Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 17ème journée
Stade de la Beaujoire - Louis Fonteneau - Arbitre A. Gautier
Pluie
  1. 76′ Touré
Journaliste : Baron Jérémie

, publié le 25 septembre

Après une série noire face au Stade Rennais, Nantes a enfin dominé son voisin grâce à un but d'Abdoulaye Touré sur penalty.

Le debrief
12 matchs sans victoire toutes compétitions confondues, 14 ans de disette à domicile : avant ce derby du mercredi soir face au Stade Rennais, les chiffres faisaient mal pour le FC Nantes et comme d'habitude, on espérait sans trop y croire voir enfin un succès coté Jaune et Vert.

Le dernier avait été acquis à Rennes il y a presque six ans jour pour jour et celui-ci porte le sceau de deux hommes. Alban Lafont pour le premier acte avec ce penalty de M'baye Niang qu'il a stoppé en partant sur sa gauche (35eme) après l'avoir lui-même provoqué. Abdoulaye Touré pour la seconde période avec cette panenka réussie face à Edouard Mendy (77eme) après un rush de Moses Simon suivi d'une offrande de Benavente et d'une main de Jérémy Morel sur la tentative de Mehdi Abeid.

Tout ne s'est pas joué aux onze mètres : le portier rennais s'était notamment montré décisif pour écoeurer un Kader Bamba proche d'un but d'anthologie avant la pause (38eme). Mais dans ce match âpre, disputé - avec pas mal et de moments électriques - et finalement assez pauvre en occasions, c'est dans l'exercice du coup de pied de réparation que la différence ce sera faite. Une atmosphère pleine de tension et d'adrénaline qui avait tout pour ravir la Beaujoire au coup de sifflet final.
L'instant T :
Adrien Hunou était parti dans le dos de la défense et Albon Lafont n'avait pas énormément d'autre choix que de partir à l'abordage : son tacle malheureux à la limite de la surface a été rattrapé par un arrêt dans la foulée sur le penalty d'un Mbaye Niang hésitant (35eme). Le tournant du match.
Le but
77eme minute (1-0)
Lancé coté gauche, Simon élimine Grenier, s'échappe et décale Benavente dans la surface. Ce dernier sert instantanément en retrait Abeid qui arrive lancé, sa frappe est déviée par la main de Morel. Sur le penalty, Touré réussit une panenka sur la gauche de Mendy.
Les tops et les flops
Abdoulaye TOURÉ (6)
Le néo-capitaine nantais a tenu son rang et a tenu ses responsabilités au moment où M. Gautier a sifflé son deuxième penalty de la soirée. Auteur d'une prestation convaincante, le milieu a régalé la Beaujoire avec cette panenka et cette célébration pleine de passion.
Moses SIMON (6)
Le dynamiteur de défense avait des jambes et a fait mal à ses adversaires sur son coté gauche, notamment sur l'action qui amène la main de Morel. Décisif.
Eduardo CAMAVINGA (7)
La pépite rennaise confirme match après match son potentiel : encore une fois peu d'erreur et un jeu toujours aussi utile et agréable.
La feuille de match
NANTES - RENNES : 1-0
La Beaujoire, Nantes (26 952 spectateurs)
Temps pluvieux - Pelouse excellente
Arbitre : A. Gautier (5)

But : Touré (77eme) pour Nantes

Avertissements : Fabio (22eme) et Lafont (32eme) pour Nantes, Lea Siliki (56eme), Hunou (59eme) et Raphinha (88eme) pour Rennes

Expulsion : Aucune


Nantes
Lafont (5) - Appiah (4), Girotto (5), Pallois (5), Fabio (6) - Krhin (5) puis Abeid (61eme), A. Touré (cap) (6) - K. Bamba (6) puis Moutoussamy (72eme), Blas (4) puis Benavente (67eme), M. Simon (6) - K. Coulibaly (4).

N'ont pas participé : Olliero (g), Wague, Basila, Louza.
Entraîneur : C. Gourcuff


Rennes
E. Mendy (5) - H. Traoré (6), Da Silva (cap) (6), Gnagnon (6), Morel (5) - Del Castillo (5) puis Bourigeaud (64eme), Grenier (5), Camavinga (7) puis Siebatcheu (81eme), Lea Siliki (6) puis Raphinha (64eme) - A. Hunou (6), M. Niang (4).

N'ont pas participé : Salin (g), Gelin, Martin, Tait.
Entraîneur : J. Stéphan



Jérémie Baron à la Beaujoire

Vos réactions doivent respecter nos CGU.