Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 16ème journée
Allianz Riviera - Arbitre W. Delajod
Terminé
  1. 46′ Atal
  2. 28′ Dolberg
  1. 21′ Tavares
Journaliste : Baron Jérémie

Jérémie Baron, publié le 21 septembre

Tombeur de Dijon (2-1) après avoir été mené, Nice s'empare de la deuxième place derrière le PSG, samedi soir.

Le debrief
C'est comme si c'était arrivé trop tôt. Ce samedi à l'Allianz Riviera, Julio Tavares a fait ce qu'il a pu pour que Dijon sorte de ce week-end avec autre chose qu'une bulle au niveau comptable. En ouvrant le score contre le cours du jeu en opportuniste (22eme), l'attaquant cap-verdien avait réalisé un petit exploit, puisqu'il s'agissait du premier but « dans le jeu » pour les Bourguignons. Mais face à la nouvelle armada des Aiglons - symbolisée par un Adam Ounas intenable - il était difficile de conserver ce court avantage si longtemps et la réponse n'a pas tardé à arriver. Sept minutes plus tard (29eme), Kasper Dolberg a fêté en fanfare sa première dans sa nouvelle maison et Youcef Atal nous a offert une sucrerie dont il a le secret juste après la pause. Le Gym n'a pas cogité. La suite, c'est un OGCN posant son jeu sans surnager et un Tavares butant sur Benitez sur les quelques autres cartouches qu'il a réussi à se procurer.

Après un nul accroché face à Nîmes le week-end dernier, voilà Dijon qui retombe dans ses travers et va de nouveau passer un moment compliqué en attendant que la saison ne soit réellement lancée en Côte d'Or. Les deux adversaires du soir se retrouvent donc aux deux extrémités de l'élite, avec un Nice deuxième de Ligue 1 (avant les matchs de Rennes, Lille et Angers) et un Dijon bon dernier (cela ne bouge pas). Et pourtant au tableau d'affichage, la différence n'était pas si grande.
L'instant T :
S'il a concédé l'ouverture du score, Benitez a ensuite remporté ses duels face à Tavares, notamment avec un réflexe salvateur du pied avant la mi-temps alors que le score était encore de un but partout et que l'attaquant avait mystifié Nsoki (41eme).
Les buts
22eme minute (0-1)
Sur un long ballon de Mendyl, Chouiar ne touche pas le ballon qui file dans le dos de la défense. Coté gauche, Tavares profite de l'occasion, file au but et décroise dans le petit filet pour ouvrir le score.

29eme minute (1-1)
Servi par Cyprien, Ounas remise magnifiquement pour Dolberg qui pique au-dessus de Gomis.

47eme minute (2-1)
Servi à gauche par Lees-Melou, Atal fixe Alphonse et décoche une frappe supersonique qui vient se loger sous la barre.
Les tops et les flops
Adam OUNAS (7)
Une chose est sûre, Nice ne s'est pas trompé en allant chercher l'ancien Bordelais. Le gaucher a fait des misères à ses adversaires et a notamment signé une passe décisive délicieuse à Kasper Dolberg. Même s'il aurait pu mieux jouer certains coups.
Arnaud LUSAMBA (7)
Sa roulette sur Lautoa au milieu de terrain dans le second acte est à l'image de son match : beau, efficace, insouciant et surprenant. Peu utilisé jusqu'ici, l'ancien joueur de Nancy a une carte à jouer.
Mickaël ALPHONSE (4)
Le latéral dijonnais avait fort à faire avec Atal (souvent) et Ounas (de temps en temps). De quoi prendre un peu l'eau. Il est notamment fautif sur l'action du 2-1, ne cadrant pas assez le deuxième buteur des locaux.
La feuille de match
NICE - DIJON : 2-1
Allianz Riviera (16 255 spectateurs)
Temps pluvieux - Pelouse excellente
Arbitre : W.Delajod (5)

Buts : Dolberg (29eme) et Atal (47eme) pour Nice - Tavares (22eme) pour Dijon

Avertissements : Atal (61eme) et M.Sarr (73eme) pour Nice - Aguerd (44eme), R.Amalfitano (85eme) et Lautoa (89eme) pour Dijon

Expulsion : Aucune


Nice
Benitez (6) - Burner (5), Pelmard (4), Nsoki (4), R.Coly (5) puis M. Sarr (70eme) - Lusamba (7), Cyprien (cap) (7), Lees-Melou (6) - Ounas (7) puis Ganago (66eme), Dolberg (6) puis Claude-Maurice (79eme), Atal (5)

N'ont pas participé : Clémentia (g), Tameze, Danilo, Boudaoui
Entraîneur : P.Vieira


Dijon
A.Gomis (6) - Alphonse (4) puis Chafik (79eme), Ecuele-Manga (5), Aguerd (5), Mendyl (6) - Lautoa (5), Ndong (5) - Mavididi (6), Matheus Pereira (5) puis B.Soumaré (62eme), Chouiar (5) puis R.Amalfitano (76eme) - Tavares (cap) (6)

N'ont pas participé : Runarsson (g), Muzinga, Loiodice, Balmont
Entraîneur : S.Jobard

Vos réactions doivent respecter nos CGU.