Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 114ème journée
Allianz Riviera - Arbitre F. Schneider
Temps pluvieux
Terminé
  1. 79′ Saint-Maximin
  2. 25′ Cyprien
Journaliste : SECRET Bryan

David HERNANDEZ, publié le 25 novembre

Intraitable depuis presque un mois, Nice poursuit sa belle série avec une victoire probante contre Lille (2-0). Ce quatrième succès de suite permet aux Aiglons de revenir à trois points du podium.

Le debrief
Et si l'état de grâce lilloise était terminé ? Equipe surprise du début de saison, le LOSC s'est incliné pour la troisième fois en quatre matchs toutes compétitions confondues à Nice ce dimanche après-midi (2-0) et n'a plus gagné depuis un mois. Contre les Aiglons, les hommes de Christophe Galtier ont été pris à leur propre jeu, celui d'une tactique basée sur le contre. A l'image de Montpellier, les Dogues commencent à tirer la langue sur le plan physique à l'approche de la trêve hivernale. A 5 matchs des vacances de Noël, l'effectif trop restreint touche certainement ses limites et ne profite plus d'une réussite offensive. Que ce soit Pépé, Bamba ou Ikoné, la BIP n'a plus le même rayonnement depuis quelques matchs certainement à cause des schémas tactiques adverses mis au point pour contrer la fougue lilloise. Trop dépendant de ses flèches, Lille marque clairement le pas que ce soit au classement ou dans le jeu.

A l'Allianz Rivieira, le plan mis en place par Vieira a parfaitement fonctionné, preuve que la trêve internationale a peut-être porté ses fruits sur la Cote d'Azur. Beaucoup mieux physiquement que Lille, Nice a su imposer un pressing incessant pendant 90 minutes et n'a jamais semblé être en difficulté malgré le nombre impressionnant de corners subis (12). De Balotelli à Malang Sarr, les Aiglons ont fait preuve de sérieux et de solidarité ce qui leur a souvent fait défaut depuis le début de saison. Solides derrière, les coéquipiers de Dante ont réussi à se montrer décisif devant par Cyprien à la demi-heure de jeu avant que Saint-Maximin ne permette aux supporters présents de respirer un peu mieux à dix minutes du terme. Comme un symbole, cette rencontre a démontré deux trajectoires complètement différentes avec des Aiglons qui enchaînent une quatrième victoire de suite et qui se retrouvent à 3 points de leur adversaire du jour. Chose impensable il y a encore quelques semaines.
Le film du match
1ere minute
Lille procède par contre. Bamba est trouvé sur la gauche dans l'angle de la surface mais son ballon enroulé n'attrape pas le cadre.

10eme minute
Quel enchaînement d'Ikoné ! L'attaquant réalise un contrôle aérien en porte-manteau dans la surface mais sa volée s'envole au-dessus

25eme minute (1-0)
Lille se fait piéger sur un contre. Excentré sur la gauche, Balotelli fixe et ajuste son centre vers Cyprien. Le milieu de terrain reprend d'un plat du pied qui ne laisse aucune chance à Maignan.

26eme minute
Nice n'est pas loin de faire le break ! Saint-Maximin récupère le ballon sur le coup d'envoi. Sa frappe lourde à 25m oblige Maignan à boxer comme il peut.

55eme minute
Incapable de trouver Rui Fonte depuis le début du match, Lille s'essaye de loin. Bamba n'est pas attaqué mais voit sa frappe finir directement dans les bras de Benitez.

78eme minute (2-0)
Le but du break de Nice ! Sur un corner mal renvoyé, Saint-Maximin profite de l'attentisme de la défense lilloise pour se mettre en position de frappe à l'entrée de la surface. Son tir est légèrement dévié et trompe Maignan qui finit sur les fesses.
Tops et flops

TOP 3


Le roc M.SARR a régné sur l'attaque lilloise. Le défenseur central revient petit à petit à son meilleur niveau et le match de ce dimanche en a été la preuve. Deux retours ô combien importants sur deux contres express qui ont lancé son après-midi. Derrière, l'international espoir a mis Pépé dans sa poche et s'est imposé dans les airs.

Avec le retour de Lees-Melou, Nice a retrouvé son milieu type mais TAMEZE a apporté l'impact qui manquait ces derniers temps aux Niçois. Pas le plus spectaculaire des trois, le Lillois de naissance a abattu un très gros travail de l'ombre avec un gros pressing que ce soit en sentinelle ou en relayeur.

Dans le dur physiquement depuis le début de la saison, CYPRIEN retrouve petit à petit ses sensations d'avant blessure. Le milieu de terrain a été juste techniquement tout en prenant des risques contrôlés et a montré la voie aux siens en coupant parfaitement la belle passe de Balotelli.


FLOP 3


La BIP était bien alignée à l'Allianz Riviera mais seuls Bamba et Ikoné ont existé dans cette rencontre. PEPE s'est lui contenté de miettes et n'a jamais été en position de faire la différence. L'Ivoirien a été muselé par Sarr et s'est souvent retrouvé enfermé entre trois Niçois la plupart du temps.

Sans son penchant Thiago Mendes, XEKA a eu du mal à exister. Le Portugais est souvent apparu en retard dans ses interventions à l'image de ses nombreuses fautes et n'a pas réussi à faire parler sa technique sur une terrain qui aurait dû lui être favorable.

Sur le devant de l'attaque, RUI FONTE a été étouffé par le trio Hérelle - Dante - Sarr. Le Portugais a essayé de peser dans le jeu aérien en début de match mais a disparu petit à petit. Il a même réussi à gâcher un 4 contre 2 alors que le score était encore nul.
Monsieur l'arbitre au rapport
Dans une rencontre où l'impact physique a été au rendez-vous notamment au milieu, Mr Schneider a plutôt bien géré sa rencontre. Il s'est montré pédagogue en début de match avec José Fonte alors que le Portugais aurait pu être sanctionné très rapidement.
La feuille de match
L1 (14eme journée) / NICE - LILLE : 2-0
Allianz Riviera (20 000 spectateurs environ)
Temps pluvieux - Pelouse en bon état

Arbitre : M.Schneider (6)

Buts : Cyprien (25eme) puis Saint-Maximin (78eme) pour Nice
Avertissements : Atal (72eme) pour Nice - Y.Koné (47eme), Xeka (61eme), Maia (77eme) puis Celik (90eme+1) pour Lille
Expulsion : Aucune


Nice
Benitez (6) - Atal (5), Hérelle (6), Dante (cap) (6), M.Sarr (7), Jallet (strong>6)- Tameze (7), Cyprien (6), Lees-Melou (4) puis Walter (81eme) - Saint-Maximin (6) puis Ganago (90eme), Balotelli (5) puis Makengo (71eme)

N'ont pas participé : Cardinale (g), Burner, Boscagli, Barbosa
Entraîneur : P.Vieira



Lille
Maignan (5) - Celik (4), Dabila (6), J.Fonte (cap) (5), Y.Kone (5) - Xeka (4), Thiago Maia (5) - Bamba (5) puis Araujo (75eme), Ikone (6) puis Leao (83eme), Pepe (4) - R.Fonte (3) puis Rémy (71eme)

N'ont pas participé : Jakubech (g), Gabriel, Pied, Soumaré
Entraîneur : C.Galtier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.