Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 112ème journée
Allianz Riviera - Arbitre J. Stinat
Terminé
  1. 42′ Hérelle
  2. 33′ Cyprien
Journaliste : SECRET Bryan

, publié le 3 novembre

Après six matchs sans victoire, dont quatre revers de rang, Nice a renoué avec le succès ce dimanche contre un Reims vite réduit à 10 (2-0). Les Champenois manquent l'opportunité de se placer derrière le PSG en L1, tandis que Nice se replace (12eme).

Le debrief
« Déclic ou des claques », « la gagne ou la castagne » : les supporters de Nice avaient choisi de mettre la pression sur leurs joueurs, via des banderoles déployées par la Populaire Sud. Message reçu par les Aiglons, qui ont renoué avec la victoire ce dimanche contre Reims (2-0) après six matchs sans succès, dont quatre revers de rang. Les joueurs de Patrick Vieira, bien aidés par l'expulsion rapide de Moussa Doumbia pour surmonter leur déficit de confiance criant en début de match, remontent ainsi à la 12eme place et se donnent de l'air dans la deuxième moitié du classement de L1. De leur côté, les Champenois laissent passer l'opportunité d'être les dauphins du PSG pendant au moins une semaine et se retrouvent finalement 7emes, dégringolant à cause de leur différence de buts.

Le carton rouge laissera forcément des regrets aux hommes de David Guion, dont l'entame était plus qu'intéressante. Comme à leur habitude, ils ont laissé le ballon et l'initiative aux Niçois, pour mieux les prendre en contres. Ça ne s'est pas traduit par des occasions franches. Mais les Azuréens n'étaient pas plus dangereux, par manque de rythme dans la construction et d'intensité, et butaient sur le bloc toujours bien regroupé de Reims. La deuxième moitié de la deuxième période a toutefois fait basculer la rencontre. En supériorité numérique, les Niçois ont fait le break en l'espace de 10 minutes pour souffler un grand coup et se rassurer.

Encore marqués par leur série de résultats négatifs, les Aiglons se sont toutefois contentés du minimum au retour des vestiaires. Ils ont pris peu de risques, n'ont pas forcément cherché à appuyer davantage et ont d'abord pensé à geler le résultat. Ce qu'ils auraient pu payer, Reims ayant obtenu sur des sorties de balle bien senties deux opportunités franches pour réduire l'écart et relancer le suspense dans la fin de match. Mais c'était trop compliqué pour les Champenois de surmonter deux buts de retard et plus d'une heure passée à dix. Après quatre matchs sans revers toutes compétitions confondues, Reims rentre dans le rang. Tout en restant au contact pour les places européennes, avant un duel d'équipes surprises le week-end prochain contre Angers.
L'instant T :
La demi-heure de jeu n'était pas encore atteinte que Reims s'est retrouvé à dix. La faute à deux cartons jaunes en quelques secondes à l'encontre de Moussa Doumbia. Logiquement averti pour une faute sur Youcef Atal, l'ailier champenois a contesté la décision et timidement applaudi avec ironie Jérémy Stinat. L'arbitre n'a pas apprécié et a dégainé un deuxième jaune synonyme de rouge. Un excès d'autoritarisme avec cette application à la lettre du règlement.
Les buts
33eme minute (1-0)
Lees-Melou frappe des 20 mètres et Rajkovic se détend pour sortir le ballon de la lucarne. R.Coly récupère sur la gauche et centre dans la surface. Lees-Melou est à la tombée du ballon qui traîne et joue en retrait pour Cyprien plutôt que de tenter la volée. Des 20 mètres, le milieu du Gym envoie une belle demi-volée enroulée du droit que Rajkovic ne peut qu'effleurer. Poteau rentrant.

42eme minute (2-0)
Corner pour Nice sur la droite. Cyprien le frappe au second poteau, où Dante est seul pour reprendre de la tête. Foket repousse du pied, directement sur Hérelle, dont la frappe passe entre les jambes de Disasi. Romao est sur la trajectoire, mais manque son dégagement et prolonge le ballon dans son propre but.
Les tops et les flops
Wylan CYPRIEN (7)
Meilleur buteur de Nice cette saison, Wylan Cyprien avait jusque-là inscrit trois réalisations sur penalty. Sa quatrième ce samedi était sa première dans le jeu, d'une belle demi-volée pour débloquer dans la situation. C'est aussi d'un corner frappé par ses soins qu'est venu le but du break. Il a formé un duo intéressant avec D.Barbosa, même s'il a parfois commis des petites imprécisions techniques.
Mathieu CAFARO (3)
40% de passes réussies, 18 ballons perdus sur 28 touchés : les statistiques de Mathieu Cafaro sur ce match font peur à voir. Hors-sujet offensivement, à l'image de son face-à-face perdu avec Benitez en début de seconde période qui aurait pu relancer le match, l'ancien Toulousain a souffert quand il est passé sur la gauche pour maîtriser Atal. Un après-midi fort compliqué dans l'ensemble.
Moussa DOUMBIA (non noté)
Certes l'arbitre aurait pu faire preuve de davantage de psychologie avant de l'expulser. Mais Moussa Doumbia n'avait pas à faire ce petit geste aux grandes conséquences. Avant même d'écoper de ce carton rouge, l'ailier rémois ne paraissait pas dans un grand jour, avec une passe ratée sur deux et une dizaine de ballons perdus. Il n'a pas eu le temps de se remettre dans le droit.
La feuille de match
NICE - REIMS : 2-0
Allianz Riviera (15 000 spectateurs environ)
Temps agréable - Pelouse bonne
Arbitre : M.Stinat (4)

Buts : Cyprien (33eme) et Hérelle (42eme) pour Nice

Avertissements : Atal (16eme) pour Nice - M.Doumbia (26eme et 26eme) et Romao (33eme) pour Reims

Expulsion : M.Doumbia (26eme) pour Reims


Nice
W.Benitez (6) - Hérelle (7) puis Burner (65eme), Dante (cap) (6), M.Sarr (5) - Atal (5), D.Barbosa (6), Cyprien (7), R.Coly (5) - Lees-Melou (6), Ganago (4) puis Dolberg (74eme), Claude-Maurice (4) puis K.Thuram (83eme)

N'ont pas participé : Clementia (g), Maolida, Pelmard, Lusamba
Entraîneur : P.Vieira


Reims
Rajkovic (5) - Foket (4), Disasi (6), Abdelhamid (5), H.Kamara (5) - Romao (cap) (4) puis Munetsi (60eme), Chavalerin (5) - Cafaro (3) puis Kutesa (75eme), Oudin (4) puis Nkada (70eme), M.Doumbia (non noté) - B.Dia (4)

N'ont pas participé : N.Lemaître (g), Maresic, S.Sissoko, Suk
Entraîneur : D.Guion

Vos réactions doivent respecter nos CGU.