Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 124ème journée
Allianz Riviera - Arbitre M. Lesage
  1. 68′ Walter
Journaliste : DIVIO Axel

Raphaël Brosse, publié le 10 février

Trop maladroit offensivement, Lyon s'est incliné sur la pelouse de Nice ce dimanche (1-0). Toujours troisièmes, les Gones accusent désormais six points de retard sur Lille.

Le debrief
Bis repetita pour Lyon. La saison dernière, les Rhodaniens avaient chuté à Bordeaux (3-1) une semaine après avoir réussi l'exploit de dompter le PSG (2-1). Le scénario s'est répété en 2018-19 puisque les Gones, victorieux de l'ogre parisien il y a sept jours (2-1), ont été battus par Nice à l'Allianz Riviera (1-0). Peu en réussite en attaque et mis en échec par un Walter Benitez impérial, Nabil Fekir et ses coéquipiers ont concédé un penalty transformé par Rémi Walter (69eme). Au classement, l'OL (3eme) voit Lille (2eme) prendre six longueurs d'avance, tandis que le Gym (7eme) s'offre une fin d'exercice exaltante.

Les Lyonnais ont pourtant globalement dominé cette rencontre, face à une formation azuréenne qui a laissé beaucoup trop d'espaces aux abords de la zone de vérité en première période. Les joueurs de Bruno Genesio ont cependant cruellement manqué de précision et de pragmatisme, à l'image d'un Memphis Depay qui a souvent fait les mauvais choix. A force de trop gâcher, Lyon s'est exposé à une sérieuse déconvenue. Et celle-ci a bel et bien eu lieu. Emporté par son élan, Tanguy Ndombele a commis l'irréparable dans la surface et Rémi Walter, imperturbable, a permis aux Aiglons de prendre leur envol au tableau d'affichage (69eme). Les entrées de Martin Terrier et de Maxwel Terrier n'y ont rien changé. Le club du président Jean-Michel Aulas peut nourrir des regrets par rapport à la physionomie du match. En déplacement à Guingamp, Lille a été bien plus réaliste (0-2) et a de nouveau creusé un petit écart vis-à-vis de son concurrent direct.

Balayé dans le Nord lors de la précédente journée, Nice a relevé la tête de fort belle manière. Cela ne semblait cependant pas gagné d'avance, tant les locaux ont été dans le dur en première période. Les joueurs offensifs n'assuraient qu'un repli très partiel et les latéraux lyonniais en profitaient pour apporter du surnombre sur les ailes. C'est allé un peu mieux après la pause, les défenseurs ont resserré les rangs, Walter Benitez a sorti le grand jeu et l'un des contres a porté ses fruits. Les hommes de Patrick Vieira ont beau ne posséder que l'avant-dernière attaque de Ligue 1, ils n'en sont pas moins des prétendants sérieux dans la course à l'Europe. Grâce à ce succès l'OGCN (7eme) compte en effet le même nombre de points que Montpellier, qui occupe la quatrième place. De quoi laisser présager une fin de saison palpitante sur la Côte d'Azur.
Le film du match
1ere minute
Quelques secondes de jeu et déjà une occasion pour Nice ! Ignatius Ganago prend Jason Denayer de vitesse sur le côté gauche, entre dans la surface et tire dans un angle fermé. Anthony Lopes repousse !

25eme minute
Quelle opportunité pour Lyon ! Servi par Memphis Depay sur le côté gauche, Ferland Mendy centre vers le second poteau, où se trouve Bertrand Traoré. La tentative du Burkinabé est détournée par Walter Benitez, auteur d'une belle parade !

27eme minute
C'est de plus en plus chaud sur le but niçois ! Moussa Dembélé ne peut pas reprendre correctement un centre délivré par Ferland Mendy. Memphis Depay suit bien mais sa reprise à bout portant est contrée in extremis par Christophe Hérelle !

50eme minute
Après un renvoi de la défense niçoise plein axe, Tanguy Ndombele arme une frappe du droit depuis l'extérieur de la surface. Walter Benitez se couche bien et dévie le ballon en corner !

58eme minute
Corner pour l'OL, frappé par Nabil Fekir. La tête de Moussa Dembélé est déviée par Christophe Hérelle et le ballon termine sa course sur le poteau !

69eme minute (1-0)
Le Gym ouvre le score ! Après recours au VAR, l'arbitre accorde un penalty aux locaux suite à une charge de Tanguy Ndombele sur Ignatius Ganago dans la surface. Rémi Walter prend ses responsabilités et expédie le ballon dans la lucarne !

80me minute
Dante renvoie mal un centre à ras de terre et Memphis Depay peut reprendre le ballon plein axe. Walter Benitez réalise une superbe parade !
Tops et flops

TOP 3

A l'aller déjà, il avait écoeuré les attaquants lyonnais. Walter BENITEZ a récidivé sur lors de cette rencontre. Irréprochable de bout en bout, le portier argentin a multiplié les arrêts de grande classe (25eme, 50eme, 80eme) et les prises de balle rassurantes. Si le Gym s'est imposé, c'est donc en grande partie grâce à son dernier rempart.

Si l'arrière-garde niçoise n'a pas été tout le temps impeccable, Christophe HERELLE n'a, pour sa part, pas raté grand-chose. Toujours bien placé, l'ancien Troyen a écarté plusieurs ballons très dangereux, contrant notamment une frappe à bout portant de Memphis Depay (27eme). Solide au duel, il n'a pas souvent été pris à défaut par Moussa Dembélé.

Encore une fois intenable sur son couloir gauche, Ferland MENDY a été le meilleur Lyonnais sur la pelouse de l'Allianz Riviera. Ses débordements ont mis la défense niçoise en difficulté et ses centres ont été très menaçants.


FLOP 3

Parfois brillant, Memphis DEPAY a aussi tendance à se montrer agaçant. C'était le cas ce dimanche, le Néerlandais ayant souvent fait des mauvais choix en situation offensive. L'ancien Mancunien aurait pourtant pu ouvrir la marque, mais sa reprise à bout portant a été sauvée par Christophe Hérelle (27eme). Il a ensuite été mis en échec par un Walter Benitez des grands soirs (79eme).

Si Allan Saint-Maximin et Ignatius Ganago ont réussi à se mettre en évidence, ça a en revanche été plus compliqué pour Myziane MAOLIDA. L'attaquant formé à Lyon a peiné à faire des différences et n'a pas été très impliqué dans le travail défensif, surtout en première période. Remplacé par Maxime Pélican (65eme), qui a effectué ses grands débuts chez les professionnels.

Tanguy NDOMBELE n'a pas forcément réalisé un très mauvais match. Mais l'ex-Amiénois a commis une faute plus qu'évitable ayant engendré un penalty et, en fin de compte, la défaite de son équipe. Une erreur qui coûte cher, donc.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Lesage ne s'est pas laissé abuser et a justement averti Nabil Fekir pour simulation (9eme). L'arbitre a sanctionné Myziane Maolida pour la même raison en début de seconde période, mais cela semblait cette fois beaucoup moins évident (49eme). L'homme en noir avait choisi de ne pas désigner le point de penalty après une charge de Tanguy Ndombele sur Ignatius Ganago, mais il a changé de décision après recours au VAR (69eme).
La feuille de match
L1 (24eme journée) / NICE - LYON : 1-0
Allianz Riviera (22 350 spectateurs environ)
Temps clément - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Lesage (6)

But : Walter (69eme, s.p.) pour Nice

Avertissements : Maolida (49eme), Dante (49eme) pour Nice - Fekir (9eme), Marcelo (86eme) pour Lyon

Expulsion : Aucune


Nice
Benitez (8) - Burner (5), Hérelle (7), Dante (cap) (5), M.Sarr (6) - Cyprien (6), Tameze (5), Walter (6) - Ganago (6) puis Jallet (74eme), Maolida (4) puis Pélican (65eme), Saint-Maximin (6) puis Wade (83eme)

N'ont pas participé : Clémentia (g), Pelmard, Sylvestre, Srarfi
Entraîneur : P.Vieira


Lyon
A.Lopes (5) - Dubois (6) puis Tete (86eme), Marcelo (5), Denayer (5), F.Mendy (6) - Ndombele (4), Aouar (5) puis Cornet (86eme) - B.Traoré (5) puis Terrier (80eme), Fekir (cap) (5), Depay (4) - M.Dembélé (5)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), Marçal, P.C.Diop, Tousart
Entraîneur : B.Genesio

Vos réactions doivent respecter nos CGU.