Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 13ème journée
Allianz Riviera - Arbitre W. Delajod
Terminé
  1. 92′ J. Keita
  2. 86′ J. Keita
  3. 82′ Haddadi
  4. 68′ Aguerd
Journaliste : Kohlhuber Nicolas

Nicolas Kohlhuber, publié le 25 août

Dijon a livré un match convaincant pour venir à bout d'une inoffensive équipe niçoise (0-4). Avec cette performance, le DFCO fait tomber quelques records et poursuit son début de saison parfait.

Le debrief
Avec son effectif construit sur la durée, Dijon a fait preuve d'expérience pour venir à bout de Nice. En plus d'un groupe solide, Olivier Dall'Oglio a pu compter sur des individualités capables de changer le cours d'un match. Tout ce que l'OGC Nice n'avait pas ce samedi soir. Les Dijonnais ont su faire le dos rond face à des Aiglons trop indisciplinés pour marquer. Ils ont ensuite exploité chaque opportunité d'attaquer le but de Yoan Cardinale. La combinaison sur le coup-franc à l'origine de l'ouverture du score prouve la maturité du jeu des Bourguignons. Pourtant, c'est le jeune Nayef Aguerd (22 ans) qui est à la conclusion du ballon d'Enzo Loiodice (17 ans). A l'origine du coup-franc, une faute sur Jules Keita (20 ans). Trois jeunes joueurs impliqués sur une action d'anciens. Une véritable leçon de discipline donnée à des Niçois qui ont longtemps attaqué sans trouver le chemin des filets.

Par deux fois, Mizyane Maolida n'a pas réussi à redresser suffisamment le ballon pour marquer de la tête. Le ballon a aussi échappé à Pierre Lees-Melou alors qu'Alex Runarsson n'était plus dans ses cages. Un symbole d'une réussite qui a fui les hommes de Patrick Vieira. Sans buteur, mais avec un système en mutation permanente, les coéquipiers de Dante ont surpris, mais n'ont pas marqué. Devant, Maolida, Saint-Maximin et Srarfi ont des profils semblables. Des joueurs qui prennent la profondeur ou qui provoquent. Mais aucun de ces trois n'est réputé pour être un finisseur. Et cela s'est confirmé avec les nombreuses occasions ratées.

Face à cette inefficacité, la lucidité s'est échappée. Nice ne misait plus que sur des exploits individuels et des longs ballons. La frustration grandissante a provoqué des oublis importants. Devant comme derrière. Et Naïm Sliti, comme ses coéquipiers en ont profité. Oussama Haddadi a marqué le deuxième but des Dijonnais sur leur troisième tir cadré. Un coup fatal dans la confiance de la défense niçoise. Chaque ballon dans les 40 mètres niçois devenait dangereux. Jules Keita a alors pu s'amuser pour marquer deux buts de plus et valider un début de saison historique. En Ligue 1, jamais Dijon n'avait remporté deux matches consécutifs à l'extérieur. Avec trois victoires en trois journées, les coéquipiers d'un Julio Tavares pourtant muselé sont sur les mêmes bases que les cadors du championnat. Une catégorie dont ne fait plus partie l'OGC Nice. Avec un point après avoir joué Reims, Caen et Dijon, Nice a encore beaucoup à apprendre.
Le film du match
33eme minute
Myziane Maolida passe dans le dos de la défense et élimine Alex Runarsson. Trop excentré pour tirer directement, il remet en retrait à Pierre Lees-Melou qui ne cadre pas sa tentative.

36eme minute
Superbe centre d'Olivier Boscagli qui trouve la tête d'un Myziane Maolida qui est seul dans la surface de réparation dijonnaise. Le néo-niçois n'arrive pas à cadrer sa tentative

45+1eme minute
Un centre de Mehdi Abeid trouve Frédéric Sammaritano au deuxième poteau. La tête du milieu de terrain oblige Yoan Cardinale à la parade.

55eme minute
Encore une grosse occasion pour l'OGC Nice. Bassem Srarfi provoque sur le côté droit et délivre un centre idéal pour Myziane Maolida. Le transfuge de l'Olympique Lyonnais reprend le ballon de la tête. Alors qu'il était entrain de reculer, sa tentative n'est pas cadrée. La menace se précise sur le but d'un Alex Runarsson bien chanceux sur ce coup-là.

68eme minute (0-1)
Nayef Aguerd saute plus que haut la défense niçoise et reprend de l'épaule un long ballon d'Enzo Loiodice.

82eme minute (0-2)
Sur un contre, Jules Keita provoque et fixe la défense niçoise. Il sent parfaitement Oussama Haddadi passer dans son dos et le décale. Le latéral tunisien ajuste Yoan Cardinale pour marquer le but du break.

86eme minute (0-3)
Toute la défense niçoise est passive sur un long dégagement dijonnais qui termine sa course dans les pieds de Naïm Sliti dans la surface de réparation niçoise. Le numéro 10 se défait de Yoan Cardinale mais perd l'équilibre. Jules Keita a bien suivi et marque facilement.

93eme minute (0-4)
Jules Keita dépose Christophe Herelle, Dante et Olivier Boscagli avant de tromper Yoan Cardinale.
Tops et flops

TOP 3

Jules KEITA est l'homme du match. Sur son premier ballon, il provoque le penalty qui est à l'origine de l'ouverture du score. Sur le 2-0, il décale parfaitement Oussama Haddadi et marque ensuite deux buts pleins de sang-froid. Une entrée en jeu déterminante.

Naïm SLITI a souvent apporté le danger sur le but niçois. Ses dribbles, ses coups de pied arrêté et sa vitesse ont posé des problèmes à la défense niçoise. S'il est impliqué sur le troisième but, il a aussi ouvert des espaces à ses coéquipiers.

Nayef AGUERD a joué son premier match de L1 à Nice ce samedi soir. Chahuté sur les premiers duels, il est monté en puissance et a souvent gêné les attaquants niçois. Malgré la vitesse de ses adversaires, il a rarement été en retard. Une performance solide durant laquelle il a ouvert le score.


FLOP 3

Christophe HERELLE était attendu pour solidifier la défense niçoise. Ce samedi soir, il n'a pas rassuré. Passif sur les deux derniers buts, il est passé à côté de son match.

Yoan CARDINALE a les faveurs de Patrick Vieira dans les buts. Ce samedi soir, il n'a pas eu grand-chose à faire. Mais il a encaissé quatre buts. Difficile de penser au haut du tableau avec un gardien qui n'arrive pas à peser sur l'issue d'une rencontre. Même quand sa défense l'abandonne.

Allan SAINT-MAXIMIN a été dangereux. Il a su se projeter rapidement vers l'avant mais n'a pas converti la moindre de ses nombreuses occasions. Au fil du match, il est retombé dans ses travers, s'enfermant dans ses couloirs en tentant des dribbles inutiles.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Delajod a pris le parti de laisser jouer. Cela a évité d'hacher le jeu, mais quelques fois, il aurait mieux fait de siffler. Dans l'ensemble, il a été cohérent et a maîtrisé le match. Son placement a souvent été bon.
La feuille de match
L1 (3eme journée) / NICE - DIJON: 0-4
Allianz Rivieira ( 17 923 spectateurs)
Temps agréable - Pelouse bonne
Arbitre : M.Delajod (7)

Buts : Aguerd (73eme), Haddadi (83eme) et J.Keita (86eme et 93eme) pour Dijon

Avertissements : Saint-Maximin (54eme) et Le Bihan (88eme) pour Nice - Aguerd (6eme) et Lautoa (38eme) pour Dijon

Expulsion : Aucune


Nice
Cardinale (3) - Herelle (2), Dante (cap) (3), Boscagli (3) - Lees-Melou (3) puis Makengo (71eme), Danilo (4), Tameze (4), Cyprien (3) - Myziane (4) puis Diaby (80eme), Saint-Maximin (3), Srarfi (3) puis Le Bihan (71eme)

N'ont pas participé : Benitez (g), Burner, M.Sarr, Walter
Entraîneur : P.Vieira


Dijon
Runarsson (6) - Rosier (6), Aguerd (7), Lautoa (5), Haddadi (6) - Abeid (5) puis Marie (90eme), R.Amalfitano (5) puis J.Keita (65eme), Loiodice (6) - Sliti (7), Tavares (cap) (4), Sammaritano (5) puis Jeannot (78eme)

N'ont pas participé : Allain (g), Chafik, Gourcuff, Saïd
Entraîneur : O.Dall'Oglio

Vos réactions doivent respecter nos CGU.