Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 122ème journée
Allianz Riviera - Arbitre B. Millot
Ciel dégagé
Terminé
  1. 53′ Saint-Maximin
  2. 40′ Atal
Journaliste : Baron Jérémie

Jérémie Baron, publié le 26 janvier

Nice s'est offert son deuxième succès en 2019 en battant Nîmes proprement (2-0), et met la pression sur les prétendants à l'Europe. Les Crocos quittent eux le Top 10.

Le debrief
Après un succès contre Bordeaux (1-0) et deux matchs nuls face à Monaco et Reims, l'OGC Nice de Patrick Vieira va rester invaincu en Ligue 1 en 2019 à l'issue de ce week-end, suite à sa prestation solide ce samedi soir à domicile face au Nîmes Olympique (2-0). Les Aiglons, qui présentent l'une des pires attaques de L1 (16 réalisations au coup d'envoi), ont surclassé leurs standards habituels en trouvant la faille à deux reprises pour s'offrir une fin de match sereine et une victoire incontestable. Ce sont deux des principaux hommes forts de cet effectif qui ont inscrit leur patronyme au tableau d'affichage de l'Allianz Riviera : Youcef Atal en première période (deuxième but de la saison pour le piston niçois) puis Allan Saint-Maximin après le repos. Des réalisations logiques, les locaux ayant pris le match par le bon bout et ayant mis Paul Bernardoni à contribution à de nombreuses reprises durant les 90 minutes.

Désormais calés entre Montpellier (septième avec un match en moins dans les jambes) et Strasbourg (cinquième), les Aiglons se relancent dans la course aux strapontins européens. En revanche pour les Crocos, qui soufflent le chaud et le froid en ce moment (ils n'ont pas réussi à enchaîner deux matchs sans défaite depuis début décembre) et n'ont mis que très rarement la défense niçoise en alerte, ce sera un résultat à vite jeter aux oubliettes pour aller de l'avant, même si tout n'a pas été catastrophique dans le contenu. Avec une 11eme place provisoire ce samedi soir, on est encore loin de l'état d'urgence du coté du Gard.
Le film du match
16eme minute
Bouanga enroule une frappe décroisée vers la lucarne de Benitez, qui se détend pour repousser le danger.

20eme minute
Depuis le coté gauche, Antonin Bobichon arme une lourde frappe qui ne passe pas loin du poteau droit de Benitez.

29eme minute
Coup-franc tiré par Wylan Cyprien, Bernardoni est sur la trajectoire, mais un peu masqué, et repousse le cuir comme il peut d'une manchette.

41eme minute (1-0)
Les Niçois mettent la pression devant la surface adverse, le ballon passe de la gauche à la droite en trois passes à destination d'Atal, qui arrive lancé et a le champ libre pour fusiller Bernardoni d'un tir croisé.

51eme minute
À la retombée d'un corner, Gaëtan Paquiez arme une grosse reprise de volée, limpide, mais trop centrée, que Benitez repousse.

54eme minute (2-0)
Sylvestre intercepte un ballon, Saint-Maximin s'en saisit à gauche, rentre dans l'axe et arme une frappe qui termine dans le petit filet opposé de Bernardoni.

58eme minute
D'une subtile passe courte, Ganago trouve Sylvestre dans le dos de la défense. Ce dernier, sur son pied gauche, prend son temps, mais bute sur Bernardoni.

73eme minute
Ganago s'arrache coté gauche pour centrer, Briançon se rate et donne l'occasion à Maolida de marquer sur son premier ballon, mais même en gardant tout son sang-froid pour prendre le temps de fixer Bernardoni, il bute sur le portier.

74eme minute
Saint-Maximin hérite d'un ballon à droite et tente une frappe puissante dans un angle compliqué, Bernardoni repousse.

75eme minute
Arrivant devant la surface légèrement à droite, Alioui réussit à rentrer dans l'axe, frappe du gauche, et Benitez claque en corner au dessus de sa transversale.

79eme minute
Maolida s'échappe à gauche, s'excentre un peu et parvient à signer une frappe croisée que Bernardoni repousse en se couchant rapidement.

81eme minute
Ripart est trouvé à gauche dans la surface, il tente un extérieur du pied qui ne surprend pas le gardien niçois.
Tops et flops

TOP 3

Encore une fois intenable à droite, ATAL n'a pas tout réussi dans ce match, mais il s'est signalé à plusieurs reprises et a lancé les siens de belle manière avant la mi-temps.

Le patron de la défense azuréenne DANTE (qui fêtait sa 10eme en Ligue 1) a fait régner l'ordre dans sa zone, annihilant plusieurs situations chaudes. Un nouveau match plein pour le capitaine niçois.

Après une première période un peu timide, SAINT-MAXIMIN s'est libéré en deuxième et a fait ce qu'il sait faire de mieux : semer la pagaille dans la défense d'en face.


FLOP 3

BOZOK n'a pas réussi à exister dans cette partie, bien cerné par l'arrière-garde adverse et manquant d'inspiration.

Le capitaine nîmois BRIANÇON n'a pas toujours respiré la sérénité dans cette partie.

Même s'il n'a pas réellement fait un mauvais match, délivrant notamment un excellent centre mal exploité par Rachid Alioui en première période, ALAKOUCH a multiplié les fautes en phase défensive.
Monsieur l'arbitre au rapport
Rien à signaler pour Benoît Millot.
La feuille de match
L1 (22eme journée) / NICE - NÎMES : 2-0
Allianz Riviera (15 982 spectateurs)
Temps clair - Pelouse en bon état
Arbitre : M. Millot (5)

Buts : Atal (41eme) et Saint-Maximin (53eme) pour Nice

Avertissements : Ganago (30eme) pour Nice - Landre (53eme), Alakouch (89eme) et Thioub (92eme) pour Nîmes

Expulsion : Aucune


Nice
Benítez (6) - Atal (6), Hérelle (6), Dante (cap) (7), M.Sarr (5) - D.Barbosa (6), Cyprien (6) puis Walter (63eme), Tameze (6) - Sylvestre (5) puis Maolida (72eme), Ganago (6) puis Lees-Melou (82eme), Saint-Maximin (7)

N'ont pas participé : Clementia (g), Coly, Burner, Makengo
Entraîneur
: P. Vieira


Nîmes
Bernardoni (5) - Alakouch (5), Briançon (cap) (4), Landre (5), Paquiez (5) - Bouanga (5) puis Thioub (76eme), Savanier (6), Valls (5) puis Ferri (63eme), Bobichon (5) - Alioui (5), Bozok (4) puis Ripart (63eme)

N'ont pas participé : Valette (g), Lybahy, Maoussa, Guillaume.
Entraîneur : B. Blaquart

Vos réactions doivent respecter nos CGU.