Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 18ème journée
Stade de la Mosson - Arbitre R. Buquet
  1. 78′ Laborde
  2. 55′ Delort
  3. 29′ A. Oyongo
Journaliste : SECRET Bryan

David HERNANDEZ, publié le 30 septembre

Pour le retour du derby du Languedoc, Montpellier n'a laissé aucune chance à Nîmes (3-0) et redevient le dauphin du PSG. Seule ombre au tableau, la double interruption de la rencontre pour des incidents en tribunes.

Le debrief
Vingt-cinq ans que le Languedoc attendait un nouveau derby entre Montpellier et Nîmes. Toute la région avait cette rencontre à la bouche mais de duel, il n'y en a finalement pas eu tant les Montpelliérains ont fait preuve de maîtrise pour s'offrir une quatrième victoire cette saison (3-0) et reprendre la place de dauphin du PSG (15 points) grâce à une différence de buts meilleure que Saint-Etienne. Accrochés durant la semaine sur la pelouse de Caen (2-2), les hommes de Der Zakarian n'ont pas été pris par l'enjeu régional et ont clairement dominé les sujets de ce derby. Avec un duo Delort - Mollet intenable, les Héraultais ont mis au supplice une défense nîmoise incapable de trouver les solutions pour parer la furia montpelliéraine. Battu lors de la première journée, le MHSC est désormais intouchable et poursuit son chemin en haut du classement. En proposant un jeu léché et une solidité défensive, cette équipe peut rêver.

Une telle maîtrise et un derby à sens unique, il fallait bien que ça dégénère à un moment ou un autre. Si le spectacle a été sur le terrain, il ne l'a pas été entre les deux groupes de supporters ennemis. Sur fond de chambrage et de bâches volées dans la semaine, le match a été interrompu après le troisième but de Laborde pendant une bonne vingtaine de minutes et l'entrée des CRS. Elle fait suite à une première interruption pour un mouvement de foule sur l'ouverture du score. Une quarantaine de minutes de match arrêté qui pourrait bien coûter cher à Montpellier alors que tout se passe bien sur le terrain. Un constat qui ne s'applique plus à Nîmes. Après l'euphorie de deux premières journées victorieuses, les hommes de Bernard Blaquart n'arrivent plus à avancer (2 défaites, 3 nuls) et rentrent petit à petit dans le rang (14 points) à seulement trois points de la zone rouge. Attention à la chute infernale qui pourrait bien être terrible.
Le film du match
7eme minute
Laborde fixe la défense et décale Aguilar sur la droite. Le latéral est contré par Maouassa sur son centre mais il n'est pas loin de tromper Bernardoni. Le ballon finit sa course sur le haut de la barre.

15eme minute
Mollet met le feu à la défense nîmoise. L'ancien Messin voit l'appel de Delort dans la centre et centre fort. Le ballon est fuyant mais Bernardoni ne prend aucun risque et repousse après le rebond. Oyongo essaye de reprendre du droit mais sur son mauvais pied la reprise est écrasée et repoussée de la tête par Bobichon.

23eme minute
Montpellier pousse derrière Mollet mais n'arrive pas à accrocher le cadre. Laborde contrôle dans la surface un coup-franc lointain mais sa frappe est complètement déviée.

28eme minute (1-0)
Montpellier est récompensé de ses efforts sur une erreur de Diallo. Sur une longue touche et un contrôle de la poitrine trop long de Delort, le Nîmois veut remettre de la tête à Bernardoni mais Oyongo a anticipé et devance la sortie du portier avec un plat du pied.

43eme minute
La plupart des actions du MHSC passe par la droite et Aguilar. Le latéral distille encore un centre mais la reprise en pivot de Delort manque de force pour inquiéter Bernardoni.

45eme minute
Enfin une occasion pour Nîmes ! Maouassa déboule sur son aile gauche et s'infiltre dans la surface adverse. L'ancien Rennais choisit de frapper au premier poteau mais Lecomte a bien bouché son angle et repousse du pied.

45+8eme minute (2-0)
Penalty pour Montpellier ! Avec l'aide du VAR, l'arbitre siffle un tirage de maillot de Briançon sur Le Tallec. Delort se charge de prendre Bernardoni à contrepied et de faire le break.

58eme minute
A 25m sur la droite, Mollet la joue rusé en voyant que Bernardoni a anticipé un long ballon sur son coup-franc. L'attaquant montpelliérain frappe directement, ça passe d'un bon mètre à côté mais la malice était bien là.

68eme minute
La Mosson rugit sur une frappe en force de Delort ! L'ancien Caennais est lancé par Mollet et ne se pose pas de question sur son tir dans la course. Le ballon vient heurter la transversale de Bernardoni.

71eme minute
Mollet n'est pas verni dans cette rencontre. A la Juninho, l'ancien Messin trouve la barre nîmoise sur un coup-franc direct à 38m !

74eme minute
Peu en vue dans cette rencontre, Ripart met à contribution Lecomte sur une frappe aveugle à l'intérieur de la surface. Le portier est obligé de repousser d'une parade réflexe du pied.

78eme minute (3-0)
Mollet régale encore avec une offrande pour Laborde ! L'ancien Messin dépose le ballon sur la tête de son attaquant qui crucifie Bernardoni !

86eme minute
Lecomte n'a pas eu grand chose à faire mais a tout fait bien. Après un bon mouvement sur la droite, Bouanga se présente face au portier mais ce dernier réalise encore une grosse parade dans son face-à-face.


Tops et flops

TOP 3


Passeur décisif à Caen mercredi, MOLLET a encore livré une grosse prestation ce dimanche. Tel un électron libre derrière le duo Delort- Laborde, l'ancien Messin a déstabilisé le bloc nîmois et a régalé la Mosson avec une technique fluide et efficace à l'image de ce centre millimétré sur le troisième but. Il ne lui a manqué qu'une réalisation pour une prestation plus qu'aboutie.

La machine à marquer Andy DELORT est-elle enfin lancée ? Buteur en milieu de semaine, l'avant-centre montpelliérain a récidivé lors du derby en faisant le break sur le penalty. Mais plus que son but, c'est bien sa disponibilité, son abattage qui ont fait du bien au MHSC.

Il n'y a pas eu de match entre Nîmes et Montpellier car le bloc montpelliérain a étouffé son adversaire. SKHIRI a montré la marche à suivre en étant omniprésent dans le pressing et en grattant beaucoup de ballons. Capitaine exemplaire en l'absence de Hilton, suspendu.


FLOP 3


Ayant réussi à ne pas prendre de buts pour la première fois de la saison durant la semaine contre Guingamp, la défense nîmoise a de nouveau sombré dans le derby. Briançon n'a pas été à la fête mais LYBOHY a clairement été mis en difficulté. L'ancien du Paris FC a été souvent en retard dans ses interventions et aurait pu ne pas finir le match à force d'utiliser ses bras pour stopper les attaquants montpelliérain.

Face au 3-4-3 montpelliérain, Moustapha DIALLO devait apporter de la puissance physique. A l'image de ses coéquipiers, l'ancien Guingampais a subi la fougue adversaire au milieu et n'a jamais réussi à trouver la parade pour réduire l'influence de Mollet. Point d'orgue d'une prestation qui s'est terminée à la mi-temps à cause d'une douleur à la cheville, il n'a pas appuyé sa remise de la tête vers Bernardoni pour l'ouverture du score d'Oyongo.

L'attaque nîmoise est en panne sèche depuis deux matchs et GUILLAUME a encore passé cette rencontre tel un fantôme. Il n'a certes pas été aidé par la domination adverse mais dans les duels aériens, il a été mangé.
Monsieur l'arbitre au rapport
En étant désigné pour ce derby, Mr Buquet se doutait qu'il allait passer un match difficile à cause de l'atmosphère générale et il n'a pas été déçu. Il a interrompu à deux reprises le match à cause de l'attitude des supporters mais a surtout bien tenu les vingt-deux acteurs en faisant preuve de psychologie et en sortant les cartons quand il le fallait.
La feuille de match
L1 (8eme journée) / MONTPELLIER - NÎMES : 3-0
Stade de la Mosson (20 000 spectateurs environ)
Temps agréable - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Buquet (7)

Buts : Oyongo (28eme), Delort (45+8eme), Laborde (78eme) pour Montpellier

Avertissements : Aguilar (1ere), Oyongo (61eme) pour Montpellier - Lybohy (41eme), DIallo (45+1eme), Briançon (45+8eme) pour Nîmes

Expulsion : Aucune


Montpellier
Lecomte(6) - Aguilar (5), Congré (7), Cozza (6), P.Mendes (6), Oyongo (6) - Le Tallec (6), Skhiri (7) puis Lasne (82eme), Mollet (8) puis Skuletic (90eme) - Delort(7) puis Sambia (75eme), Laborde (5)

N'ont pas participé : Bertaud (g), Porsan-Clemente, Piriz, Camara
Entraîneur : M.Der Zakarian


Nîmes
Bernardoni (5) - Alakouch (4), Briançon (4), Lybohy (3), Maouassa (5) - Bouanga (4), Bobichon (5), Mou.Diallo (3) puis Valls (46eme)(5), Thioub (4) - Ripart (5) puis Alioui (79eme), Guillaume (3) puis Bozok (71eme)

N'ont pas participé : Valette, Landre, Paquiez, Depres
Entraîneur : B.Blaquart

Vos réactions doivent respecter nos CGU.