Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 124ème journée
Allianz Riviera - Arbitre A. Gautier
Terminé
  1. 6′ Claude Maurice
  1. 92′ Koné
  2. 53′ Philippoteaux
  3. 44′ Landre
Journaliste : Vincent Marchetti

, publié le 8 février

En s'imposant 2-1 samedi soir à Nice, Nîmes a enregistré une troisième victoire consécutive, et se rapproche de la 17e place.

Nice avait l'opportunité de se rapprocher des places européennes en cas de succès alors que les Nîmois se devaient de l'emporter pour quitter la zone de relégation.

Invaincu en Ligue 1 depuis sept rencontres, Nice a voulu approuver cette statistique en ouvrant le score rapidement dés la 5eme minute par Alexis Claude-Maurice. Pas démoralisé par ce but, les Nîmois ont répondu avant la pause par Loïck Landre (44eme) sur un coup de pied de coin. En supériorité numérique en seconde période, le NO a pu prendre les trois points grâce à une réalisation de Romain Philippoteaux (53eme) et un contre conclut par Moussa Koné (90+2eme). Ce succès a permis aux Nîmois de revenir à un point de Dijon (17eme) et de distancer Amiens de 4 longueurs (19eme). De son côté, Nice a dégringolé à la 11eme position.

Des Niçois trop apathiques en défense

Invaincu depuis trois rencontres face à Nîmes avant la rencontre, Nice arrivait avec un avantage psychologique et a voulu continuer dans cette direction en marquant très rapidement via Alexis Claude-Maurice (6eme). Sur un service en profondeur de Myziane Maolida, Claude-Maurice n' a pas manqué de sang froid pour ajuster du droit Paul Bernardoni. Pensant avoir réalisé le plus dur, Nice a reculé petit à petit devant le pressing du NO, mais a su rester dangereux par intermittence notamment sur un tir cadré de Hichem Bouadoui (22eme). Servi par un centre du même Maolida, Boudaoui a obligé Bernadoni à s'employer sur sa ligne. L'OGC Nice a subit de plus en plus et a été surpris sur coup de pied arrêté par une tête rageuse de Loïck Landre devant Danté sur un corner de Yassine Benrahou juste avant la pause (44eme). Friable derrière, la défense niçoise a eu chaud une minute après suite à une but refusé de Romain Philippoteaux pour une main de Benrahou (45eme) au départ de l'action. Partie remise pour Philippoteaux en second période.

Des Cocos efficaces

En place défensivement et dangereux sur ses contres, Nîmes est récompensé par l'expulsion de Hichem Boudaoui (48eme) pour un tacle très appuyé sur la cheville droite de Philippoteaux. En infériorité numérique, les Aiglons ont durci le jeu avec des nombreuses fautes, mais Philippoteaux n'a pas manqué de se venger pour donner l'ascendant à son équipe. Su un nouveau coup de pied arrêté des Crocos signé Benrahou, l'arrière-garde niçoise a tenté de se dégager tant bien que mal mais le numéro 7 du NO n'a pas loupé le coche en ajustant du droit Walter Benitez (53eme). Sortie sur civière quelques minutes plus-tard, l'absence de Philippoteaux n'a pas perturbé Nîmes qui s'est contenté de bien défendre. Laissant la possession du ballon à Nice, Le NO s'est mis à procéder en contre. Alors que Nice gardait le ballon mais restait inoffensif, les Nîmois ont infligé une leçon de réalisme en inscrivant le dernier but de la partie sur un contre de Moussa Koné dans le temps additionnel (90+2eme) suite à une remise en jeu de Pierre Lees-Melou. Ainsi, c'est arrêté la série d'invincibilité de 7 matches sans défaite de Niçois à domicile.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.