Melou (89eme) pour Nice - Sarr (csc, 57eme) pour Rennes
Avertissements : Hérelle (39eme), Dante (59eme), Atal (73eme) pour Nice - Léa-Siliki (45eme) pour Rennes
Expulsion : Aucune


Nice
Benitez (6) - Hérelle (4), Dante (cap) (4), Sarr (5) - Jallet (5) puis Atal (61eme), Lees-Melou (6), Tameze (6), Cyprien (5), Coly (6) - Saint-Maximin (8), Maolida (6) puis Boscagli (90eme)

N'ont pas participé : Clementia, Burner, Walter, Makengo, Srarfi
Entraîneur : P.Vieira


Rennes
Koubek (6) - Zeffane (5), Da Silva (7), Mexer (non noté) puis Gélin (6) (14eme) , Bensebaini (5) - André (cap) (5), Grenier (6), Bourigeaud (4) - Del Castillo (5), Siebatcheu (4) puis Niang (78eme), Lea Siliki (5)

N'ont pas participé : Diallo (g), Traore, Poha, Ben Arfa
Entraîneur : S.Lamouchi

Vos réactions doivent respecter nos CGU.