Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 11ère journée
Stade de la Beaujoire - Louis Fonteneau - Arbitre J. Brisard
Soleil
  1. 89′ Sala
  1. 81′ R. Falcao
  2. 78′ Jovetić
  3. 67′ Rony Lopes
Journaliste : HUGUET Antoine

David HERNANDEZ, publié le 11 août

Défait il y a une semaine lors du Trophée des Champions (4-0), l'AS Monaco a souffert contre le FC Nantes mais s'impose largement (3-1). Un résultat trompeur mais qui fait les affaires des Monégasques.

Le debrief
Dominé n'est pas gagné. Ce dicton, le FC Nantes l'a appris à ses dépens samedi pour son entrée en lice en championnat avec cette défaite contre Monaco (3-1). La page Claudio Ranieri tournée, les Nantais se sont montrés séduisants tout au long de la partie. Miguel Cardoso a fait le choix d'une tactique offensive et la Beaujoire a pu s'en rendre compte. Rongier (17eme, 23eme, 78eme) ou Evangelista ont tenté de mettre à mal Bengalio mais le portier suisse s'est montré impérial samedi après-midi avant de rompre en fin de match face à Sala (93eme). Ayant la maîtrise de jeu pendant plus d'une heure (67% de possession), les coéquipiers de Diego Carlos ont pêché dans l'efficacité (15 tirs, 4 cadrés) et ont subi de plein fouet celle de Monaco.

Leonardo Jardim déclare depuis quelques jours que cette saison pourrait être la plus difficile et le contenu d'aujourd'hui peut lui donner raison. L'effectif est jeune, notamment avec les titularisations de Mboula ou Diop devant, mais les Monégasques peuvent compter sur des joueurs de talent et expérimentés. Le double changement effectué par Jardim avec les entrées de Falcao et Grandsir peu après l'heure de jeu n'a pas mis longtemps à porter ses fruits. Avec plus de soutien, Jovetic a enfin pu exister dans cette rencontre. Une passe décisive, un but, un mouvement qui déclenche le troisième but de Falcao et Jardim peut dire merci à son attaquant monténégrin. Bousculé, dominé, Monaco lance parfaitement sa saison avec ce score fleuve trompeur. Tout n'a pas été parfait mais l'essentiel est là.
Le film du match
1ere minute
Dès le coup d'envoi, Koulibaly gagne son duel de la tête qui profite à Evangelista. La nouvelle recrue arme une volée directement dans les bras de Benaglio.

6eme minute
Monaco se montre dangereux sur sa première offensive. Tielemans lit bien le jeu et envoie Mboula dans le dos de Lucas Lima. L'ancien Barcelonais se présente devant Tatarusanu mais croise trop sa frappe.

15eme minute
Lucas Evangelista se montre remuant dans ce début de match. Le Portugais fixe Barreca devant la surface et cherche à enrouler mais ça s'envole.

17eme minute
Quelle occasion pour Nantes ! Après un ballon récupéré au milieu, Lucas Lima a le champ libre sur la gauche. Le latéral temporise et trouve Rongier au point de penalty. Le capitaine nantais veut reprendre du plat du pied mais c'est le tibia et le ballon passe de peu au-dessus.

23eme minute
Dominés, les Monégasques ont pourtant les meilleures occasions. Sur un centre de Lopes, Jordi Mboula oblige Tatarusanu à éloigner sa tête du pied.

45eme minute
D'un ballon piqué, Tielemans trouve Rony Lopes qui enchaîne avec une reprise du gauche. Kwateng contre le ballon et voit Diop louper le cadre pour quelques centimètres.

58eme minute
Sur un ballon qui semblait anodin, Moutoussamy suit bien le jeu et tente une aile de pigeon sur la droite du but de Benaglio. Le portier est surpris mais peut compter sur Jemerson pour dévier de la tête en corner.

70eme minute (0-1)
Monaco qui ouvre le score ! Bousculé depuis le début du match, les Monégasques font la différence grâce à Rony Lopes. Le Portugais profite d'un bon travail de Grandsir et d'une déviation de Djidji sur la passe de Jovetic pour tromper Tatarusanu de la tête.

71eme minute
Nantes n'est pas pas loin du K-O ! Sur un contre-express, Falcao se met en position de tir mais croise trop devant Diego Carlos. Le ballon vient mourir à quelques centimètres du poteau gauche.

74eme minute
Diego Carlos fait une faute bête devant sa surfacer. Jovetic choisit de passer au-dessus du mur et oblige Tatarusanu à s'envoler et repousser en corner.

75eme minute
Sur le corner qui suit, le gardien roumain est encore obligé de s'employer avec une main réflexe sur une tête croisée de Falcao.

79eme minute (0-2)
Quel contre de l'ASM ! Benaglio fait l'arrêt qu'il faut devant Rongier avant que Glik n'envoie Jovetic dans la profondeur. A la limite du hors-jeu, le Monténégrin s'en va défier Tatarusanu et le fixe avec un plat du pied au premier poteau.

81eme minute (0-3)
Et de 3 pour Monaco ! Grandsir et Jovetic combinent une fois de plus et l'ancien Troyen adresse une passe que Falcao n'a plus qu'à pousser dans le but nantais.

93eme minute (1-3)
Les Nantais sauvent l'honneur dans cette fin de match. Moutoussamy trouve Sala seul en pivot aux abords de la surface. L'Argentin peut se retourner et ouvrir son pied. Le ballon est taupé mais heurte le Poteau rentrant de Benaglio.
Tops et flops

TOP 3

Avec Cardoso, Nantes propose un jeu offensif et ce n'est pas Valentin RONGIER qui va s'en plaindre. Annoncé meneur, le capitaine nantais a plutôt joué en électron libre derrière Coulibaly. Précieux techniquement dans les petits espaces, il aurait pu ouvrir le score (17eme) si la pelouse de la Beaujoire n'avait pas décidé de mettre le ballon sur son tibia plutôt que sur son plat du pied. Il a buté sur Benaglio avant que Monaco ne fasse le break juste derrière.

Thomas Lemar parti et Samuel Grandsir pas vraiment à son avantage contre le PSG lors du Trophée des Champions, Jordi MBOULA a eu sa chance samedi et il l'a saisie. L'ancien Barcelonais a été dangereux mais est tombé sur un grand Tatarusanu (6eme, 23eme), a provoqué et apporté l'étincelle dans le jeu monégasque. Moins en vue en deuxième mi-temps, il a laissé sa place à Grandsir qui a amené le but de Monaco sur son premier ballon avant d'être passeur décisif pour Falcao.

Une heure de jeu sans le moindre relief (0 tir, 0 ballon dans la surface) avant le déclic. Seul en pointe, Stevan JOVETIC a attendu l'entrée de Falcao pour se montrer dangereux. Et de quelle manière ! L'ancien attaquant de l'Inter a marqué (79eme), s'est mué en passeur décisif pour l'ouverture du score (70eme) avant de lancer Grandsir pour le but du K-O.


FLOP 3

Tout allait bien pour Enok KWATENG dans cette partie jusqu'à la 70eme minute. Le latéral droit nantais a été surpris par la déviation de Djidji sur la passe de Jovetic et a laissé Rony Lopes pousser de la tête dans les filets de Tatarusanu. Le début des minutes difficiles pour le joueur de 21 ans qui a été pris par la vitesse de Jovetic sur le but du break monégasque.

Lucas Lima s'est montré très offensif dans cette rencontre et c'est Ronaël PIERRE-GABRIEL qui en a fait les frais. L'ancien Stéphanois n'a pas vraiment été aidé par Mboula dans le repli défensif mais il s'est fait déborder à chaque fois par le latéral brésilien nantais. Offensivement, il a fait preuve de trop d'approximations pour apporter le danger sur des centres.

Abdoulaye DABO est rentré dans l'histoire de Nantes avec un premier match en pro à 17 ans et 5 mois. Mais sa première ne restera pas dans les annales malgré la domination nantaise pendant 70 minutes. Positionné sur la droite du milieu, il a eu du mal à exister et à occuper l'espace, restant dans une position axiale.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match de reprise tranquille pour Mr Brisard qui n'a pas eu à jouer les shérifs pour se faire respecter. Un seul carton jaune à quinze minute de la fin et des décisions qui ne souffrent d'aucune contestation.
La feuille de match
L1 (1ere journée) / NANTES - MONACO: 1-3
Stade de la Beaujoire (32 760 spectateurs)
Temps agréable - Pelouse en mauvais état
Arbitre : M.Brisard (6)

Buts : Sala (93eme) pour Nantes - R.Lopes (70eme), Jovetic (79eme) puis Falcao (82eme) pour Monaco

Avertissement : Diego Carlos (73eme) pour Nantes

Expulsion : Aucune


Nantes
Tatarusanu (6) - Kwateng (4), Djidji (6), Diego Carlos (5), Lima (6) - Ab.Touré (5), Moutoussamy (5) - L.Evangelista (6) puis Alégué (85eme), Rongier (cap) (7), A.Dabo (4) puis Waris (72eme) - K.Coulibaly (5) puis Sala (72eme)

N'ont pas participé : Dupé (g), Miazga, Prado Ruiz, Krhin,
Entraîneur
: M.Cardoso


Monaco
Benaglio (6) - Pierre-Gabriel (4), Jemerson (5), Glik (cap) (6), Barreca (4) puis Serrano (86eme)- Tielemans (4), Aholou (5) - Mboula (6) puis Grandsir (66eme), S.Diop (5) puis Falcao (66eme), R.Lopes (6) - Jovetic (7)

N'ont pas participé : Sy (g), Pelé, N'Doram, Geubbels
Entraîneur : L.Jardim

Vos réactions doivent respecter nos CGU.