Amiens SC
Angers
Bordeaux
Brest
Dijon
Lille
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 15ème journée
Stade de la Mosson - Arbitre Olivier THUAL
Ensoleillé (26°C)
  1. 55′ Mollet
  2. 36′ Delort
  1. 33′ Tameze
Journaliste : Guillaume Marion

, publié le 14 septembre

Contre Montpellier, Nice concède sa deuxième défaite de la saison (2-1).

Le debrief
Les recrues de dernières minutes fin août laissaient présager des jours heureux sur la Côte d'Azur et à Nice. Pour que l'alchimie soit totale, il faudra attendre encore un peu tant l'effectif de Patrick Vieira semble encore se chercher. Titularisé à la pointe de l'attaque pour la première fois, Kasper Dolberg a passé une soirée comme les attaquants en cauchemardent. L'ancien buteur de l'Ajax n'a pratiquement pas touché le ballon et sa relation technique avec ses milieux ou ailiers a été proche du néant. A l'image d'Atal ou d'Ounas, le talent est indéniable dans les rangs niçois mais face à une équipe qui se connait sur le bout des doigts, il en fallait beaucoup plus samedi à la Mosson. Troisième de la Ligue 1 avant le coup d'envoi, les Aiglons retombent à la 4eme après cette courte défaite (2-1) en terres héraultaises.

Surpris par la frappe lourde de Tameze, Montpellier a une nouvelle fois fait preuve d'une force collective pour s'offrir ce deuxième succès de la saison. Si Benitez a longtemps repoussé les occasions du MHSC, c'est finalement un coup du butoir et une action de meurt-de-faim de Delort qui a rapidement remis les deux équipes à égalité. Le champion d'Afrique est le grand monsieur de ce match d'ailleurs avec ses compères d'attaque Laborde et Mollet. Si l'ancien Bordelais a moins été en vue offensivement, il y a bien longtemps que le trio n'avait pas aussi bien tourné et a été récompensé avec cette frappe croisée de Mollet juste avant l'heure de jeu. Le réalisme aperçu la saison dernière avait quelque peu disparu ces dernières semaines. Il est revenu l'espace d'une soirée et s'est ajouté à cette solidité défensive qui est devenu une véritable marque de fabrique dans l'effectif de Der Zakarian.
Les buts
34eme minute (0-1)
Quel but de Tameze ! Le milieu de terrain vient envoyer une frappe lourde sous la barre de Rulli à l'entrée de la surface. Le Niçois a profité d'un festival d'Atal sur Pedro Mendes pour inscrire son premier but de la saison.

36eme minute (1-1)
Montpellier égalise dans la foulée ! Sur un corner, Benitez renvoie une tête sur sa barre. Lees-Melou et Delort sont au duel à quelques centimètres du but et l'attaquant a un maximum de réussite avec un contre favorable de la tête. Mr Thual accorde le but grâce à la goal-line technology.

56eme minute (2-1)
Montpellier qui passe devant ! Sur un long ballon, Delort gagne son duel de la tête et dévie dans la course de Mollet. Le meneur prend de vitesse Lloris et croise parfaitement sa frappe dans le petit filet opposé.
Les tops et les flops
Walter BENITEZ (7)
On le disait un peu moins bien ces derniers temps mais Benitez a rappelé à tout le monde quel formidable gardien il est. L'Argentin a longtemps dégoûté les attaquants adverses avec des arrêts de classe. S'il est resté un peu bloqué sur le but de Mollet, il avait tenté tant bien que mal d'éviter le premier but montpelliérain. En vain.
Andy DELORT (7)
Le match de Delort n'est pas un récital technique mais dieu sait que son abattage a fait un bien fou à Montpellier. Buteur chanceux sur l'égalisation montpelliéraine, l'Algérien a encore joué les meurt-de-faim. C'est lui qui prend le meilleur sur Pelmard pour dévier de la tête vers Mollet pour le but du 2-1.
Kasper DOLBERG (3)
Le match de l'attaquant niçois résume à lui seul le chemin qu'il reste à faire aux Aiglons pour que le collectif soit complètement rodé. L'ancien attaquant de l'Ajax a été beaucoup trop esseulé en pointe pour pouvoir peser dans le jeu. Coincé entre la triplette Hilton - Congré - Pedro Mendes, Dolberg n'a tiré qu'une fois au but en 70 minutes. Sa première en Rouge et Noir ne restera pas dans les mémoires.
La feuille de match
MONTPELLIER - NICE: 2-1
Stade de la Mosson (environ 18 000 spectateurs)
Temps chaud - Pelouse excellente
Arbitre : M.Thual (6)

Buts : Delort (36eme) puis Mollet (56eme) pour Montpellier - Tameze (34eme) pour Nice

Avertissements : P.Mendes (39eme) puis Mollet (57eme) pour Montpellier - Atal (20eme) puis Coly (41eme) pour Nice

Expulsion : Aucune


Montpellier
Rulli (6) - Souquet (6), Congré (5) puis Cozza (47eme), Hilton (cap) (6), P.Mendes (5), Oyongo (6), Ferri (5), D.Le Tallec (6) - Mollet (7) puis Dolly (89eme), Laborde (5) puis Skuletic (80eme), Delort (7)

N'ont pas participé : Bertaud, Ristic, Adouyev, Camara
Entraîneur : M.Der Zakarian


Nice
Benitez (7) - Burner (5), G.Lloris (5), Pelmard (4), Coly (4) puis Claude-Maurice (60eme) - Cyprien (cap) (5) Tameze (5) puis Ganogo (60eme), Lees-Melou (4) - Atal (6), Dolberg (3) puis Maolida (78eme) - Ounas (4)

N'ont pas participé : Clementia, Nsoki, Barbosa, Lusamba,
Entraîneur : P.Vieira

Vos réactions doivent respecter nos CGU.