Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 15ème journée
Stade de la Mosson - Arbitre W. Delajod
  1. 50′ Le Tallec
  1. 92′ Mothiba
Journaliste : Baron Jérémie

Geoffrey Steines, publié le 15 septembre

Après avoir mené pendant toute la seconde période, Montpellier a concédé l'égalisation à la toute dernière minute du temps additionnel contre des Strasbourgeois jusqu'alors inoffensifs (1-1). La punition pour un MHSC qui aurait mérité de jouer davantage pour se mettre à l'abri et se retrouver sur le podium de L1.

Le debrief
A force, ce ne peut plus être un hasard. Si Montpellier en est maintenant à 9 matchs de suite sans victoire à domicile en L1, après le nul concédé à l'ultime minute contre Strasbourg samedi (1-1), c'est qu'il y a un souci quelque part. Le MHSC ne pourra pas seulement blâmer le sort et ce but à la 93eme minute de Lebo Mothiba, étrangement seul au bout d'une action sur laquelle les Héraultais ont oublié de défendre du début à la fin. C'est dommage, ils l'avaient fait avec maîtrise jusqu'alors, face à une équipe alsacienne bien peu inspirée et menaçante, et figuraient même sur le podium virtuel du championnat. Mais ils n'avaient pas cherché à enfoncer le clou après l'ouverture du score, sur coup de pied arrêté sur leur tout premier tir cadré de la rencontre, en début de seconde période. Une recette désormais connue avec Montpellier, mais qui ne suffit visiblement plus.

Avant cela, le premier acte avait plongé La Mosson dans un sommeil profond. Imprécisions techniques à répétition, longs ballons à foison, application défensive : les deux équipes se sont livrées une partie d'échecs où aucune ne souhaitait prendre l'initiative. Les Strasbourgeois avaient choisi d'opter pour le 3-5-2 habituellement dévolu aux Montpelliérains, qui avaient concocté un 4-4-2 losange plus ambitieux. Sur le papier en tout cas, parce que ça n'a pas produit réellement d'effet dans le jeu. Une fois que les hommes de Michel Der Zakarian ont pris les devants au score, ils sont repassés à cinq derrière et se sont contentés de jouer par à-coups, laissant le ballon (58% de possession pour le RCSA) à des Alsaciens qui ne savaient pas quoi en faire. Heureusement que le dernier coup était le bon pour les hommes de Thierry Laurey, qui ont ainsi ramené un point chanceux sur leur seul tir cadré du match et évité une troisième défaite de rang. Ils n'ont toutefois plus gagné depuis la première journée. Une disette à laquelle il faudra vite remédier, si possible dès samedi prochain à domicile contre Amiens, un probable concurrent direct dans le bas du tableau.
Le film du match
50eme minute (1-0)
Corner pour Montpellier sur la droite. Sambia le tire sortant et D.Le Tallec, à l'angle des six mètres, place sa tête. Sa reprise décroisée parfaite lobe Sels et loge le ballon dans le petit filet opposé.

70eme minute
Lasne casse les lignes strasbourgeoises plein axe et décale en bout de course Delort. Excentré sur la gauche, l'attaquant montpelliérain allume dans un angle fermé et Sels, bien placé, repousse des deux poings sans problème.

86eme minute
Bien lancé par J.Martin, Carole déboule sur la gauche et centre en première intention. Mothiba s'impose au cœur de la défense montpelliéraine, mais sa reprise de la tête piquée est trop croisée pour trouver le cadre montpelliérain.

88eme minute
Coup-franc pour Montpellier. A une trentaine de mètres, légèrement décalé sur la gauche, Sambia tente la frappe directe et donne une trajectoire flottante au ballon. Sels éloigne le danger des deux poings.

93eme minute (1-1)
Dernière occasion du match avec un coup-franc rapidement joué par Strasbourg. Lala décale Zohi, dont le centre sans contrôle est déposé sur la tête de Mothiba, seul pour reprendre aux six mètres et battre un Lecomte impuissant sur cette action.
Tops et flops

TOP 3

Entré au pied levé pour pallier la sortie sur blessure rapide de Dolly, D.LE TALLEC a profité de son premier match disputé dans sa quasi-intégralité pour se mettre en évidence. Il a autrement accompli un travail très propre dans l'entrejeu, avec une grosse activité à la récupération, même s'il a aussi connu du déchet dans la première relance.

Très incisif sur son côté droit, LALA a fini par être récompensé en étant impliqué sur le but de l'égalisation strasbourgeoise. L'ancien Lensois est étincelant dans ce rôle où il est davantage détaché des phases défensives, même s'il a pris sa part dans le replacement. Du travail bien fait.

Le coaching de LAUREY a fait la différence dans cette rencontre. Sur la dernière action, ce sont deux nouveaux entrants qui ont arraché l'égalisation, avec Zohi à la passe décisive pour le but de Mothiba. Surtout que l'entraîneur du Racing a pris des risques dans ses choix, en laissant Liénard et Thomasson sur le banc. Surprenant au premier abord, payant au final.


FLOP 3

Cette fois, pas de but pour sauver le match de N.DA COSTA. Incapable de faire une différence par sa vitesse, l'attaquant strasbourgeois s'est aussi montré très emprunté techniquement. Bonne surprise de la saison passée, il donne l'impression de subir le contrecoup pour son deuxième exercice dans l'élite.

Recrue estivale référencée du Racing, CAROLE n'offre pas toutes les garanties jusqu'à maintenant sur son côté gauche. Dans un rôle de piston, l'ancien de Galatasaray n'a pas réellement existé et a trop manqué de justesse pour exploiter les quelques ballons intéressants qu'il a touchés en phase offensive. Sa montée en puissance est attendue rapidement en Alsace.

Bonne surprise du début de saison strasbourgeois, I.SISSOKO n'a pas autant rayonné dans l'entrejeu. Il a souffert dans l'impact physique et a multiplié les passes hasardeuses, même parfois dans des situations relativement faciles à ce niveau. Un retour sur terre pour l'ancien Brestois.
Monsieur l'arbitre au rapport
Pour sa troisième apparition, Willy Delajod n'a pas toujours arbitré dans le sens du jeu, ses coups de sifflet saccadant le rythme d'un match qui n'en avait pas besoin pour être soporifique. Il a aussi probablement oublié un penalty à Strasbourg en fin de match pour une faute de Junior Sambia sur Lionel Carole, même si cela n'a pas prêté à conséquence avec l'égalisation du Racing dans le temps additionnel.
La feuille de match
L1 (5eme journée) / MONTPELLIER - STRASBOURG : 1-1
La Mosson (15 000 spectateurs environ)
Temps chaud - Pelouse excellente
Arbitre : M.Delajod (5)

Buts : D.Le Tallec (50eme) pour Montpellier - Mothiba (93eme) pour Strasbourg

Avertissements : Oyongo (60eme) pour Montpellier - J.Martin (28eme) et P.Martinez (87eme) pour Strasbourg

Expulsion : Aucune


Montpellier
Lecomte (5) - Congré (5), P.Mendes (6), Hilton (cap) (6), Oyongo (5) - Lasne (6), Skhiri (5), Dolly (non noté) puis D.Le Tallec (5eme / 6) - Sambia (6) - Delort (5) puis S.Camara (86eme), Laborde (5) puis Piriz (93eme)

N'ont pas participé : Bertaud (g), Cozza, Ammour, Skuletic
Entraîneur : M.Der Zakarian


Strasbourg
Sels (5) - Caci (6) puis Zohi (85eme), Mitrovic (cap) (4), P.Martinez (5) - Lala (7), I.Sissoko (4), Grimm (strong>5) puis Corgnet (71eme), Carole (4) - J.Martin (5) - N.Da Costa (3), Ajorque (4) puis Mothiba (54eme)

N'ont pas participé : Bi.Kamara (g), Ndour, Liénard, Thomasson
Entraîneur : T.Laurey

Vos réactions doivent respecter nos CGU.