Football - Ligue 1 Montpellier/Auxerre après-match

Ajaccio
Angers
Auxerre
Brest
Clermont
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
Strasbourg
Toulouse
Troyes
Ligue 13ème journée
Stade de la Mosson - Arbitre M. Vernice
  1. 40′ Sakho
  1. 75′ Autret
  2. 70′ Nuno da Costa
Journaliste : Jean Canesse

, publié le 21 août

Surpris à domicile par le promu auxerrois ce dimanche (1-2), Montpellier s'incline pour la seconde fois d'affilée en Ligue 1. En outre, le MHSC a perdu Téji Savanier et Khalil Fayad, tous deux directement expulsés durant la rencontre.



Auxerre - Montpellier, il y a dix ans, avait marqué deux événements : le titre de champion de France du MHSC, devant le PSG de Carlo Ancelotti, et la descente en Ligue 2 de l'AJA. C'est peu dire que, ce dimanche, une décennie plus tard, les retrouvailles ont davantage souri aux Bourguignons. Alors qu'ils ont été dominés de la tête et des épaules quasiment toute la rencontre, les joueurs de Jean-Marc Furlan ont réussi à décrocher leur premier succès de la saison pour leur retour dans l'élite.

Un scénario que l'on n'avait pas vu venir lors des 45 premières minutes tant Auxerre a subi le jeu montpelliérain sans jamais se montrer dangereux. Après plusieurs occasions gaspillées, le MHSC a donc logiquement ouvert la marque sur corner, par Mamadou Sakho de la tête (1-0, 40e). La deuxième période a été du même acabit, pas vraiment modifiée par les exclusions soudaines mais logiques de Fayard (46e) et Niang (52e) de chaque côté. Les Héraultais ont continué de monopoliser le ballon, d'attaquer et de manquer d'efficacité. Nouveauté : ils ont commis deux erreurs défensives grossières.

Costil proche de la perfection

Lors des 20 dernières minutes, la troupe de Dall'Oglio a donc vécu 5 minutes absolument catastrophiques. Une mauvaise relance d'Omlin a débouché sur l'égalisation de Da Costa (1-1, 70e) alors que Sakho, cinq minutes plus tard, a complètement manqué son tacle sur Joly dans la surface. Résultat des courses ? Un penalty cadeau offert à l'AJA et transformé par Autret (1-2, 75e sp), pour ce qui constituera le dernier but de cette rencontre. Et pour cause, même si Montpellier n'a rien lâché et a encore et toujours attaqué pour égaliser, il est en fait tombé durant toute la rencontre sur un gardien de but en état de grâce ce dimanche.

Que ce soit en première période, devant Khazri (16e) ou Savanier (39e), ou lors du second acte, face à Maoussa (77e, 85e) et encore Savanier (79e), le portier tricolore s'est montré intraitable dans sa cage. Savanier, lui aussi, fut assez rayonnant ce dimanche. Mais il a fini par craquer au terme d'un match frustrant, récoltant un carton rouge pour un tacle par derrière sur M'Changama et sortant du terrain tout à fait désolé (90e+3). Avant cela, c'est Da Costa qui avait vu lui aussi rouge (88e), au grand dam d'une AJA qui a perdu Niang exclu et qui doit composer pendant plusieurs semaines sans Charbonnier blessé. Des difficultés à venir dans le secteur offensif qui viennent un peu ternir ce premier succès en Ligue 1 depuis dix ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.