Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Coupe de la Ligue16èmes de finale
Allianz Riviera - Arbitre B. Varela
16°CNuageux
Terminé
  1. 79′ Walter
  2. 40′ Walter
  3. 15′ Maolida
  1. 81′ Philippoteaux
  2. 55′ Dugimont
Journaliste : Marie Mahé

David HERNANDEZ, publié le 31 octobre

Dominateur pendant 45 minutes, Nice a joué à se faire peur en deuxième période mais décroche son ticket pour les huitièmes de finale en dominant Auxerre (3-2)

Le debrief
Après 45 minutes, on se disait que Nice allait tranquillement déroulé dans cette rencontre à domicile contre Auxerre. Mais la magie de la Coupe a offert aux spectateurs de l'Allianz Riviera une fin de match à suspense. Après avoir rapidement ouvert le score par Moalida sur une erreur de Féret, les Aiglons se sont offert un matelas avec un missile de Walter et une main pas assez ferme de Westberg. Ce fut à peu près tout dans un premier acte où les hommes de Patrick Vieira n'ont pas eu à forcer face à de timides Auxerrois.

Mais au retour des vestiaires, la tendance s'est inversée avec un sursaut d'orgueil du 18eme de Ligue 2. Beaucoup plus entreprenants notamment par l'intermédiaire de Youssouf, les Bourguignons ont logiquement réduit la marque par Dugimont. Sans Balotelli et Dante suspendus et avec une défense à trois new-look (Jallet, Sarr, Coly), les hommes de Vieira ont joué en dilettante par moment mais ont pu compter sur la faiblesse de la défense de l'AJA symblisée par Ba et l'exclusion de Marcelin pour se mettre à l'abris avec un double de Walter. La réduction du score dans la foulée de Philippoteaux a ajouté un brin de folie à la fin de match mais Nice a fait le travail et enchaîne une troisième victoire de suite. Un succès non sans conséquence puisque Coly et Srarfi sont sortis sur blessure musculaire...
Le film du match
15eme minute (1-0)
Maolida ouvre le score ! Sur une passe en profondeur, Srarfi est à la lutte avec Féret. Ce dernier s'écarte pour éviter le corner mais le centre en retrait du Niçois finit sur Moalida qui trompe Westberg.

40eme minute (2-0)
Quel but de Walter ! Trouvé par Tameze, le milieu de terrain se met sur son pied gauche et envoie un missile croisé dans le petit filet de Westberg à 25m !

52eme minute
Le jeu a été renversé sur la gauche vers Boscagli. Ce dernier a centré dans la surface de réparation en direction de Myziane Maolida, qui a repris de volée. Mais Westberg, vigilant, s'est détendu de tout son long pour effectuer une parade décisive !

55eme minute (2-1)
Après un ballon niçois mal négocié, Youssouf fait jouer sa vitesse et déboule côté droit. Son centre dans la surface de réparation trouve Rémy Dugimont qui, face au but vide, n'a plus qu'à pousser le ballon au fond.

61eme minute
Après un très mauvais ballon donné par Ba à son gardien, Ganago puis Srarfi tentent de tromper Westberg mais le gardien auxerrois a le dernier mot et Nice obtient un corner.

68eme minute
Sur le côté droit, Youssouf hérite du cuir et tente une volée. Benitez est sur la trajectoire et concède le corner.

80eme minute (3-1)
Pénalty marqué par Rémi Walter ! Le Niçois marque le penalty du pied gauche et prend Westberg à contre-pied. Le gardien était parti très vite sur sa droite.

82eme minute (3-2)
Le ballon navigue dans la surface de réparation niçoise et la défense n'arrive pas à se dégager. Le cuir atterrit dans les pieds de Romain Philippoteaux , qui prend le temps de contrôler puis d'enchaîner d'une frappe pour marquer en force !
Tops et flops

TOP 3

Auxerre n'a rien montré pendant 45 minutes avant de passer la seconde dans le deuxième acte. YOUSSOUF est l'un de ceux qui ont sonné la révolte en déboulant sur son côté droit. Passeur décisif, il a mis a contribution Benitez avec une volée.

Ce match ne s'est pas joué sur un gros rythme mais WALTER a pu montrer sa palette technique au milieu ainsi que sa propension à gratter des ballons dans les pieds. Pour couronner son match, le Niçois a envoyé un missile pour le but du break, bien aidé il est vrai par la faute de main de Westberg et converti le penalty qui a soulagé les siens à dix minutes du terme.

Il est sorti sur civière après avoir obtenu un penalty mais SRARFI n'a pas ménagé ses efforts durant ce match. Tout n'a pas été parfait mais le Tunisien a harcelé la relance auxerroise avant de se montrer décisif pour l'ouverture du score de Maolida et le but du 3-1.


FLOP 3

Positionné à gauche dans la défense à trois de Nice, COLY a été le plus en difficulté. Le gaucher a perdu beaucoup de ballons faciles et n'a pas été tranchant dans ses interventions. Il est en retard au début de l'action qui amène la réduction du score auxerroise. Pour ne rien arranger, il sort blessé musculairement à l'heure de jeu.

Si Youssouf a fait le boulot offensivement à droite, son latéral ARCUS a lui vécu une mauvaise soirée. Limité techniquement, l'Auxerrois a fait preuve d'un manque de lucidité à dix minutes du terme. Il a fauché Srarfi dans la surface emporté par son élan sur le crochet du Tunisien.

Sanctionné sévèrement dès le début de la partie, BA n'est jamais rentré dans son match. Le défenseur central a été en difficulté sur la vitesse de Saint-Maximin et peut remercier Westberg pour sa double parade sur une passe en retrait trop molle à 2-1.
Monsieur l'arbitre au rapport
La feuille de match
COUPE DE LA LIGUE (16emes de finale) / NICE - AUXERRE : 3-2
Allianz Riviera (15 000 spectateurs environ)
Temps agréable - Pelouse excellente
Arbitre : M.Varela (5)

Buts : Maolida (17eme) puis Walter (41eme et 79eme) pour Nice - Dugimont (58eme) puis Philippoteaux (83eme) pour Auxerre
Avertissements : Ba (21eme) pour Auxerre

Expulsion : Marcelin (87eme) pour Auxerre


Nice
Benitez (5) - Jallet (5), Coly (4) puis Danilo, Sarr (5) - Burner (6), Tameze (6), Walter (7) Boscagli (5) - Srarfi (6) puis Makengo (80eme), Saint-Maximin (6) puis Ganago (46eme) (5), Maolida (5)

N'ont pas participé : Cardinale, Hamache, Sylvestre, Sacko
Entraîneur : P.Vieira


Auxerre
Westberg (4) - Arcus (3), Ba (3), Marcelin (4), Boto (4) - Adeoti (strong>5), Touré (4) - Youssouf (6) puis Ketkeophomphone (87eme), Féret (4) puis Sakhi (71eme) - Philippoteaux (5) - Dugimont (5)

N'ont pas participé : Michel (g), Tacalfred, Souprayen, Fomba, Merdji
Entraîneur : P.Correa

Vos réactions doivent respecter nos CGU.