Amiens SC
Angers
Bordeaux
Caen
Dijon
Guingamp
Lille
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Nîmes
Olympique Lyonnais
PSG
Reims
Rennes
Saint-Étienne
Strasbourg
Toulouse
Ligue 128ème journée
Stade de la Mosson - Arbitre Karim ABED
Temps doux
  1. 16′ Skhiri
  2. 3′ Delort
  1. 92′ Bahoken
  2. 80′ Fulgini
Journaliste : SECRET Bryan

Geoffrey Steines, publié le 10 mars

Malgré deux buts d'avance et 20 dernières minutes en supériorité numérique, Montpellier a concédé le nul contre Angers dimanche (2-2). Pour sa 1000eme en L1, le MHSC manqué l'occasion de profiter des contre-performances de Saint-Etienne et de Reims pour réintégrer le Top 5.

Le debrief
Tout était réuni pour que l'après-midi soit réussi à Montpellier. Le jour de son 1000eme match en L1, le MHSC menait encore 2-0 à 10 minutes de la fin contre Angers ce dimanche et était en supériorité numérique depuis l'expulsion de Mateo Pavlovic (70eme). Ce succès qui se profilait lui permettait de grimper à la 4eme place du classement, avec les contre-performances de Saint-Etienne et de Reims ce week-end, en attendant le match de Marseille contre Nice ce dimanche soir (21h00). Mais le club héraultais s'est écroulé sur la fin de match, avec Angelo Fulgini dans le rôle du bourreau, le super-sub du SCO terminant avec un but et une passe décisive au compteur, pour finalement concéder le match nul (2-2). Une rechute pour Montpellier, qui restait sur un succès à Bordeaux dans la semaine (1-2), mais n'a plus gagné à domicile depuis fin janvier. Angers fait de son côté un pas supplémentaire vers le maintien avec ce point ramené de la Mosson.

Les hommes de Stéphane Moulin ont surtout vécu le scénario inverse de celui de la semaine passée, où ils s'étaient fait remonter un break d'avance par Monaco (2-2). Pour ça, ils ont eu le mérite d'y croire jusqu'au bout en dépit d'une première heure médiocre, en particulier dans le domaine défensif. Au bout d'un quart d'heure, ils avaient déjà encaissé deux buts et transpiraient le manque de confiance malgré l'arrière-garde renforcée choisie par le staff. Mais ils sont restés dans le match, en partie grâce à Ludovic Butelle, et Montpellier, en maîtrise à défaut d'être génial, a baissé de pied au fil des minutes. Un coup de pompe physique associé à une faillite mentale une fois que le SCO a réduit l'écart. Même à 11 contre 10, ils ont laissé l'initiative aux visiteurs et se sont recroquevillés dans leur camp. C'est en toute logique qu'ils ont été punis de cette attitude trop passive, les Angevins méritant d'être récompensés de leurs intentions positives jusqu'au coup de sifflet final. Le MHSC pourrait bien le regretter.
Le film du match
3eme minute (1-0)
Suite à un bon mouvement de fixation sur le côté droit, Lasne lance Laborde en une touche dans le dos de la défense angevine. L'attaquant montpelliérain pénètre dans la surface et fixe pour servir parfaitement en retrait Delort, qui conclut aux six mètres.

5eme minute
Excellent jeu en triangle du SCO, avec C.Ndoye pour lancer Bahoken dans la profondeur. L'attaquant angevin devance la sortie de Lecomte et l'efface d'un petit pont. Trop excentré, il envoie un centre-tir que Tait, gêné par Mat.Suarez, ne peut reprendre dans de bonnes conditions au second poteau.

9eme minute
Tait trouve Pellenard entre les lignes. A l'entrée de la surface, le latéral du SCO se met sur son pied droit et enroule une frappe qui manque un peu de force. Mais elle oblige toutefois Lecomte à s'envoler sur sa gauche pour éviter l'égalisation d'une parade main opposée.

16eme minute (2-0)
Skhiri s'infiltre dans le bloc angevin balle au pied avant de décaler Delort sur la droite. Son centre en première intention est repoussé d'une tête plongeante par Delort et rebondit ensuite sur R.Thomas, coupable d'un mauvais réflexe. Skhiri a bien suivi et double la mise d'une belle frappe croisée à ras de terre.

21eme minute
Coup-franc très lointain pour Montpellier. A près de 35 mètres, Mollet prend sa chance directement d'une frappe du droit très flottante. Butelle attend le dernier moment pour intervenir d'une manchette mal assurée pour dévier le ballon en corner.

39eme minute
Servi par Congré, Lecomte subit la pression de Bahoken. Il efface l'attaquant angevin d'une feinte de frappe mal réalisée, mais multiplie les touches de balle en revenant vers son but et l'attaquant du SCO finit par le tacler régulièrement. Il est tout heureux de voir le ballon passer juste à côté de son but vide.

56eme minute
Skhiri réalise un nouveau festival solitaire et trouve Delort à l'entrée de la surface. D'une talonnade géniale, l'ancien Caennais prolonge pour Laborde, qui se retrouve seul au point de penalty. Il enchaîne sur une frappe du gauche que Butelle, pris à contre-pied, repousse en laissant traîner ses pieds.

66eme minute
Fulgini combine avec Reine-Adelaïde et recherche l'ancien d'Arsenal au cœur de la surface. C'est bien anticipé par Hilton, mais le ballon arrive avec de la réussite jusqu'à Tait, tout seul pour reprendre de volée du gauche. Lecomte réussit un superbe arrêt-réflexe pour dévier le ballon juste à côté de son poteau.

80eme minute (2-1)
Santamaria gratte le ballon au milieu dans les pieds de Lasne. Le milieu du SCO remonte le terrain et déclenche un mouvement d'une grande fluidité, avec une remise de Tait puis une ouverture dosée de Reine-Adelaïde pour Fulgini. Ce dernier conclut avec sang-froid du droit face à Lecomte.

92eme minute (2-2)
Sur la dernière occasion du match, Fulgini se retourne sur son contrôle et lance Bahoekn, parti à la limite du hors-jeu. L'attaquant camerounais s'emmène bien le ballon, déborde Lecomte et conclut du gauche dans le but vide.
Tops et flops

TOP 3
Auteur de son 10eme but de la saison en L1, DELORT a idéalement lancé son match en ouvrant le score dès la 3eme minute. Il a ensuite transpiré la confiance et a réussi tout ce qu'il a tenté, à l'image de ses transversales précises et d'une talonnade géniale pour Laborde, sans oublier son investissement défensif. Impliqué aussi sur le 2eme but du MHSC et à l'origine de l'expulsion de Pavlovic.

L'entrée tonitruante de FULGINI a fait basculer la rencontre. Lancé par Moulin pour les 25 dernières minutes, l'ancien Valenciennois a claqué son 4eme but de la saison pour relancer les siens avant de délivrer sa première passe décisive sur l'action de l'égalisation. Utilisé dans un rôle de joker de luxe, il pourrait bien avoir marqué de gros points pour la suite de la saison.

REINE-ADELAÏDE a métamorphosé le SCO par son entrée en jeu. Très disponible au milieu, il a apporté de la spontanéité et créé des décalages intéressants. Il a ajouté à son excellente prestation une passe décisive, sa deuxième seulement de la saison en championnat. Il ne lui manque plus qu'à débloquer son compteur buts pour qu'il soit lancé pour de bon.


FLOP 3
Coupable d'une mauvaise intervention sur le deuxième but montpelliérain, PAVLOVIC a redressé la barre par la suite et dégagé davantage de la sérénité au cœur de la défense du SCO. Mais une appréciation ratée l'a obligé à retenir Delort par le col et à se faire expulser à un gros quart d'heure de la fin. Une journée difficile pour le défenseur croate.

R.THOMAS avait une mission importante à gauche de la défense à trois d'Angers, derrière un Pellenard qui faisait sa première apparition de la saison en L1. Mais il a failli à sa mission, n'aidant pas du tout à colmater les brèches dans le dos de l'ex-Bordelais et commettant lui-même de grossières erreurs de placement. Impliqué sur les deux buts du MHSC, venus de son côté.

C.NDOYE n'a passé qu'une mi-temps sur le terrain. Et pour cause, il n'a pas existé durant les 45 premières minutes, en dehors d'une inspiration pour Bahoken. Sinon, c'était le néant, y compris dans l'impact physique, là où il a l'habitude de faire des différences. Bien plus actif, Reine-Adelaïde a bien aidé Angers à sortir la tête de l'eau au milieu après la pause.
Monsieur l'arbitre au rapport
Karim Abed a bien géré son match, au cours duquel il a attendu au maximum avant de distribuer des cartons jaunes. Il a pris les bonnes décisions sur les points chauds, même s'il mériterait d'être moins autoritaire dans son dialogue avec les joueurs.
La feuille de match
L1 (28eme journée) / MONTPELLIER - ANGERS : 2-2
La Mosson (10 931 spectateurs)
Temps bon - Pelouse bonne
Arbitre : M.Abed (6)

Buts : Delort (3eme) et Skhiri (16eme) pour Montpellier - Fulgini (80eme) et Bahoken (92eme) pour Angers

Avertissements : Mollet (68eme), Skhiri (70eme) et Lasne (81eme) pour Montpellier

Expulsion : Pavlovic (73eme) pour Angers


Montpellier
Lecomte (5) - Congré (5), Hilton (cap) (5), Cozza (5) - M.Suarez (5), Skhiri (6), Lasne (4), Oyongo (5) - Mollet (5) puis Sambia (82eme) - Laborde (5) puis Skuletic (65eme), Delort (7)

N'ont pas participé : Bertaud (g), Boutobba, Piriz, Adouyev, S.Camara
Entraîneur : M.Der Zakarian


Angers
Butelle (5) - Manceau (5), I.Traoré (6), Pavlovic (3), R.Thomas (3) puis Fulgini (65eme), Pellenard (4) - C.Ndoye (3) puis Reine-Adelaïde (46eme / 6), Santamaria (6), Mangani (5) puis P.D.Diaw (76eme) - Bahoken (6), Tait (5)

N'ont pas participé : Boucher (g), Pajot, Capelle, C.Lopez
Entraîneur : S.Moulin

Vos réactions doivent respecter nos CGU.