Football - Ligue 1 Monaco/Troyes après-match

Ajaccio
Angers
Auxerre
Brest
Clermont
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
Strasbourg
Toulouse
Troyes
Ligue 15ème journée
Stade Louis II. - Arbitre R. Buquet
  1. 62′ Fofana
  2. 9′ G. Maripán
  1. 77′ Salmier
  2. 48′ Mama Baldé
  3. 47′ Odobert
  4. 21′ Tardieu
Journaliste : Touaitia Youcef

, publié le 31 août

L'ASM, qui restait sur un nul probant à Paris (1-1), a été sacrément refroidie mercredi soir par l'ESTAC à Louis-II (2-4).



Les supporters de Monaco attendaient une confirmation après le bon match nul à Paris. Ils n'y ont pas eu droit. A l'occasion de la 5eme journée de Ligue 1, le club princier a lourdement chuté à Louis II contre Troyes (2-4), ce mercredi. Plombée par l'expulsion très sévère de Guillermo Maripan avant la pause, l'ASM n'est pas parvenue à revenir malgré un sursaut d'orgueil en seconde période. Un revers qui bloque la formation du Rocher en 14eme position, à quatre rangs de son bourreau du soir, qui se donne de l'air avec cette deuxième victoire consécutive.

Maripan dans tous les coups...

L'homme de la première mi-temps ? Guillermo Maripan. Pour le meilleur... et pour le pire. Le meilleur ? Un coup de casque sur un corner de Takumi Minamino pour ouvrir la marque (1-0, 10eme). Le pire ? En deux séquences. Une première fois avec une faute dans les airs sur Mama Baldé. Une erreur légère mais réelle qui a mené à un penalty transformé par Florian Tardieu (1-1, 22eme). Une seconde fois pour un coup de coude sur le capitaine troyen, entraînant son expulsion pour un deuxième avertissement (44eme). Double sanction pour l'ASM puisque dans la foulée, Wilson Odobert crucifiait les locaux d'une frappe chirurgicale à ras de terre avant la pause (1-2, 45eme).


Monaco y a cru

Le cauchemar monégasque se poursuivait au retour des vestiaires avec un nouveau but de Mama Baldé, qui fusillait Alexander Nübel d'une superbe reprise de volée (1-3, 48eme). Au fond du trou et proches de couler définitivement à plusieurs reprises, les Monégasques se rebiffaient. Aleksandr Golovin (55eme) et Mohamed Camara (60eme, 62eme) obligeaient Gauthier Gallon à sortir le grand jeu avant de finalement trouver la faille par Youssouf Fofana, à la retombée du ballon sur une remise d'Axel Disasi (2-3, 63eme). Monaco pouvait-il revenir dans la partie ? Les locaux donnaient l'impression que oui et faisaient tout pour y parvenir...Mais l'ESTAC ne pouvait pas laisser passer cette occasion de repartir de Louis II avec les trois points. Après avoir réalisé un premier arrêt de classe mondiale devant Renaud Ripart (17eme) en début de match, Alexander Nübel sortait deux nouvelles parades exceptionnelles devant Erik Palmer-Brown (74eme) et Rony Lopes (77eme). Des interventions héroïques qui ne suffisaient pas puisque Yoann Salmier, tel un renard des surfaces, déviait un tir de Xavier Chavalerin pour sécuriser la victoire troyenne (2-4, 78eme). Malgré les deux dernières énormes opportunités de Benoît Badiashile (86eme, 87eme), l'ASM devait rendre les armes. Une défaite plus que frustrante...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.