Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 18ème journée
Allianz Riviera - Arbitre C.Turpin
Beau
Terminé
  1. 12′ Dolberg
  1. 23′ Luiz Araujo
Journaliste : Corentin Corger

, publié le 28 septembre

De manière logique, Nice et Lille n'ont pas été en mesure de se départager ce samedi sur la pelouse de l'Allianz Riviera.

Le debrief

Nice et Lille souhaitaient se jauger entre candidats au Top 5. Une première période emballante, une deuxième plus fermée et ils se sont séparés sur un match nul logique dans l'ensemble ce samedi (1-1). En attendant les matchs de dimanche, ils se suivent désormais au classement de L1 (le LOSC 4eme et le Gym 5eme). Ils ont surtout montré pourquoi ils avaient des raisons d'avoir les mêmes ambitions cette saison, tellement les deux équipes sont proches. Chacune a bénéficié de ses temps forts et de ses occasions de faire la différence. Mais Nice a souffert par manque de poids offensif par moments et Lille a manqué d'efficacité, en particulier en seconde période, quand les Nordistes avaient fait le choix de piquer sur des attaques rapides.

Au cours du premier acte, c'étaient eux qui avaient pris le jeu à leur compte pour finir par se faire prendre en contre, sur la première vraie situation des Niçois. Et ils ont répondu eux aussi sur une transition défense-attaque pour prendre à revers les Aiglons, mis en confiance par l'ouverture du score. Après une première demi-heure débridée, le rythme s'est calmé et ça a profité aux Niçois qui ont posé le pied sur le ballon. Mais Mike Maignan a tenu la baraque derrière et la mi-temps a eu pour effet de calmer les ardeurs des deux camps, bien conscients que se jeter à l'abordage signifiait ouvrir des brèches à son adversaire sur ses principales qualités. Si le Gym a globalement pris plus d'initiatives pendant la seconde période, c'est finalement lui qui a concédé les situations les plus chaudes. Preuve qu'il ne faisait pas bon faire le jeu à l'Allianz Riviera. D'où ce résultat final dont chacun se contentera. Quitte à ne pas le gagner, les deux équipes avaient surtout en tête de ne pas perdre ce match. C'est déjà ça.

L'instant T :
En plein cœur de la seconde période, Victor Osimhen s'est présenté seul face à Walter Benitez. Lancé du bout du pied par Luiz Araujo, l'attaquant du LOSC avait tout son temps pour ajuster le gardien de Nice. Mais il a complètement dévissé son tir, qui s'envolé largement au-dessus du but. Le meilleur buteur de L1 devra encore patienter avant d'inscrire sa première réalisation de la saison à l'extérieur.

Les buts

13eme minute (1-0)
Coly suit Yazici jusque dans le rond central et gratte le ballon dans ses pieds d'un bon tacle. Lusamba en profite pour mener l'attaque rapide et fixer la défense lilloise avant de lancer Dolberg. L'attaquant danois conclut sans forcer d'une frappe croisée pour prendre Maignan à contre-pied.

24eme minute (1-1)
Après une offensive niçoise, Lille bénéficie d'une situation de contre. J.Bamba remonte le ballon sur le côté gauche avant de servir L.Araujo plein axe. Pas attaqué, le milieu offensif brésilien a tout son temps pour ajuster sa frappe enroulée des 20 mètres. Elle se loge dans la lucarne droite de W.Benitez.

Les tops et les flops

Kasper DOLBERG (7)
Auteur de son 2eme but de la saison, Kasper Dolberg n'est pas apparu perturbé par l'affaire de sa montre volée. L'attaquant danois n'a pas touché énormément de ballons, mais il les a tous bonifiés par sa justesse technique et a réellement pesé à la pointe de l'attaque niçois. Un vrai match plein pour le transfuge de l'Ajax Amsterdam.
Yusuf YAZICI (4)
Yusuf Yazici peine toujours à lancer sa saison sous le maillot lillois. Coupable d'une perte de balle amenant l'ouverture du score des Aiglons, l'international turc n'a pas réussi de différence dans son couloir et a encore semblé dans le dur physiquement. Clairement en difficulté pour se mettre au niveau de la L1. Pour preuve, Christophe Galtier ne l'a laissé sur le terrain que 50 minutes.
Alexis CLAUDE-MAURICE (4)
La deuxième titularisation de suite d'Alexis Claude-Maurice a confirmé des débuts moyens sous le maillot niçois. Arrivé de Lorient en fin de Mercato, il n'a pas fait grand-chose depuis son côté gauche et a affiché un énorme déchet technique dans tout ce qu'il a tenté, à l'image d'une belle situation vendangée d'un tir dans les nuages. Loin des attentes suscitées par son arrivée pour le moment.

La feuille de match

NICE - LILLE : 1-1
Allianz Riviera (20 000 spectateurs environ)
Temps agréable - Pelouse excellente
Arbitre : M.Turpin (5)

Buts : Dolberg (13eme) pour Nice - L.Araujo (24eme) pour Lille

Avertissements : Lusamba (30eme) et D.Barbosa (94eme) pour Nice - Gabriel (14eme) pour Lille

Expulsion : Aucune

Nice
W.Benitez (5) - Burner (5), Pelmard (5), Nsoki (6), R.Coly (6) - Lusamba (6), Cyprien (5), Lees-Melou (5) puis D.Barbosa (90eme) - Atal (5) puis Maolida (87eme), Dolberg (7), Claude-Maurice (4) puis Ganago (60eme)

N'ont pas participé : Clementia (g), M.Sarr, Boudaoui, Srarfi
Entraîneur : P.Vieira

Lille
Maignan (6) - Pied (5), J.Fonte (cap) (5), Gabriel (5), Reinildo (5) - André (5), Bo.Soumaré (6) - Yazici (4) puis Ikoné (50eme), L.Araujo (6) puis Xeka (79eme), J.Bamba (5) - Osimhen (4) puis L.Rémy (89eme)

N'ont pas participé : L.Jardim (g), Soumaoro, Celik, R.Sanches
Entraîneur : C..Galtier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.