Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 11ère journée
Allianz Riviera - Arbitre J. Hamel
Terminé
  1. 2′ Doumbia
Journaliste : Guidicelli Franck

Franck GUIDICELLI, publié le 11 août

Efficaces et très solides défensivement, les Rémois ont surpris une équipe de Nice trop brouillonne pour espérer mieux. Une victoire champenoise qui gâche le baptême de Patrick Vieira sur un banc de Ligue 1.

Le debrief
Beaucoup de curiosité pour ce match entre Nice et Reims, surtout du côté des Aiglons où les premiers pas de Patrick Vieira en tant que coach en Ligue 1 étaient particulièrement attendus. D'autant que le champion du monde 98 doit faire avec un effectif diminué par rapport à la saison précédente suite aux départs de trois cadres (Seri, Le Marchand et Plea) et avec l'incertitude autour de Balotelli, qui était de toute façon suspendu pour ce match. Les matchs de préparation ont toutefois laissés entrevoir de belles choses notamment dans les intentions offensives de Vieira, reste à pouvoir les appliquer en compétition. Du côté rémois, l'objectif de la saison est bien évidemment le maintien et prendre des points à Nice serait le bienvenu pour prendre confiance dès l'ouverture de la saison.

Première indication du côté des Aiglons, le coach a choisi de mettre Cardinale dans le but et Srarfi en pointe. Et ce match est parti très fort avec un but de Reims dès la troisième minute sur la première frappe de la rencontre. Un coup de tonnerre pour des Niçois trop brouillons pour être dangereux. Les Champenois, eux, ont mis en place un bloc défensif très performant et ont opéré en contre-attaque. Ce sont même eux qui ont été tout proches de doubler la mise encore une fois par Moussa Doumbia mais Cardinale ne s'est cette fois pas laissé surprendre. Jusqu'à la pause, la physionomie du match n'a pas changé avec des Aiglons trop timides et pas assez précis dans les transmissions et des Rémois en pleine confiance et bien en place.

Au retour des vestiaires, les Niçois ont bien tenté de presser un peu plus haut une équipe rémoise complètement recroquevillée dans son camp. Sans succès, tant les attaques du Gym ont été peu dangereuses. Reims crée donc la surprise de cette première journée en venant s'imposer à l'Allianz-Riviera et c'est de bon augure pour David Guion et ses hommes qui se sont rassurés défensivement avant de recevoir Lyon. Pour Patrick Vieira en revanche, le chantier est encore ouvert et il semble assez important en ce qui concerne l'aspect offensif. Il va falloir rapidement trouver un buteur d'autant plus si « Super Mario » fait ses valises.
Le film du match
3eme minute (0-1)
Doumbia est servi à trente mètres des buts niçois. Il repique dans l'axe et crochète deux Niçois dont Lees-Melou avant de placer une frappe puissante au ras du poteau de Cardinale qui est trop court.

28eme minute
Superbe action collective de Reims. Ça joue à une touche de balle avec une talonnade de Chavalerin pour Doumbia qui frappe fort sous la barre de 20 mètres, Cardinale sort le ballon d'une jolie claquette.

52eme minute
Frappe lointaine de Saint-Maximin, Mendy plonge et repousse mais c'est dans les pieds de Srarfi et Danilo. Srarfi frappe de près mais Mendy s'interpose brillamment.

63eme minute
Belle action de Saint-Maximin sur la gauche, il met en retrait pour Danilo qui trouve Lees-Melou qui marque...il est en position de hors-jeu.

84eme minute
Sur une frappe complètement manquée de Saint-Maximin, le ballon parvient à Atal qui contrôle, repique dans l'axe et frappe fort...ça passe juste devant le but de Mendy.

88eme minute
Sur un bon centre en retrait de Konan, Chavarria reprend du gauche mais c'est trop écrasé pour inquiéter Cardinale.
Tops et flops

TOP 3

Arrivé en provenance de Rostov à l'intersaison, Moussa DOUMBIA a déjà convaincu tout le monde du côté de Reims. Véritable poison, il a mis son équipe sur orbite en marquant d'une jolie frappe avant de passer tout près du doublé en première période. A revoir.

Cela fait plaisir de retrouver Marvin MARTIN à ce niveau. L'ancien Sochalien a semblé être très bien physiquement et cela s'est vu dans la justesse technique de son jeu tout au long du match. Le capitaine rémois a donné l'exemple en jouant vite vers l'avant avec très peu de déchets dans les passes.

Youcef ATAL, le latéral niçois, a livré une bonne prestation sur son côté droit. Volontaire il a tout le temps cherché à jouer vers l'avant en apportant le surnombre. Même s'il a parfois été un peu trop gourmand en un contre un il a au moins eu le mérite de tenter de faire la différence.


FLOP 3

Bassem SRARFI a semblé complètement perdu sur le terrain. Il a erré de droite à gauche sans réussir à se montrer utile à son équipe.

Très maladroit, Pierre LEES-MELOU est en plus apparu en difficulté physiquement. Résultat, un match raté avec aucune percussion et trop peu d'influence sur le jeu de son équipe.

Allan SAINT-MAXIMIN aurait pu être dans les tops de ce match car il a tenté beaucoup de choses notamment en seconde période. Mais il a fait du Saint-Maximin dans toute sa splendeur : des dribbles, de la vitesse, du spectacle mais une efficacité proche du néant. L'ancien Bastiais doit vraiment devenir plus efficace pour être la véritable locomotive de l'attaque niçoise.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Hamel n' a eu aucun problème à arbitrer un match très correct. Proche du jeu, il n'a pas eu à justifier ses décisions.
La feuille de match
L1 (1ère journée) / NICE - REIMS : 0-1
Allianz Riviera (20 000 spectateurs environ)
Temps agréable - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Hamel (6)

But : M.Doumbia (3eme) pour Reims

Avertissements : Cyprien (89eme) pour Nice - M.Doumbia (23eme) et Cafaro (81eme) pour Reims

Expulsion : Aucune


Nice
Cardinale (5) - Atal (6), Hérelle (5), Dante (cap) (5), Boscagli (4) puis Makengo (81eme) - Tameze (4), D.Barbosa (4) puis I.Sacko (91eme), Cyprien (5) - Lees-Melou (3), Srarfi (3) puis Diaby Fadiga (61eme), Saint-Maximin (4)

N'ont pas participé : Benitez (g), Burner, M.Sarr, Perraud
Entraîneur : P.Vieira


Reims
E.Mendy (6) - Métanire (6), T.Fontaine (6), Abdelhamid (6), Konan (6) - Romao (6), Chavalerin (6) - Oudin (6) puis Ndom (76eme), M.Martin (cap) (6) puis Cafaro (68eme), M.Doumbia (7) - Chavarria (5) puis G.Kyei (89eme)

N'ont pas participé : J.Carrasso (g), Disasi, H.Kamara, Mbemba
Entraîneur : D.Guion

Vos réactions doivent respecter nos CGU.